Test des lacets Unchain Spirit

Lors d’une présentation test à l’agence Epic, j’ai eu l’occasion de tester les lacets en silicone Unchain en compagnie de sympathiques influenceurs.

Certes, je me suis posée la question : ça vaut le coup de se déplacer pour des lacets quand tu es confortablement installée sur ton canapé ? J’avais la flemme d’aller à ce test proposé par la marque. Et puis, comme j’ai promis de venir, j’y suis allée. Et c’est vrai que je suis passée du doute à la surprise. Déjà, c’était un plaisir de revoir les membres de l’agence et les autres influenceurs running.

Effectivement, je me demandais ce que ces lacets avaient de plus que les autres. Et, j’ai bien fait de venir car le créateur de ces lacets était présent. Comme je suis curieuse et que je préfère les contacts aux communiqués de presse, c’était l’occasion de lui parler. J’avais envie d’en savoir plus et de pouvoir les tester.

Alors ces lacets accessoires indispensables ou simples gadgets ?

La promesse des lacets Unchain : aider à libérer votre corps et votre esprit. Et le pied surtout.

Unchain Spirit est né de l’esprit de Laurent Jugeau, le créateur. Ultra trailer et apparemment plutôt avec un esprit ingénieux et curieux d’améliorer la condition des runners. Il souhaite créer des produits pour les sportifs tout simplement. Et il connaît très bien nos besoins.

1. Pourquoi ces lacets ?

Qui n’a pas ce rituel ou toc de refaire quinze fois ses lacets avant une course ?

Bon, en général, j’ai du mal avec les lacets et les miens sont souvent mal faits et je fais des doubles-noeuds. Et si cela tient, tant mieux. Parfois, on tire très fort en pensant que cela maintiendra bien les pieds.

Et puis, un jour, je découvre les Unchain, des petits lacets en silicone de toutes les couleurs. Vous êtes servi(e)s pour le choix des couleurs.

J’ai eu donc droit à ce que l’on me montre comment mettre en place ces lacets sur ma chaussure droite puis place à la pratique en toute autonomie sur ma chaussure gauche. Je reste concentrée et je m’aperçois qu’elles sont vite installées. Il suffit d’avoir la technique et c’est tout. (voir ci-dessous, j’ai eu un peu de mal avec la deuxième paire de lacets à installer comme une grande).

Mon avis sur les lacets Unchain Spirit

Le look

Avec un design particulier et épuré et au moins 17 couleurs, les lacets pourront se mettre sur toutes les chaussures de running. Comme quoi, il suffit de peu pour « pimp my running shoes » et leur donner un look sympa.

La solidité de ces lacets Unchain

Ces lacets sont en silicone de 4 mm et conçus dans une manière bien connue pour la résistance aux chocs et aux déchirements.

La plaque ergonomique en Hytrel ? C’est de l’élastomère thermoplastique bien solide et résistant mais aussi recyclable. J’avoue que je ne connaissais pas cette matière.

En y regardant de plus près, j’ai remarqué aussi le numéro de série sous cette plaque pour une meilleure Traçabilité.

Pendant la soirée test, j’ai pu observer tout tous les mauvais traitements éventuels sur ces lacets. Rien, tout était nickel. Quand j’ai essayé de les installer aussi, c’était difficile et je les ai bien torturés. Ces lacets retrouvent leur forme initiale.

Le bon maintien

Certes, le maintien des chaussures reste primordial mais si on peut l’améliorer grâce aux lacets, c’est toujours cela de gagner.

Si vos lacets Unchain sont trop serrés, vos pieds seront comprimés et clairement, vous allez le ressentir très rapidement : une gêne désagréable. Finalement, quand les lacets sont bien mis en place, le maintien est parfait et le pied s’écrasait et repartir sans se sentir comprimés.

C’est pour cela qu’il faudra les laisser plus lâches pour que le pied garde sa liberté de mouvement.

Quand je les ai testés pour la première fois, j’avais mon pied gauche avec les lacets serrés normalement et mon pied droit pas trop serré (plus lâches que d’habitude). J’ai tout de suite senti la différence : mon pied droit nageait presque dans la chaussure et surtout le talon se soulevait en courant.

Forcément, j’ai vite rectifié le tir et après quelques petits réglages, c’était bon pour mes chaussures.

Le petit +

Garantie 3 ans mais honnêtement, si vous avez envie de les changer même après 3 ans, ce sera possible. Et ceci, dans tous les magasins les commercialisant. Si vous habitez le nord et que vous partez en vacances dans le sud. Vos lacets craquent et ce, même après 3 ans, il suffit d’aller dans un magasin de running vendant ces lacets. Et hop ! On vous les change.

2. Comment les mettre ? Des tips pour le mode d’emploi.

La notice explicative contenue dans la boîte est claire. Mais pour ceux qui sont plutôt visuels, mieux vaut une bonne vidéo.

La vidéo ci-dessus explique vraiment bien. Mais pour résumer, il suffit de bien positionner le pod avec le logo au milieu de la chaussure, puis, passer les lacets par l’extérieur, sans pression et en les maintenant plutôt lâches.

Attention à ne pas trop les serrer ni les tortiller.

Puis à la fin, il suffit de les rentrer dans la plaque ergonomique en Hytrel.

Et on coupe les morceaux qui restent. Bon, après, qu’est-ce qu’on peut faire avec ? Rien. Poubelles donc déchets. Ou alors, les rapporter auprès du magasin pour que la marque les recycle en tapis. Donc, le mieux serait de le faire sur place.

Concrètement, j’avoue que j’ai eu du mal à mettre les lacets sur ma première chaussure : ils ne rentraient pas complètement dans les oeillets de ma nouvelle paire. J’ai dû insister pour que cela rentre et forcément, je tirais comme une folle pour que cela passe. J’avais peur que cela craque. Mais non. Au moins, cela prouve que c’est résistant.

Première chaussure : la galère à mettre les lacets.

Deuxième chaussure : beaucoup plus rapide. Il suffit d’avoir l’habitude.

Mais honnêtement, si vous achetez le système de laçage dans un magasin, apportez votre paire pour que le vendeur ou la vendeuse mette ce système.

Les points forts

  • Lavables en machine
  • Waterproof (logique si ça va en machine).
  • Résistants
  • Mémoire de forme
  • Maintien du pied sans compresser.

Les points d’amélioration

  • Le prix
  • Pas totalement recyclables
  • Pas visibles dana sua nuit (pour l’instant)
  • Difficile à installer (au moins pour la première chaussure).

Où l’acheter ? Dans toutes les boutiques de running ou alors sur leur site Unchain.com

Combien ? 20 euros

C’est limite le genre de cadeau utile que l’on peut offrir aux ami(e)s sportifs. Adieu les noeuds et les lacets qui se défont. Sincèrement, malgré mes réticences du début, c’est une bonne idée et ça fonctionne vraiment bien.

J’ai été convaincue et les Unchain Spirit reste un pari réussi.

Vous les connaissez ?

A bientôt,

Nadia

Publié par

Runneuse, hyperactive et parisienne, je profite de la vie comme il se doit! J'adore partager mes aventures sportives et parfois moins sportives.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s