J’ai testé le Blind Yoga

Vous me connaissez. J’adore tester des nouvelles activités et je reste très curieuse. Et quand on me proposait un cours de Blind Yoga, je me suis dit pourquoi pas ? 

J’ai eu la chance d’avoir un cours particulier avec Marion Buiatti. Journaliste free-lance, elle est aussi enseignante de yoga.  Elle avait envie de mettre en avant une discipline particulière : le Blind Yoga. Je vous raconte mon expérience et finalement, un moment propice à revenir vers son soi intérieur. Je vois cela comme les prémisses à la méditation. 

 

Qu’est-ce que ce c’est ? Comment se passe une séance ?

Marion donne ses cours de yoga dans le 11ème. Un endroit cosy et lumineux. Je m’installe face à elle. Elle enseigne aussi au Tigre Yoga Neuill et Chaillot.

Et c’est là que commence le cours. Je mets mon masque comme pour aller dormir ou dans un avion. Sauf que je vais bouger et me laisser guider pendant une heure. 

Ça fait drôle. Je me sens complètement déséquilibrée et pas très à l’aise au début. C’est limite si j’avais besoin de me tenir au mur comme pour ne pas tomber. Je sens que je tiens encore à ma pratique avec les yeux ouverts. Sauf que je me dis qu’il va falloir lâcher prise et me laisser aller. Vaste programme.

Nous commençons par poser une intention et ce moment me permet de souffler un peu. Je démarre le côté introspection grâce à la respiration. Ce n’est pas facile de se laisser aller. J’avais envie de retirer mon masque. Mais je le gardais pour aller jusqu’au bout de l’expérience. Oh là là, toutes ces pensées qui arrivent ici et maintenant. Il faut que j’arrête de me poser trop de questions. 

Quelques respirations plus tard et je me sentais plus détendue et plus encline à me laisser guider tout simplement.  

Il es temps de passer aux postures. Et c’est à ce moment-là qu’intervient mon déclic. Je suis tellement concentrée sur la voix et les explications de Marion que je cesse de penser. Je lâche prise. Enfin ! 

Je suis dans le moment présent. 

Et je suis même dans mon espace ’intérieur. Je ne m’occupe même pas de ce que pourrait penser Marion. Je suis ses instructions. 

Les postures varient comme dans le yoga traditionnel entre postures d’équilibre ou de force. Chaque passage de posture permet aussi de concentrer sur soi et d’aller même plus loin. 

Ce n’est pas facile de garder l’équilibre quand on a les yeux fermés mais justement c’est tellement « challenging. » Cela ressemble à de petits défis que l’on peut se faire : j’essaie de tenir ou je recommence. 

C’est alors que je ressens de la bienveillance envers moi-même. Déjà parce que Marion nous le fait sentir et sa voix douce nous emmène vers l’introspection. Elle se permettra de corriger notre posture si besoin est. 

C’est vrai que c’est un yoga original mais ma foi qui a toute sa place. On médite bien les yeux fermés alors pourquoi pas faire du yoga avec les yeux fermés. 

Cela me donne même une idée de yoga avec mes élèves. Cela pourrait aider certains à se recentrer. 

Je suis ressortie tellement apaisée et avec le sentiment d’avoir tout donné physiquement et psychologiquement. Comme si mon cerveau avait fait un effort important. 

Je vous assure que j’ai pu retrouver mon lit de façon paisible. Mais cette fois-ci, je fermais les yeux … mais pour dormir. 

Les bienfaits du Blind Yoga ?

En plus des bienfaits classiques du yoga, j’ai pu constater aussi plus d’équilibre. Effectivement, lorsque je pose mon masque. Les autres sens sont à l’affût : l’écoute est plus affinée, le toucher aussi et les sensations sont différentes.

Une confiance en soi qui arrive progressivement. Et en même temps, une force intérieure pour tenir les postures qui demandent des abdos.

Pratiquer dans le noir permettra aussi de se concentrer plus intensément sur les postures surtout quand il s’agit d’équilibre ou de postures nécessitant plus de core.

Cela permet aussi d’insister sur le Pratyahara. Quel est donc ce mot ?

Le Pratyahara est le 5ème membre des 8 membres du yoga dans le Patanjali Yoga Sutras.

(Pour ceux qui souhaitent plus d’infos, n’hésitez pas à lire ici). Pour résumer, c’est une pratique permettant de se détacher de nos sens pour nous focaliser sur nous-mêmes, nous recentrer. En ôtant un de nos sens, comme ici la vue. Cela représente comme un défi d’apaiser notre esprit. C’est ce que j’ai constaté aussi avec mon flot de pensées au début du cours puis j’étais complètement apaisée. Progressivement, je suis arrivée à une pleine conscience du moment. Une véritable écoute intérieure.

C’est aussi une merveilleuse façon de connecter aussi bien l’esprit au corps et d’expérimenter une nouvelle façon de pratiquer le yoga.

Pour qui ? 

Une pratique pour tous et pas simplement que pour essayer une fois. C’est aussi une façon de laisser aller les pensées et de lâcher prise

Il suffira de rester bienveillant envers soi-même et chacun ira à son rythme. J’imagine bien un cours collectif, c’est plus rassurant et pas de jugement ou de compétition. Nous n’avons que notre propre regard. 

 

Et si on parlait de Marion ?

Pour suivre Marion, c’est sur son site Malamma.

Son instagram WonderMarion.

Elle pratique le yoga depuis une douzaine d’années en tant que yogini. Et elle crée le Blind Yoga après avoir vécu cela lors de sa formation. Ses enseignants lui demandent alors de pratiquer les yeux bandés et en prononçant les postures en sanskrit. Elle comprend que cela lui apportera vite de la sérénité.

Elle aimerait créer des ateliers spécifiques autour d’un féminin sacré et/ou la liberté d’être soi-même toujours avec un mélange de Blind Yoga, de Nidra et de Nada ainsi que du Qoya, danse cathartique.

Si vous avez l’occasion de tester ses cours, n’hésitez pas à me raconter cela en commentaires. Le partage d’expérience est important. 

A bientôt,

Nadia 

Publié par

Runneuse, hyperactive et parisienne, je profite de la vie comme il se doit! J'adore partager mes aventures sportives et parfois moins sportives.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s