Copyright : milkontheecoconut
 
J’avais participé à l’écriture d’un billet collectif avec Tryndo. Je reporte ma partie ici comme souvenir.  Le lien pour lire la totalité est à la fin. 

Ayant des origines méditerranéennes, ma maman m’a inculquée des valeurs de partage et de générosité. Impossible de ne faire que des plats pour deux personnes, encore maintenant je cuisine comme si nous étions huit… 🙂

Je parlerai donc de l’huile d’olive, huile de mon enfance. Ma tante maternelle cultive des oliviers et produit elle-même ses huiles. J’ai de la chance qu’elle m’envoie ses bouteilles. Une huile pure et qui est ma madeleine de Proust. Je revois alors les montagnes algériennes et mes promenades sauvageonnes, pieds nus et ma maman qui me courait après avec mes chaussures.

Je m’égare… Tout cela pour vous dire que l’huile d’olive fait partie de mon quotidien et ma maman me donne encore des conseils.

1- Je le consomme pure sur tous mes plats, avec des épices comme le cumin et le curcuma.

2- J’y ajoute simplement des huiles essentielles de lavande et j’en fais une huile de massage relaxante pour mes enfants. Rituel agréable avant de se coucher.

3- Pour créer un gommage, je mélange dans un bol du gros sel et de l’huile d’olive. Je rince et je retrouve une peau douce et nourrie.

4- Pour soigner mes cheveux longs et sec de ma fille, je mets de l’huile d’olive jusqu’aux pointes. Je laisse 10mn et je rince.

5- Je prépare mon liniment pour nettoyer la peau des enfants et la mienne avec 50% d’eau de chaux (en pharmacie) et 50% huile d’olive. Et j’en même sur mes pieds toute une nuit pour bien les nourrir et éviter les pieds secs.

Pour moi, l’huile d’olive représente la nature et la beauté des montagnes algériennes et ma maman. Et ce n’est pas pour rien que j’ai appelé ma fille Olivia 😉

  Pour lire les autres récits,  Merci Maman sur Tryndo.