large_UNE_KKBB-1461152531-1461152775

J-100 avant RIO… 

On commence à ressentir la ferveur grandissante des supporters.

On imagine les yeux brillants des athlètes.

On entend battre le coeur des aficionados des sports, de tous les sports. J’aime ces événements sportifs qui fédèrent toute une nation. J’aime les Jeux Olympiques depuis toute petite et je le partage autour moi. Les valeurs saines du sport véhiculées par ces sportifs me donnent la chair de poule. Ces frissons lorsqu’ils gagnent ou lorsqu’ils perdent.

Bref, on sera là pour eux.

Et lorsqu’une jeune femme dynamique et amoureuse du sport, Syra Silla,  lance son kit spécial supportrices, j’ai envie de l’encourager, de parler d’elle et surtout de son projet. Je ne la connais pas personnellement mais j’aime son esprit entrepreneurial et qui fait bouger les filles. Toutes les filles.

J’aime ce côté Dépassement de soi, Partage et Solidarité dans ces initiatives que l’on retrouve chez Syra Sylla.

La collection DUNK TO RIO

Une collection destinée aux filles en hommage aux Bleues, une collection qui pétille et qui donne envie de se sentir bien. Et en prime, Une partie des bénéfices sera reversée à l’association « Isabelle Yacoubou TAYO », qui vise à utiliser le basket-ball comme un levier d’éducation au Bénin.

Comment les aider? En participant à une campagne de crowfunding avec l’objectif de dépasser 10 000 € et s’offrir le pack Supporter de l’Equipe de France (et même pour l’Euro2016, d’ailleurs).

 

Ladyhoop campagne de crowfunding.

Différents packs sont proposés pour des dons à partir de 5 € :

le pack « SUPPORTER EN OR », avec une panoplie de produits : tee-shirt, totebag, tattoos, cartes à collectionner, bandeau en wax fait main et des posters.

normal_IMG_4140-1461020238

Et pour les hommes, ça marche aussi…

IMG_3874-1461005742

J’en profite pour vous présenter les collections Girl Can Dunk 100% made in Sénégal avec des tissus et des couleurs qui vont donneront certainement la pêche.

 

Alors allez faire un tour chez  http://www.ladyhoopshop.com !

A bientôt,

Nadia