Soigner les maux de l’hiver

On peut le dire, il caille ! J’essaie tant bien que mal de me protéger du froid quand je cours et je pars travailler. Même si je pense que je suis immunisée depuis belle lurette avec mon métier de prof, je sais que, au quotidien, je dois faire face aux microbes et autres bactéries de mes chers élèves.

Déjà, j’essaie de bien booster mon immunité avec une alimentation très équilibrée et de la naturopathie. A moi, les Thermos de thym et de romarin aux belles vertus !

Mais ce n’est pas tout. En préventif, j’utilise mes huiles essentielles adorées. Lors de ma formation régulière chez Puressentiel, j’ai appris énormément de choses et dernièrement, j’ai pu assister à une séance spéciale « maux de l’hiver ». Et comme j’aime partager avec vous, j’en profite pour vous aider à prévenir voire soigner naturellement.

(Évidemment, si vous avez des symptômes qui persistent, n’attendez pas pour aller voir un médecin.)

Oui, j’adore l’aromathérapie et les huiles essentielles sont tellement puissantes et efficaces qu’il faut tout de même faire attention aux contre-indications.

Nos bons réflexes

Règle n°1 : bien se nettoyer les mains.

Ça peut paraître la base mais pendant 60 secondes au moins, frottez bien. Quand on est dehors, c’est un peu moins facile. Et on s’aperçoit aussi que les solutions anti bactériennes que l’on trouve aussi dans les hôpitaux deviennent de moins en moins efficaces face aux bactéries.

Néanmoins, celui que j’utilise tout le temps est celui de Puressentiel et sous tous les formats. D’ailleurs, en classe de découverte l’année dernière, je me suis retrouvée avec une épidémie de gastro. Et j’ai acheté plusieurs bouteilles pour nettoyer les poignées et autres surfaces mais aussi le spray assainissant pour pulvériser dans les couloirs et les chambres pendant que les enfants n’y sont pas. Et je vous assure que cela a bien fonctionné.

Moralité : j’ai échappé à cette méchante épidémie. Mais à côté de cela, j’avoue que je buvais toute la journée mon infusion thym-romarin, duo tonique et efficace aussi.

Ma mini-trousse aromathérapie maux de l’hiver

En aromathérapie, je préconise souvent les huiles essentielles suivantes : le Ravinstara Bio, mon huile essentielle préférée. C’est d’ailleurs pour son aspect très large que je l’apprécie. Quand je me sens fatiguée (oui, cela m’arrive), je mets 2 gouttes sur les poignets et je le respire. Ou alors sur un mouchoir en tissu.

Avec ses qualités antivirale, fébrifuge, immunostimulante, tonique physique et intellectuelle, elle aide à se prémunir des rhumes, de la grippe, des angines, des laryngites, de la bronchite et rhino-pharyngite. Et arrive la période des gastro-entérites, c’est pratique pour ne pas l’attraper.

Quand on est fatigué(e), je le porte pour retrouver ce coup de boost.

C’est une huile essentielle que j’utilise pour toute la famille car elle est super bien tolérée : 1 goutte derrière les oreilles, 1 goutte sur le sternum et sur les poignées 4 fois par pendant 10 jours. Mais je renouvelle très souvent en période d’épidémie.

Avant de partir à l’école et en revenant, je m’occupais de ce petit rituel auprès de mes enfants. J’ajoutais de l’huile végétale de jojoba Et maintenant que mes enfants sont au collège, je continue. Et ils adorent.

L’huile essentielle de eucalyptus radié

Une huile essentielle qui peut s’avérer bien utile en cas d’affections ou d’inflammations respiratoires du nez et des sinus. Les qualités sont nombreuses : anti bactérienne, antifongique, antiseptique, anti-inflammatoire et décongestionnante. Quand on a le nez qui coule, elle est bien efficace. Et en plus, elle booste l’énergie par inhalation sèche.

L’huile essentielle Sapin de Sibérie Bio

Une huile déconseillée chez la femme enceinte et allaitante, les enfants de moins de 7 ans, les personnes épileptiques, les personnes avec des antécédents de convulsion.

Cette huile essentielle est antispasmodique, décongestionnant des voies respiratoires et désinfectant aérien. Je l’utilise en diffusion régulièrement car elle est aussi efficace pour les palpitations ou quand on se sent un peu angoissé(e) ou fatigué(e). Mais en hiver, elle permet de fluidifier les mucosités, et traite aussi les différentes toux et les bronchites.

Quand certains invités arrivent malades chez moi, j’en profite pour diffuser du sapin de Sibérie car c’est un désinfectant. Et si je peux repousser les microbes, j’en profite.

Huile essentielle de menthe poivrée

En général, je l’utilise quand je commence à avoir un début de migraine. 1 goutte près de chaque tempe. Mais en hiver, je l’utilise aussi comme décongestionnant respiratoire en cas de nez bouché en inhalation. C’est aussi un anti-infectieux.

C’est une huile à ne pas utiliser quand on fait une hypertension artérielle ou des troubles du rythme cardiaque. Quand on la met près des tempes ou en inhalation, il faudra être vigilant et ne pas ouvrir les yeux. Ça peut picoter. Si vous décidez de le mettre en diffusion, il ne faudra pas trop abuser non plus.

Les recettes naturelles pour se soigner contre les maux de l’hiver et les prévenir

1. Anti grippe en prévention et traitement

En période d’épidémie, on peut faire diffuser ce mélange pure de 70 gouttes par cycle de 10 à 15 minutes. (Adulte et enfant de plus de 7 ans).

  • 60 gouttes de H.E. Ravinstara Bio
  • 10 gouttes de H.E. Sapin de Sibérie

2. Protéger la peau du froid

Quand je cours avec un temps sec et froid, je protège ma peau. C’est indispensable pour éviter la peau qui tire ou l’hydratation.

  • 5 gouttes de H.E. géranium
  • 5 gouttes de H.E bois de rose
  • 30 ml d’huile végétale de Macadamia

Je l’applique avant ma course sur mes mains et mon visage. Idem sur le corps aussi après une bonne douche.

3. Protéger les voies respiratoires pour les défendre du froid.

Quand je cours en hiver et même très tôt, le froid peut me déranger. Il m’est arrivée de ressentir un picotement à la gorge à cause du froid et d’avoir à arrêter ma course. Cette gêne était pénible. Je me suis demandée comment faire pour éviter cela. Au début, je mettais un buff pour protéger ma gorge de l’extérieur et respirer par la bouche. Et puis, très vite, je me suis renseignée en aromathérapie pour voir quelles huiles pouvaient m’aider.

Comment alors dégager le nez tout en protégeant les poumons ?

Je me suis dirigée plutôt les huiles essentielles de menthe poivrée et de romarin à camphre.

  • 2 gouttes de H.E. romarin à camphre
  • 2 gouttes de H.E. menthe poivrée
  • 10 gouttes de huile végétale de Macadamia

Je respire cette synergie mais aussi en massage lombaires pour le côté coup de boost et tonifiant.

Sinon, le spray nasal /inhalateur peut être bien utile quand on a le nez bouché ou que l’on respire mal. On peut le transporter partout et il s’avère qu’il améliore les réflexes et accentue l’énergie avec toutes les huiles essentielles que l’on trouve dans ce spray. En plus, cela permet de nettoyer le nez et en hiver, cela devrait être un geste quotidien pour tous.

4. Échauffer les muscles du sportif

Première chose avant de courir, je me fais un échauffement dynamique. Mais parfois, j’avoue quand je cours tôt et que je n’ai pas trop le temps, j’en profite pour faire ma synergie gaultherie, menthe poivrée et romarin à camphre dans de l’huile végétale d’arnica. Je frotte sur mes jambes, mes lombaires et mes bras avant d’enfiler ma tenue de sport.

  • 2 gouttes de H.E. de gaultherie
  • 2 gouttes de H.E. menthe poivrée
  • 2 gouttes de H.E. de romarin à camphre
  • 10 gouttes de huile végétale d’arnica.

Et puis, il y a une gamme toute prête pour les articulations. Et la friction sèche est tout simplement très agréable et permet de partir au top.

  • En inhalation, j’utilise aussi l’eucalyptus radié pour aider à une respiration plus fluide. Même si je n’ai pas le nez qui coule, je l’utilise en prévention. D’ailleurs, je fais passer à toute la famille pour qu’ils profitent.

Et dans la maison ou dans ma classe, je fais diffuser aussi mon mélange à base de sapin de Sibérie. Pour que cela ne soit pas trop fort, je peux aussi poser quelques gouttes d’eucalyptus sur un galet.

5. Inflammation du nez ou des sinus / toux (adulte et enfant de plus de 15 ans).

Quand on a le nez bouché ou une sinusite, cela peut aider.

  • 1 goutte H.E. de Sapin de Sibérie
  • 1 goutte H.E.de Ravinstara
  • Le tout sur un comprimé neutre. 3 x par jour et pendant 6 jours.

6. Inflammations ORL (Adulte et enfant de plus de 7 ans)

Cela peut être en traitement préventif ou curatif. En ce moment, c’est la synergie que j’utilise et j’en profite pour mes enfants aussi. Un bisou et une goutte derrière les oreilles et les poignées.

  • 20 gouttes de HE arbre à thé
  • 40 gouttes de HE marjolaine à coquilles
  • 90 gouttes de HE palmarosa
  • 5 gouttes de HE menthe poivrée
  • 90 gouttes de HE eucalyptus radié
  • On met toutes ces gouttes dans un flacon en verre de 60 ml. On complète la bouteille avec de l’huile de Macadamia.
C’est une huile à protéger de la lumière.

Il suffit d’une petite touche de ce mélange sur les tempes, les sinus frontaux, à la base de chaque narine. Puis 10 gouttes ( 5 gouttes pour les enfants de moins de 15 ans), on frictionne la nuque, la gorge, les côtes du cou, le thorax et le haut du dos. Matin et soir pendant 8 jours.

Et puis, si vous êtes trop fatigué(s) pour tout préparer, il existe des produits tout prêts.

 

Si vous avez d’autres huiles essentielles à me partager, n’hésitez pas.

A bientôt,

Nadia

Merci à Puressentiel pour ces formations bien intéressantes.

Publié par

Runneuse, hyperactive et parisienne, je profite de la vie comme il se doit! J'adore partager mes aventures sportives et parfois moins sportives.

2 commentaires sur « Soigner les maux de l’hiver »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s