Test des chaussures de course KD Plus Kiprun

Nouvelle année de changement pour Kiprun, qui nous révèle une véritable expérience running. Un changement qui sera bénéfique auprès de tous les coureurs. Après avoir testé avec un grand plaisir les KD Light, un coup de cœur running, je viens de terminer le test des chaussures Kiprun KD Plus. D’ailleurs, je me suis posée la question : pourquoi une chaussure supplémentaire KD alors que les versions Light et Fast existent déjà et font leur travail ?

Qu’est-ce que les KD plus apportent-elles pour les runners ? Sont-elles prévues pour des marathons en mode confort ou plus performants ?

Quelques questions, entre autres, auxquelles je répondrais dans mon test.

La promesse : efficace sur toutes les distances. 

Première chose que j’ai remarqué : la polyvalence de la Kiprun KD Plus. Alors certes, j’ai adoré courir avec la KD Light mais j’ai aussi apprécié courir avec la KD plus et je vous raconte tout dans le test suivant.

Mon avis sur la Kiprun KD plus

Première chose observée après avoir longuement testé la KD Plus, le côté rigide. Forcément, quand on est habituée à une chaussure et que l’on la porte tout le temps, le pied se fait et la paire de chaussure suivante nous paraît bien moins souple. Je n’étais pas inquiète car je savais que j’avais le temps de « faire » la chaussure. C’est ce qui est arrivé rapidement après quelques séances. J’avais même oublié ce point là d’ailleurs.

C’est vraiment une bonne chaussure de route comme je les aime. Elles auraient dues m’accompagner pour un marathon mais comme les courses ont toutes été annulées, elles m’ont tout de même suivie pendant le confinement et même avant.

C’est aussi une chaussure légère qui préservera son dynamisme et qui sera destinée plutôt pour les courses semi-marathons et marathons grâce à son amorti. Mais elles conviennent bien aussi pour des entraînements de 10/15 km avec un bon rythme. Si vous êtes plutôt sur de la performance au marathon ? Optez plutôt pour la KD Light qui est plus légère et sans amorti, mais tout aussi dynamique.

Le look

Dès la réception de la boîte, j’ai adoré le look bleu marine et corail, avec un style particulier vers le talon. Nous avons comme une petite excroissance du talon. Bien sûr, c’est fait exprès et cela lui donne un effet plutôt stylée.

Elles existent en version homme aussi et la version femme me plaît beaucoup. En lifestyle pour voyager, c’est parfait aussi. Mais si, on sait bien que nous portons aussi nos chaussures de running en mode lifestyle.

Elles existent en plusieurs coloris aussi et j’aurais aimé adoré une Kiprun KD Plus personnalisable avec le choix des couleurs et pourquoi pas un « blase » sur le côté. Je crois que je m‘égare mais je tente. Ne sait-on jamais.

La légèreté Kiprun KD Plus

Avec un poids de 222 g en 39, je pouvais dire que le ressenti était bien léger comme il fallait pour une paire. J’ai beaucoup couru avec des chaussures lourdes pour un marathon sous prétexte qu’il me fallait un amorti. Je cherche toujours cet amorti mais j’aimerais aussi éviter d’avoir des plombs dans les pieds.

 La chaussure KIPRUN KD PLUS est 4% plus légère que la KIPRUN FAST.

Justement, en aucun cas, je n’ai senti de lourdeur et pendant mes différentes séances longues ou courtes, sur différents terrains, ce fut un point positif.

La chaussure fut bien souple pour ma foulée et je n’avais pas hésité à les mettre sur des séances route en insistant bien sûr le déroulé du pied et mon attaque (médio-pied). À part la rigidité de la sortie de boîte, la souplesse était bel et bien présente.

J’étais alors rassurée par la légèreté et la souplesse et la Kiprun KD Plus. C’est bon, je pouvais avancer sur certains points de test. Effectivement, si je sens que la chaussure ne va pas en terme de souplesse ou de légèreté, je sens que cela sera difficile de finir le test.

 

Le confort de la Kiprun KD Plus

En général, je porte mes chaussures de running en mode marche pour voir si cela va déjà et si c’est agréable aussi. Après les avoir « faites », je me suis vite sentie à l’aise en termes de confort. Tu sens aussi que les semelles intérieures apportent un plus à ce confort. Quand je cours, mes pieds ne sentent pas serrés. L’avant pied (Toe-box) est assez large pour que mes orteils puissent se mouvoir en toute liberté. Je précise aussi que ce n’est pas non plus la chaussure de clown avec une toe-box énorme. C’est parfait pour moi et j’ai plutôt les pieds larges. Je ne ressens aucune gêne lorsque que je cours même avec une paire de chaussettes plus épaisses que d’habitude. Lorsque je porte des chaussettes courtes, je n’ai pas eu non plus d’ampoules ou de gènes, même au niveau de la cheville. D’ailleurs, c’est aussi grâce à la construction sans couture de au niveau de l’avant pied.

Parfois, j’ai testé des chaussures très très confortables limite charentaises, c’est précis les de temps à autre mais la Kiprun KD Plus reste confortable sans être trop charentaise. Vous me suivez. Ça veut dire que aussi que vous n’allez pas vous retrouver à traîner les pieds non plus.

D’ailleurs, ce confort est dû à une construction de la tige en « semi-chausson » ultra confortable ainsi qu’à une zone avant pied retravaillé. C’est comme si on avait l’impression d’avoir des coussinets sur l’avant pied et c’est bien agréable.

L’amorti

En termes de technologie, le K-ring permet d’améliorer l’amorti arrière et disperse les ondes de chocs. Ainsi les articulations du dos, des genoux et des chevilles sont protégés. La technologie Kalensole est une mousse exclusive, développé par le département R&D, permet une amélioration de l’amorti de 34%.

En testant ces chaussures, j’ai été agréablement surprise de voir combien l’amorti était efficace. C’est important pour moi d’être rassurée. Je n’avais pas envie de me retrouver sans amorti et stresser à chaque sortie.

Finalement pour des sorties longues, c’était parfait. Pas d’angoisse à avoir sur l‘amorti et le dynamisme de la chaussure était toujours bien présente.

La respirabilité de la Kiprun KD Plus

Le mesh de la chaussure est bien spécifique aussi. J’ai pu courir avec avec des chaussettes fines et des chaussettes plus épaisses et le résultat était clair : forcément, avec la chaussette plus épaisse, j’avais plus chaud. Mais toujours est-il que je ne transpirais pas des pieds et que l’évacuation de la transpiration se faisait même bien.

Néanmoins, j’ai plus couru avec des chaussettes fines surtout pendant les périodes plus chaudes.

 

Le dynamisme

Ah le bon point de cette chaussure aussi. Même si exceptionnellement je suis plutôt du genre à accorder plus d’importance à l’amorti plus au dynamisme, pendant ce test, je souhaitais plutôt l’inverse.

Je souhaitais sortir de ma zone de confort et je m’étais dit que je devais bouger de mon côté plan plan (que pour le running) et chercher plus loin. Alors, oui, les Kiprun KD Plus me donnaient envie d’objectifs. Je découpais mes séances avec des moments plus intenses et le dynamisme de la chaussure a bien fait son travail. Le déroulé de la foulée se faisait comme je le souhaitais et je remarquais aussi une habitude prise aussi de prendre plus de vitesse.

J’ai testé sur des fractionnés et la relance se fait sans problème. Même si ce n’est pas une chaussure prévue pour des fractionnés, on sent qu’elle en a sous la semelle. Belle surprise de ce côté-là aussi.

Après l’écriture de mon test finalisée en brouillon, j’ai remis mes KD Light pour voir un peu ce qu’il en restait. J’était tellement habituée au KD Plus que finalement, entre les deux, ma préférence va plus pour la KD Light.

Une adhérence plus que correcte pour la Kiprun KD Plus

Que ce soit sous la pluie ou par temps chaud, l’accroche se fait correctement et la semelle extérieure propose des petites encoches, différentes des Kiprun KD Fast. Et l’adhérence est ok aussi.

Pour quels coureurs ? Pour des coureuses ou coureurs qui souhaitent faire des sorties longues ou des semi-marathons et marathons sans être pris dans la performance.

Les points positifs :

  • Flexible et légère
  • Une bonne stabilité
  • Le confort
  • Une chaussure dynamique

Les points d’améliorations :

  • Elles ne sont pas prévues pour la vitesse.
  • J’aurai adoré une chaussure personnalisée quand

Prix : 90 €        Poids : 222 g        Drop : 8 mm

 

Conclusion

On sent bien que Kiprun de Décathlon a bien bien progressé sur sa nouvelle gamme running et cela se voit. La Kiprun KD Plus apporte une nouvelle vision de la course à pied : elle est accessible à tous et à toutes et avec des innovations technologiques importantes. Elle accompagnera certainement beaucoup de coureuses et de coureurs lors de leurs objectifs course à pied.

 

Vous la connaissez ?

A bientôt,

Nadia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :