Accueil » KIPRUN KS500 : des chaussures running efficaces !

KIPRUN KS500 : des chaussures running efficaces !

Kiprun KS 500

Kiprun KS500 : des chaussures running efficaces ! Test 

Quel plaisir de pouvoir recourir avec des Kiprun !

J’avais vraiment apprécié les versions précédentes et j’attendais avec impatience la nouvelle version . Alors, certes, elle est sortie le printemps dernier mais j’avais envie de la tester et de vous en faire part. Il est vrai que la marque évolue de façon positive et peut se targuer de concurrencer les autres équipementiers. Effectivement, les parts de marché sont chères dans ce monde impitoyable des chaussures de running. Les ingénieurs et chefs de produits Décathlon ont bien remarqué l’importance des retours clients. Et ce n’est que le début.

J’avais testé précédemment la veste et le legging de la gamme Warm Regul et il est temps de vous parler des chaussures Kiprun KS 500 qui promet « amorti et stabilité »

 

KIPRUN KS500 offre un look racé

On part ici sur un look racé pour une chaussure de course. Fini le style vieillot, on arrive sur une chaussure qui a du caractère, enfin je trouve. J’aime beaucoup les porter aussi bien pour aller courir que pour marcher tranquillement dans les rues parisiennes. Le petit liseré rose offre un côté féminin à cette chaussure et puis c’est pour aller avec la tenue rose flashy Warm Regul. Elle existe aussi dans d’autres coloris.

Technologies utilisées  

  • K-Ring : anneau situé au niveau du talon pour améliorer l’amorti arrière et permettre la dispersion de l’onde de choc afin de protéger le corps (articulations, dos, genoux…) efficacement.
  • Kalensole : permet une amélioration de l’amorti de 34%, un renvoi d’énergie +25% et une durabilité de 1000km par rapport à une mousse traditionnelle.
  • Intégration de l’ARKSTAB, une pièce en résine TPU au milieu du pied.

Kiprun KS 500

Mon avis sur la Kiprun  KS 500

 

Les conditions de test

J’ai eu la chance de pouvoir les utiliser sur plusieurs mois, que ce soit sur des séances courtes ou des sorties longues. J’ai couru avec sur des terrains divers routes, sentiers et quelques chemins caillouteux mais qui n’avaient pas besoin de chaussures de trail. Mais avec une majorité de sorties sur route.

Quant aux conditions climatiques, les mois de décembre et de janvier ont été bien humides et froids.

Mes premières impressions sur la Kiprun KS 500 …

C’est réellement la première chose que je recherche dans ma paire de chaussures de Running. Être bien pour moi, c’est oublier ses chaussures et courir sans stress. Certes, je suis toujours à la recherche de la petite bête.

Je trouvais déjà la KS light légère et confortable. D’ailleurs, je me suis demandée comment allaient être ces petites nouveautés. Bien installées sur mon canapé, je commence à les essayer avec des chaussettes fines. Premier essai et premières impressions de confort. J’essaie quelques pas et je décide de partir les essayer. Habituellement, je prends le temps de les « faire » sur une bonne marche. Mais, là, je me sentais assez confiante pour y aller directement.

Les premières impressions sont bonnes : je me sens bien confortable dedans. Si on regarde de plus près, le nouveau col à l’arrière du chausson assure un excellent maintien du talon avec un côté bien enveloppant. J’ai vraiment ressenti le moelleux vers l’arrière du talon, sans gêne.

Au confort.

De plus, au niveau de la chaussure, globalement, ce côté chausson que j’ai retrouvé sans avoir non plus un côté charentais.  La semelle est préformée dans une mousse en PU (polyuréthane) alvéolée, ce qui lui confère ce confort appréciable.

Il faut dire aussi que toute la zone avant pied a été retravaillé pour éviter les gènes. Lors de mes différentes séances, les points d’appuis au niveau de l’avant pied ne chauffaient pas trop.

Je peux aussi ajouter que le tissu est en une seule pièce, sans couture, pour limiter les risques de frottements. Et effectivement, je n’ai eu aucun problèmes d’ampoules, ce qui reste la base quand on court.

Au niveau de la languette, rien à redire. Elle est parfaite. Et pourtant, il m’est déjà arrivée de me blesser avec une languette d’une chaussure. Rien de grave mais une grosse irritation qui m’a laissée une belle cicatrice.

Kiprun KS 500

Un maintien optimisé pour la KIPRUN KS500

Je peux déjà vous dire que l’avant-pied est assez large mais en même temps je préfère avoir une toe box large. En revanche, si vous avez les pieds vraiment très larges, il est préférable de choisir une autre chaussure. Côté maintien, j’ai vraiment eu ce côté enveloppant pendant mais un mais séance le pied était maintenu comme il fallait avec beaucoup de stabilité.

J’ai trouvé aussi que la chaussure se tenait comme il fallait, l’arche de mon pied se sentait à l’aise et bien maintenu. Donc, j’étais vraiment dans une enveloppe avec des bons renforts latéraux.

Respirabilité

Il est vrai que j’ai pu tester cette paire de Kiprun KS 500 au mois de décembre et de janvier avec des conditions de température plutôt fraiches et je me demandais ce que ces chaussures donneraient en été. Quand on regarde de plus près le mesh, il est ultra technique proposant une vraie respirabilité. Toujours est-il que j’ai pu essayer les chaussures avec des chaussettes fines et que j’ai trouvé tout de même beaucoup de respirabilité sans avoir les pieds humides.

En revanche, avec une paire de chaussettes plus épaisse, mon pied se retrouvait serré.

Kiprun KS 500

Une accroche parfaite même sous la pluie pour la KIPRUN KS500

C’est vraiment un bonheur de pouvoir t’ouvrir avec en toute sérénité car à plusieurs reprises et soudée température bien fraiche et bien humide j’ai pu constater que il y avait une véritable adhérence. Par exemple, j’ai couru avec une belle averse alors que ce n’était pas prévu, et finalement aucune glissade avec une accroche bien sur les sentiers comme il fallait. Quant j’étais sur la route, évidemment même si j’ai évité la boue,  l’adhérence est bien présentée.

Dynamisme

Le dynamisme se reflète plutôt par la légèreté de la chaussure (239g en pointure 38) et la technologie Kalensole qui permet retour d’énergie beaucoup plus rapide que d’habitude. Même si le confort et l’amorti soit bien présent, le dynamisme de la chaussure est appréciable. La relance d’énergie se fait comme il se doit. Sur un 10km, elle fera l’affaire mais aussi sur un semi-marathon. J’avoue que je n’ai pas essayé sur un marathon mais pourquoi pas un jour.

À savoir sur la KIPRUN KS500

Points d’amélioration : les lacets qui se défont avec l’obligation de faire un double nœuds. C’est vrai que c’est vraiment dommage car m’est arrivée à plusieurs reprises de faire glisser.

Drop : 8 mm

Pour quels types de coureurs ? Je dirais que c’est chaussures sont plutôt pour les coureurs qui souhaitent une chaussure polyvalente aussi bien pour pour les sorties fractionnés jusqu’au semi marathon..

Prix : 80 euros chez Décathlon.

Conclusion

C’est une chaussure de running polyvalente permet aux coureurs de 10 km à 20 km de se sentir à l’aise. Le confort et la légèreté  sont les bases de cette chaussure. Effectivement, je me suis sentie vraiment en toute sérénité dans ses chaussures. Partir courir avec ou tout simplement marcher était vraiment agréable. À recommander !

 

Nadia Jas
Nadia Jas

Runneuse, hyperactive et parisienne, je profite de la vie comme il se doit! J’adore partager mes aventures sportives et parfois moins sportives.

Find me on: Web

Laisser un commentaire

Présentation

Bonjour, je vous souhaite la bienvenue sur mon blog running, lifestyle & yoga. Mon mantra : bouger et profiter de la vie

%d blogueurs aiment cette page :