Test des chaussures de running New Balance FuelCell Rebel

Après le succès de la chaussure New Balance FuelCell Impulse, New Balance revient avec une chaussure qui promet un retour d’énergie bien comme il faut. Ils ont su écouter les retours des consommateurs et des athlètes pour proposer une chaussure de running efficace. Ces chaussures donneront envie de préparer la vitesse et les prochains 10km prévus au printemps. Elles sont en compétition direct avec les Mizuno Wave Shadow 3 que j’ai pu testées aussi, même si elles sont bien différentes les unes des autres.

Créée avec l’athlète Jenny Simpson pour la New Balance 5280, les ingénieurs ont souhaité proposer la même chose mais en version pour tous et toutes (et en moins cher). Voilà comment est e la New Balce FuelCell Rebel.

3 points importants découlent de mon test :

  • La légèreté
  • La vitesse
  • Le dynamisme avec le fameux retour d’énergie

Sans oublier la respirabilité, le maintien, le kilométrage, le confort.

La technologie

Grâce à sa semelle FuelCell composée d’un dérivé de TPC et de nitrogène, elle apporte dynamisme et vitesse tout en appréciant le confort et en gagnant en stabilité.

Mon avis sur New Balance FuelCell Rebel

Dès l’ouverture de la boîte, j’étais étonnée du design de la New Balance FuelCell Revel. Ça change de ce que la marque a l’habitude de faire. J’étais assez dubitative en me disant que cela peut surprendre. De plus, avec l’arrivée de l’hiver et parfois de la pluie soudaine, les chaussures blanches et bleues me paraissaient bien clairs. Quand est-ce que je pourrais les tester avec ces terrains boueux ? Quand on a des chaussures bien nickel et blanches, ça ne donne pas envie de sortir. Du moins, tout de suite car je les portais en salle sur tapis. Finalement, je me suis habituais et je décidais de les sortir sous un temps bien froid mais sans pluie. Néanmoins, plusieurs couleurs sont disponibles et feront la joie de tous. Avec le temps, je les aime bien en bleu et blanc, et je les porterais bien au printemps.

Dès la première sortie, je les ai trouvées bien confortables et légères. Je sens qu’elles m’emmèneront bien loin sur la piste. Elles sont bien dynamique et au niveau de la relance aussi. J’attendrais plusieurs séances de course pour en retirer la substantifique moelle.

Mes premières impressions sont bonnes et le look me paraît bien stylé finalement. Et si je vous dis que je les porte même en lifestyle et que mes élèves ont fait « Wouah les baskets ! « .

J’ai pu les tester sur la piste, en fractionnés sur la route ou sentier et même une sortie longue.

La semelle intermédiaire de la New Balance FuelCell Rebel

 6 mm de drop et une densité double qui donnent limpression de toe-off comme si nos orteils décollaient de suite.

Par rapport à la construction de la semelle, cette chaussure Fuel Cell Rebel est plutôt conçue pour les coureurs avant-pied et médio-pieds. Moi, qui suis plutôt talonneuse, ça allait mais je me rendais compte que mes pieds allaient parfois plus facilement vers une attaque médio-pieds.

La semelle est bien allégée et donc, ce sera aussi pour aider à la légèreté globale de la chaussure. Même si la chaussure peut se révéler instable visuelle, elle ne l’est pas quand on l’utilise.

La semelle extérieure

C’est vraiment ici que réside le changement, i.e. la nouvelle technologie New Balance. Créée à base de nitrogène, la chaussure FuelCell arrive pour relancer le pied et offrir plus de dynamisme.

Cette semelle est faite pour la vitesse pour griffer le sol.

Une belle accroche aussi bien sur la piste que sur la route avec la technologie Blow Rubber que l’on trouve sur les autres chaussures.

Quand on y regarde de plus près, la semelle en caoutchouc est plus fine que certaines autres chaussures. Comme si ce n’était que pour effleurer le sol et repartir.

Même si elle est plutôt destinée à la piste, on s’attache et on a envie de l’utiliser tout le temps.

Le dessus du pied

Look sympa mais surtout une technicité au niveau du mesh qui donne une respirabilité importante. La technologie Trace Fiber Stretching apparaît avec une vraie structure au milieu pour que cela « fit » au mieux avec le pied. A voir si cela se détend à long terme.

Le maintien New Balance FuelCell Rebel

Pareil que pour les Impulse, j’avais peur que le maintien du dessus du pied me fasse trop mal. Même si j’ai les pieds larges, j’ai pu courir avec. Néanmoins, il faudra des chaussettes fines pour les porter sinon ce sera douloureux et gênant pour vous. Effectivement, la fois où j’ai porté des chaussettes plus épaisses en hiver, j’ai dû rentrer car mes pieds étaient trop serrés et je ne supportais plus.

Certes, le côté chaussant bootie permet un maintien important mais il faudra bien les essayer pour éviter d’être engoncé(e). Le tissu est bien technique et ne se détend pas quand je les porte mais il faut voir à long terme.

Finalement, c’est juste ce qu’il faut en maintien.

C’est une particularité à double tranchant : soit tu as le pied fin et c’est bon pour toi, soit tu as le pied trop large et ce sera non. Le pied moyen pourra aussi trouver son bonheur. C’est pour cela qu’il faudra prévoir les chaussettes fines.

D’ailleurs, comme le bootie est réalisé sans couture, c’est un véritable plus pour éviter les frottements et les ampoules. J’ai même couru avec sans chaussettes et ça passe aussi. Néanmoins, je ne ferai pas un triathlon avec il est difficile de les mettre quand on a les pieds mouillés et il faut tout de faire ses lacets.

Le confort de la New Balance FuelCell Rebel

Je crois que je ne pourrais plus opposer la légèreté et le confort. Maintenant, il est tout à fait possible d’avoir une chaussure qui va vite (grâce à vous quand même) et du confort. Et c’est vraiment appréciable pour éviter les genoux blessés et les courbatures post fractionnés.

J’ai testé aussi sur des distances 15/20 km maximum et je pense que je resterai vraiment sur des distances de moins de 10km. Après, ce n’est pas le top. Après, il faudra aller vers des chaussures avec plus d’amorti comme la New Balance 1080 v8 par exemple.

Du dynamisme et de la vitesse pour la FuelCell Rebel

L’effet nitrogène de la semelle fonctionne bien pour donner le coup de boost à cette chaussure. . Dès que tu poses lavant-pied que la poste, tu sens que ça repart vite comme situ griffais le sol. J’avais déjà constaté cette effet avec la version Impulse et là, c’est encore mieux

Le drop est de 6 mm et même pas besoin de s’adapter après plusieurs runs. Dès la première séance, on se lance et sans courbature aux mollets.

 Les points forts

  • Une vraie chaussure de running dynamique
  • De la légèreté
  • Un confort et un chaussant vraiment agréables.

Les points d’amélioration

  • Avoir plusieurs largeurs de booties pour vraiment être à l’aise.
  • Une version imperméable serait le top pour s’entraîner même quand il fait froid et humide.

 La FuelCell Rebel de New Balance est une chaussure tout de même impressionnante et confortable. Elle possède une vraie structure au niveau des semelles intermédiaires et extérieures qui permettront une vraie relance et retour d’énergie.

Disponibles sur le site de New Balance.

A bientôt,

Nadia

 

 

%d blogueurs aiment cette page :