Il n’y a pas que le running dans la vie. Il y a le foot aussi.

Je suis très curieuse de nature ce soir, quand j’ai assisté à l’annonce de l’Equipe de France de football à l’occasion de la future Coupe du Monde qui aura lieu en France, j’ai pensé : « Et pourquoi pas écrire sur cette belle aventure sportive? »

J’aime le foot grâce à mes (nombreux frères). Lorsque nous étions tous petits, nous tapions la balle devant chez nous, à Grigny, dans l’Essonne. Les matchs de football étaient regardés avec ferveur surtout quand la France et l’Algérie jouaient. (Team DZ aussi). Et puis, la passion football continuait avec mes enfants. Mon fils, sportif, collectionnait les maillots de foot de ses équipes préférées (Lyon, va savoir pourquoi, Barcelone ou Chelsea). Pour des raisons pratiques, je l’amenais pas trop loin de chez nous et pour des raisons pratiques, ma fille jouait aussi dans le même club. Que des garçons ! Mais cela ne l’empêcha pas de jouer. J’entraînais parfois les petits pour dépanner les coachs absents puisque j’étais en tenue sur le terrain. En attendant mes enfants, je me suis mise à courir ainsi. Ma fille se débrouille encore bien quand elle joue avec les copains.

En tant que prof, j’ai aussi décidé aussi de travailler sur ce projet Coupe du Monde de football et en particulier sur le football féminin. D’ailleurs, lors de notre récent voyage à Londres, j’ai pu organiser une visite du stade de Chelsea pour le plus grand bonheur des filles et des garçons. Surtout que nous avons notre belle affiche PSG/Chelsea de football féminin. J’ai aussi un rôle à jouer dans l’éducation sportive, civique et morale de mes élèves.

J’accompagnais mon fils pour les différents matchs au Stade de France. Ma fille, elle, préférait être sur le terrain. Nous partagions cette même passion en famille.

Et puis, il y a ce fameux #meufdefoot d’Emilie Ros sur Twitter. Lors d’un match, je ne tweete pas trop car je suis tellement dedans et tellement nerveuse que j’attends la fin du match pour écrire. Et puis, il y avait un peu ce syndrome de l’imposteur qui me bloquait pour écrire se ce sujet.  » Oui, mais toi, tu es une fille ! Qu’est-ce que tu vas raconter sur le football !  » Sans compter la violence de certains vis à vis des commentatrices. Ça me faisait peur aussi mais quand je vois que de plus de plus de personnes se concentraient sur le positif de cette Équipe des Bleues, je ne pouvais pas rester comme cela.

Je dis « chapeau » Emilie pour tes compétences et la bande de meufs de foot qui grossit à vue d’œil. (La bande pas les meufs).

Quand je regarde la journaliste sportive Estelle Denis, qui a su porter une belle émission de football, l’Equipe d’Estelle, ainsi que ses consœurs, je suis vraiment inspirée.

Alors, voilà, j’écrirais aussi sur le football et les autres sports, car j’apprécie aussi tous les sports et les valeurs du sport. L’ouverture d’esprit et la tolérance restent des valeurs qui me tiennent à cœur.

Et pour entrer dans le vif du sujet, voici la composition de l’Equipe de France proposée par la sélectionneuse Corinne Diacre.

Les 23 sélectionnées pour la Coupe du Monde

Gardiennes : Sarah Bouhaddi (Olympique Lyonnais), Pauline Peyraud-Magnin (Arsenal, [Angleterre]), Solène Durand (EA Guingamp)
Defenseuses: Wendie Renard (Olympique Lyonnais), Griedge MBock (Olympique Lyonnais), Marion Torrent (Montpellier HSC), Amel Majri (Olympique Lyonnais), Aïssatou Tounkara (Atletico Madrid [Espagne]), Eve Perisset (Paris Saint-Germain), Sakina Karchaoui (Montpellier HSC), Julie Debever (EA Guingamp)
Milieu de terrain : Gaetane Thiney (Paris FC), Elise Bussaglia (Dijon FCO), Amandine Henry (Olympique Lyonnais), Charlotte Bilbault (Paris FC), Viviane Asseyi (FCG Bordeaux), Clarisse Geyoro (Paris Saint-Germain), Maéva Clémaron (Fleury 91)
Attaquantes : Valerie Gauvin (Montpellier HSC), Eugénie Le Sommer (Olympique Lyonnais), Kadidiatou Diani (Paris Saint Germain), Emelyne Laurent (EA Guingamp), Delphine Cascarino (Olympique Lyonnais)

Et voici l’emploi du temps des Bleues selon le communiqué de presse de la FFF.

Mercredi 8 mai

15h00 : arrivée des joueuses à Perros-Guirec (Côtes-d’Armor). 
16h00 : conférence de presse de Corinne Diacre 
17h30 : entraînement.

Jeudi 9 mai

10h00 : entraînement ouvert au public et aux médias, au stade Yves Le Jannou de Perros-Guirec. 
13h30 : presse (entretiens individuels). 

Vendredi 10 mai

10h00 : entraînement ouvert au public et aux médias, au stade Yves Le Jannou, à Perros-Guirec. 
13h30 : conférence de presse des joueuses

Samedi 11 mai

10h00 : entraînement, puis départ de Perros-Guirec dans l’après-midi. 

Dimanche 12 mai

Journée libre.

Lundi 13 mai

13h00 : arrivée des joueuses au CNF Clairefontaine. 
13h45 : conférence de presse de Philippe Joly (entraîneur-adjoint).
15h30 : tests physiques.

Mardi 14 mai

07h00 puis 17h00  : entraînement.
10h30 : entraînement ouvert aux médias (mini Plaine).

Mercredi 15 mai

10h00 : entraînement ouvert au public et aux médias (stade Pierre-Pibarot). 
13h30 : presse (entretiens individuels). 

Jeudi 16 mai

07h00 : entraînement.
10h30 : entraînement (stade Michel Platini).
13h30 : conférence de presse des joueuses.
17h00 : 
entraînement ouvert aux médias (stade Pierre-Pibarot). 

Vendredi 17 mai

10h00 : entraînement (stade Pierre-Pibarot). 
13h30 : conférence de presse (joueuses).
17h00 : entraînement (stade Michel Platini).

Samedi 18 mai

10h00 : entraînement (stade Michel Platini) puis départ de Clairefontaine dans l’après-midi.

Dimanche 19 et Lundi 20 mai

Journée libre.

Mardi 21 mai

14h00 : arrivée des joueuses au CNF Clairefontaine. 
15h00 : tests physiques. 
17h00 : entraînement ouvert au public et aux médias (stade Pierre-Pibarot). 

Mercredi 22 mai

09h00 : photo officielle.
10h00 : entraînement (stade Michel Platini).
14h00 : conférence de presse de Corinne Diacre.
17h00 : 
entraînement (stade Pierre-Pibarot). 

Jeudi 23 mai

10h00 : entraînement (stade Michel Platini).
13h30 : conférence de presse des joueuses.
17h00 : 

Vendredi 24 mai

16h15 : conférence de presse de Corinne Diacre + une joueuse.
17h00 : entraînement ouvert aux médias le premier quart d’heure (stade Pierre-Pibarot). 

Samedi 25 mai

09h45 : départ en bus pour Orléans (Loiret).
16h00 : match 
FRANCE-THAÏLANDE au stade de La Source à Orléans.
18h00 : médias puis départ d’Orléans.

Dimanche 26 mai

Journée libre.

Lundi 27 mai

16h30 : arrivée des joueuses au CNF Clairefontaine.
18h00 : entraînement ouvert au public et aux médias (stade Pierre-Pibarot). 

Mardi 28 mai

10h00 : entraînement.
13h30 : presse (entretiens individuels).
16h30 : entraînement (stade Michel Platini).

Mercredi 29 mai

10h00 : entraînement (stade Pierre-Pibarot).
13h30 : conférence de presse (joueuses).
16h00 : entraînement ouvert aux médias (stade Michel Platini).

Jeudi 30 mai

13h30 : conférence de presse de Corinne Diacre + une joueuse.
17h00 : entraînement ouvert aux médias le premier quart d’heure (stade Michel Platini).

Vendredi 31 mai

10h00 : départ en bus pour Créteil (Val-de-Marne).
21h00 : match 
FRANCE-CHINE au stade Dominique Duvauchelle, à Créteil
23h00 : médias puis retour au CNF Clairefontaine.

Samedi 1er juin

13h30 : conférence de presse (joueuses).
15h30 : entraînement (stade Pierre-Pibarot) puis soirée libre.

Dimanche 2 juin

18h00 : arrivée des joueuses au CNF Clairefontaine.

Lundi 3 juin

10h00 : entraînement ouvert au public et aux médias (stade Pierre-Pibarot).
13h45 : conférence de presse de Corinne Diacre.

Mardi 4 juin

13h30 : conférence de presse des joueuses.
16h30 : entraînement (stade Michel Platini).

Mercredi 5 juin

10h30 : entraînement (stade Michel Platini).
13h30 : conférence de presse des joueuses puis installation à Paris dans l’après-midi.

Jeudi 6 juin

11h00 : familiarisation avec le Parc des Princes, à Paris.
11h30 : conférence de presse de Corinne Diacre et Amandine Henry, au Parc des Princes, à Paris.
16h30 : entraînement au stade omnisport du Chemin de Ronde, à Croissy, ouvert aux médias le premier quart d’heure.

Vendredi 7 juin

10h00 : réveil musculaire.
21h00 : France-Corée du Sud au Parc des Princes (Paris)

Samedi 8 juin

12h30 : déjeuner puis départ pour Nice dans l’après-midi. 
17h00 : entraînement au stade Éric Estival, à Mandelieu.

Dimanche 9 juin

10h00 : entraînement au stade Éric Estival, à Mandelieu, ouvert au public (sur invitation) et aux médias.
17h00 : conférence de presse (joueuses) au stade Éric Estival, à Mandelieu.

Lundi 10 juin

15h30 : conférence de presse (joueuses).
16h30 : entraînement au stade Éric Estival, à Mandelieu.

Mardi 11 juin

11h00 : conférence de presse de Corinne Diacre et Amandine Henry au stade de Nice.
16h30 : 
entraînement au stade Éric Estival à Mandelieu, ouvert aux médias le premier quart d’heure.

Mercredi 12 juin

10h00 : réveil musculaire.
21h00 : match 
FRANCE-NORVÈGE (1er tour de la Coupe du monde 2019) au stade de Nice (en direct sur TF1 et Canal +).

Jeudi 13 juin

12h30 : déjeuner puis départ pour Rennes (Ille-et-Vilaine) dans l’après-midi.
17h00 : entraînement au stade Dézerseul, à Cesson-Sévigné (Ille-et-Vilaine).

Vendredi 14 juin

10h00 : entraînement au stade Dézerseul, à Cesson-Sévigné ouvert aux public et aux médias.
17h00 : conférence de presse (joueuses).

Samedi 15 juin

15h30 : conférence de presse (joueuses).
1
6h30 entraînement au stade Dézerseul, à Cesson-Sévigné.

Dimanche 16 juin

11h00 : conférence de presse de Corinne Diacre et Amandine Henry au Roazhon Park, à Rennes. 
16h30 : entraînement au Roazhon Park, à Rennes, ouvert aux médias le premier quart d’heure.

Lundi 17 juin 

21h00 : match NIGERIA-FRANCE (1er tour de la Coupe du monde 2019) au Roazhon Park, à Rennes (en direct sur TF1 et Canal +

J’espère que vous apprécierez aussi mes billets sur d’autres sujets.

A bientôt,

Nadia

Publié par

Runneuse, hyperactive et parisienne, je profite de la vie comme il se doit! J'adore partager mes aventures sportives et parfois moins sportives.

4 commentaires sur « Il n’y a pas que le running dans la vie. Il y a le foot aussi. »

  1. J ai mes places pour moi et mes filles pour le match d ouverture et deux places pour la finale à Lyon cadeau de noël pour ma grande qui fait du foot depuis 7 ans.
    Elle ne rate aucun match aussi bien masculin que féminin. Elle est née en 98 😉.
    Moi mon vrai 1er souvenir de match France Allemagne en 82.
    Mais j avoue préférer le foot féminin plus vrai à mes yeux.
    Donc merci pour ce post et surtout allez les filles, on est derrière vous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s