Présentation Inov-8 G 260 – Test

Bonjour,

Je teste énormément de chaussures de running ou de Trail. Je sais ce que j’aime ou ce que je n’aime pas. Je suis devenue une experte de la chaussure mais il manquait certaines marques que je n’ai pas eu l’occasion de tester. Et Inov-8 en fait partie.

Certes, la chaussure G260 est sortie il y a quelques temps, mais elle reste toujours sur le marché et à un prix abordable. Et surtout une innovation incroyable. Une chaussure qui pourrait durer longtemps grâce à ses différentes technologies.

Inov'8 test Nadia Runs Paris

La marque Inov-8

 

La promesse de cette chaussure

La Terra Ultra G260 pour des performances tout terrain.

C’est ce que nous propose Inov-8 avec une super accroche, de la légèreté et parfaite pour les longues distances en ultra trail .

Cela me parle car j’aimerais augmenter mes distances en trail et le choix de la chaussure reste primordial. Je les testerais plus longuement sur ma prochaine course parisienne : l’Ecotrail 30 km. Mais d’autres trails m’attendent et je serais ravie de les reprendre aussi.

Les technologies utilisées

  • Graphène : composé de carbone pur, c’est le matériau le plus mince au monde. Il est pourtant 100 fois plus résistant que l’acier, est très flexible. Alors, pour la durabilité de la chaussure, c’est le point fort de la marque Inov’8.

 

  • Kevlar : les propriétés sont très intéressantes pour l’industrie alors pour les chaussures, cela peut apporter une résistance incroyable. Et surtout, une résistance aux chocs et à l’usure.

Mes premières impressions

Ce qui m’a surpris la première fois fut la couleur. Une belle couleur verte flashy que je ne porte jamais. Je me suis tout de suite dit : mais avec quelle veste vais-je pouvoir les mettre, je n’en ai que des roses ou des bleus. Bref, après cet aparté superficiel, je reviens à mes vraies premières impressions.

Je les ai chaussées directement, une fois pieds nus pour voir. Forcément, sans chaussettes je sentais mes pieds nager un peu. Je chausse du 39 et j’ai pris du 39. La taille était la bonne. Avec les chaussettes, c’est forcément déjà mieux et l’avant du pied est assez large. Si vous avez les pieds fins, il faudra opter pour une autre paire car vous nagerez dedans. Pour moi, cela me convient, j’ai les pieds larges et avec les chaussettes, c’est nickel. Sachant aussi que pendant les courses, mes pieds ont tendance à gonfler et qu’il me faut un peu plus d’espace, les G 260 Inov’8 me conviennent correctement.

Il est temps d’aller faire sa première course et de les porter. Comme je suis à la montagne actuellement, je les ai donc inaugurées sur une petite piste trail enneigée. J’ai voulu commencer par 30 mn de course car quand je commence un premier test, j’ai l’habitude de les « faire » en les porter une journée par exemple. Sauf qu’avec les préparatifs des valises et autre, je n’ai pas eu le temps.

Le drop zéro de la G260 me faisait un peu peur. Ce n’est pas pour tout le monde. Certains apprécient, d’autres pas. Et souvent, il faut un temps d’adaptation pour se faire à ce drop zéro.

Pour les novices, le drop zéro est le manque de différence d’épaisseur de semelle entre le talon et l’avant du pied.

Finalement, après quelques minutes dans la nature fraîche, j’étais déjà conquise. J’avoue même qu’à la fin du run, j’ai mis les deux pieds bien enfoncés dans la neige pour tester leur imperméabilité.

Inov'8 test Nadia Runs Paris

La semelle

La semelle est fine 8,5 mm. Je me suis demandée si ce n’était pas trop fin pour des chaussures de trail. Allais-je ressentir les chemins et les petits cailloux sous mes pieds ? On le ressent certes mais sans que cela ne soit pénible. Serait-ce la même chose pour les gros cailloux ? A suivre dans la forêt de Fontainebleau pour les tests sur les gros cailloux.

Même si la semelle est fine, la chaussure est dynamique et la relance est bonne.

Inov'8 test Nadia Runs Paris

Le dessus de la semelle

Faite avec la technologie Kevlar, c’est comme si j’avais une protection. Ni la neige, ni les cailloux me gênaient. La neige fondue ne s’imprègne pas dans le tissu alors j’imagine pour la pluie. Et après, ça sèche rapidement donc pas eu la sensation de pieds mouillés. J’attends les grosses averses pour tester en conditions réelles et vérifier l’imperméabilité de ces chaussures.

Dans la neige, j’ai apprécié courir avec et l’accroche était super que ce soit sur les terrains enneigés ou sentier classique.

Inov'8 test Nadia Runs Paris

La stabilité

Même si on ne sent pas tout de suite la stabilité, je n’ai pas ressenti le côté rigide qui a tendance à m’énerver. Malgré cela, le talon reste stable et le pied est bien enveloppé. J’ai apprécié ce détail au niveau de l’arche du pied que je sentais bien soutenu.

Le confort

Dès qu’on mets les pieds dans les Inov’8, elles sont vraiment confortables. Je peux même les porter en voyage pour être à l’aise. Mais revenons au trail, chaque pas me semblait bizarre car je n’ai pas l’habitude du drop zéro. Et malgré cela, j’ai ressenti le confort sur toute la chaussure pas simplement sur certains points du pied.

Et la chaussure reste flexible et c’est un plus pour mon confort.

Inov'8 test Nadia Runs Paris

Points forts

  • Unisexe
  • Solidité et durabilité
  • Large toe-box
  • Adaptabilité à tous les terrains
  • Ressentir les terrains sans que cela soit douloureux.

Points d’amélioration

  • Drop zéro qui ne sera pas ok pour tous
  • Lacets trop courts
  • Comme c’est unisexe, pas de morphologie adaptée à la femme
  • Cher au début mais on le retrouve à 120 € environ aujourd’hui.

Poids : 260g

Couleurs : du bleu marine au rouge en passant par le vert.

C’est une chaussure polyvalente sans structure générale avec un gros potentiel. Le test complet et sur plus long terme est à suivre.

Retrouvez-les sur le site Inov’8 et chez tous les bons revendeurs Inov’8.

A bientôt,

Nadia

Inov'8 test Nadia Runs Paris

Publié par

Runneuse, hyperactive et parisienne, je profite de la vie comme il se doit! J'adore partager mes aventures sportives et parfois moins sportives.