debardeur-fit-active-corail

Lorsque l’on me proposait de découvrir la marque de cosmétotextile Lytess, je m’étais dit pourquoi pas ?

Je demandais à mes copines si elles en avaient entendu parler. Non, pas trop. Et pourtant, ils sont très connus dans leur domaine : la cosmétotextile active.

Comment cela fonctionne ?

Selon Lytess, « on retrouve dans ces textiles des milliers de formulation microencapsulées associées au textile. » En gros,

  1. Il fixe les microcapsules sur le textile.
  2. Les actifs sont alors relâchés progressivement grâce au frottement de la peau sur le tissu lors de sa séance de sport.
  3. Les actifs aux vertus amincissantes ou hydratantes par exemple se diffusent sur la peau.

chronodiffusion

Les principaux actifs sont multiples selon l’objectif : caféine, Copaïba, thé vert, Beurre de mangue, beurre de karité, bref un vrai laboratoire. De plus, ils ont accès leurs technicités sur le tissage des tissus, qui sera adapté selon l’effet escompté : pour une seconde peau, micro massage ou correcteur gainant.

Ils nous promettent alors une silhouette gainée et mince. Hum, hum. C’est maintenant que je reste dubitative. Un collant qui rend mince, je n’y crois pas. Mais bon, je teste quand même.

Le legging

Pour ce produit, trois actions spécifiques étaient prévues :

  • Une action amincissante : algue rouge.
  • Une action raffermissante/anticellulite : huile de copaïba et Flavenger.
  • Une action hydratante : beurre de mangue

Le tissu est technique, les fibres sont travaillées et il est doux. Je le porte facilement, la taille choisie correspond bien à la mienne. Les premières impressions sont bonnes : le maintien est présent et le legging est confortable. Au moins, le ventre est gainé grâce au plastron spécial ventre plat et c’est le petit plus qui fait plaisir. La compression est notable. La coupe est ajustée et laisse transparaitre une jolie silhouette.

legging-fit-active-noir

Le débardeur : il reste classique noir avec un dos nageur qui permettra aussi de mettre sa brassière préférée. Mais pareil, il maintient bien.

J’ai donc testé la tenue à plusieurs reprises :

  1. En mode course à pied max 20km
  2. En mode fitness : zumba et Body Jam
  3. En mode yoga : tranquille

J’ai apprécié la tenue et le maintien. Le legging permettait de compresser sans faire mal et était très agréable à porter. Je n’ai ressenti aucune sensation de frottement lors des séances de courses à pied. Finalement, j’ai très vite oublié le legging lors de mes sessions. J’avais testé aussi lors d’une séance de zumba et pas de soucis de transpiration non plus.

Paradoxalement, la promesse de minceur n’est pas convaincante mais j’ai vraiment apprécié avoir la peau douce après une session.

Car finalement, c’est là que se trouve le point d’entrée. J’ai vraiment ressenti l’hydratation et une amélioration de ma peau. Donc, c’est que ça marche. La cosmétologie au secours du sport reste à surveiller car je sens que d’ici peu de temps, cela se développera de façon exponentielle. Les femmes, de plus en plus soucieuses de bouger, se révèlent être une cible marketing de première qualité. Et elles seront de plus en plus exigeantes avec ce qu’on leur propose.

Et une fois les microcapsules partis au bout de 30 lavages, je continue de porter ce legging pour les effets réels de compression.

J’ai aimé :

  • La facilité de mettre le legging : mine de rien c’est important. Ne pas se sentir engoncée est un luxe.
  • La douceur post-session sportive. La nature de la peau fut modifiée. Est-ce grâce aux microcapsules ou à ma peau naturellement douce ? 😉
  • La technicité du textile céramique gainant.
  • On gagne du temps pour l’hydratation du corps.

J’ai moins aimé :  

  • Je n’ai ressenti aucune minceur. Ce qui est gênant surtout quand on capitalise sur la promesse minceur.

Au final, j’étais ravie de ce legging noir basique certes avec un maintien intéressant. Je l’ai même porté avec jupes et bottes alors que j’oubliais d’acheter mes collants. Et ce fut parfait.

Je pense que la combinaison cosmétologie et le sport a une longue vie devant elle. Attendons alors qu’elle arrive à l’âge de la maturité.

Où les trouver : en pharmacie ou sur le site Lytess.

Legging : 49,90 euros

Débardeur : 39, 90 euros.

Belle journée,

Nadia