J’ai testé le casque audio sans fil AfterShokz Trekz Air

Hello,

Courir en musique ou écouter ses podcasts tout étant en sécurité : ça vous parle ? Moi, oui. J’avais découvert la première version de la gamme Aftershockz et je trouvais cela unique en son genre. Seul hic, à l’époque, c’était trop grand pour ma petite tête. Entre temps, il y a eu la version mini idéale pour moi et cette année, Aftershokz a lancé une version plus légère et tout aussi pratique pour les séances sportives.

Certes, ce casque possède une technologie particulière : la conduction osseuse. Mais sera-t-il aussi efficace que les écouteurs sans fil classiques ?

Les points forts

  • Le design
  • Le confort
  • La flexibilité
  • Résistant à l’eau et à la transpiration
  • Charge rapide de la batterie

Les points d’amélioration

  • Le volume
  • Le son
  • La batterie : autonomie de 6 heures

Si vous avez l’habitude de courir régulièrement avec des écouteurs, vous savez pertinemment que vous avez envie de rester dans votre bulle, bien concentré(e). Si vous êtes dans une salle de sport, aucun souci mais si vous courez dehors, surtout en ville, vous vous apercevrez tout de même qu’il faut être conscient de votre environnement. C’est juste une question de sécurité. Certes, nous avons envie de trouver le plaisir de courir mais sans avoir à se retrouver à l’hôpital.

Bref. C’est pour cela que les écouteurs – casque Aftershokz Trekz Air possède une technologie innovante qui permet de nous isoler du bruit extérieur tout en restant conscient.

Les écouteurs sont très flexibles et solides. Ils contiennent une bande enveloppante en titane pour tenir le plus longtemps. Et honnêtement, que ce soit dans ton sac ou dans ta poche, le casque ne se déformera pas du tout. Avec sa flexibilité, ce casque pourra s’adapter à n’importe quelle morphologie de crâne.

Le prix de ce casque à 170€ (habituellement mais à 149€ chez Amazon en ce moment) peut paraître cher mais c’est un investissement qui durera longtemps si l’on regarde les versions précédentes.

Comment fonctionne les Aftershokz Trekz Air ?

J’ai connu des coureurs qui n’appréciaient pas d’avoir des « trucs » dans les oreilles. Pour ceux-là, et pour les autres aussi, ce casque est fait pour eux.

Son point positif : la conduction osseuse dite « osthéophonie ». Je t’explique : le son est alors diffusé directement dans l’oreille interne à travers les os du crâne. Je trouve cela génial de proposer d’autres solutions auditives. Nous pouvons alors écouter de la musique ou son podcast préféré tout en restant à l’écoute de son environnement.

Un design unique

Le design est technique et innovant. Chaque partie du casque a été pensée et conçue pour un meilleur maintien et un confort aussi. Je sais que certains n’aimeront pas le look mais personnellement, je le trouve vraiment très cool.

Dans la boîte, nous trouverons une pochette pratique pour ranger nos écouteurs, un câble micro USB et des bouchons en mousse. Le mode d’emploi peut être consulté sur le site. Je ne voyais pas l’utilité de ce dernier car je reste persuadée qu’il faut que ce soit intuitif avant tout et ce casque l’est. En ce qui concerne les bouchons en mousse, je n’ai pas compris tout de suite leur utilité. Et honnêtement, je ne les utilisais pas.

Utilisation du Trekz Air

C’est très facile à mettre en place. Déjà, installez le Bluetooth. Puis appuyez longuement sur le bouton Power. C’est fait. C’est vraiment intuitif.

Bouton pour mettre la musique sur pause ou répondre au téléphone.

Pour allumer, c’est pareil et vous entendrez un message vocal  » Welcome to Trekz Air. Connected  » et quand vous l’éteignez « Power Off ». Il suffit ensuite d’appuyer sur l’autre bouton polyvalent : Play/Pause/ répondre à un appel/ Passer à une autre chanson.Deux petits trous sont sur ce casque, il s’agit des micros pour téléphone en mode main libre sans avoir besoin de sortir le téléphone de son sac ou de sa poche.

Le son

Parfois, quand je mettais mes écouteurs dans le métro ou l’ascenseur, j’avais vraiment l’impression que tout le monde m’écoutait. Bon, apparemment, cela ne gênait pas trop car je n’ai eu aucune remarque. Mais toujours est-il que je ne les porte que pour le sport car dans les transports en commun, on entend bien quand même et cela me gêne.

La qualité d’écoute ne sera pas le point fort de ce casque. J’adore la musique et je suis sensible à la qualité du son. J’étais un peu déçue du son et les basses sont limites aussi. Ce n’est pas catastrophique non plus.

C’est comme s’il y avait de la déperdition de son et cela me gênait au début. Mais pour les personnes qui sont moins exigeantes que moi, cela peut fonctionner. Je prends plus ce casque pour une musique d’ambiance quand je cours plus qu’une véritable écoute. Les vibrations existent vraiment au niveau de l’oreille et c’est cela qui m’impressionne quand même. D’ailleurs, quand je monte le son au maximum, les vibrations se font ressentir et sont même gênantes, elles rendent l’écoute inconfortable. Donc, finalement, je préfère écouter en mettant le son beaucoup plus bas. Et là, c’est beaucoup mieux.

 Et ne soyez pas surpris par les vibrations au niveau de l’oreille !

Le confort et le maintien

Comme je l’avais précisé, la fabrication en Titane le rend très léger et confortable. Je l’oubliais même rapidement. Avec la conduction osseuse, je n’ai plus besoin de réajuster mes écouteurs. Plus de problème d’écouteurs qui ne tiennent pas bien non plus.

Côté transpiration, ce casque tient la route. Certifié IP55, cela signifie qu’il résiste à la transpiration et à la pluie. Je l’ai bien constaté sur plusieurs sorties longues et certaines pluvieuses. A aucun moment, le casque a subi une variation : il reste le même quelque soit le temps.

La batterie

Elle dure environ 6h et se recharge hyper rapidement avec le microcable USB. Même quand je savais que j’allais courir et que 10 minutes avant de partir, je m’apercevais que mon casque n’était pas chargé, je mettais le câble et cela me suffisait pour une petite course. Mais il faudra dCela signifie aussi que si la durabilité du casque audio passera aussi par la durabilité de la batterie en lithium.

En conclusion, un casque innovant et technique qui se révèle hyper pratique pour la course. Le son est de bonne qualité mais je m’attendais à ce soit optimale surtout quand nous voyons la technologie derrière ce casque.

Ce casque est disponible en trois coloris : Slate Grey, Midnight Blue et Forest Green.

Données techniques :

Types d’écouteurs : transducteurs à conduction osseuse

Poids : 30g

Arceau flexible

Batterie rechargeable en lithium Ion

Autonomie : 6h

Autonomie en veille : 10h

Plage de fréquence : 20 Hz – 20KHz

Impédance : 100+-3 dB

Vous connaissez ce casque? Quels sont vos premiers critères de choix de vos écouteurs ou de votre casque audio ?

A bientôt,

Nadia

Publié par

Runneuse, hyperactive et parisienne, je profite de la vie comme il se doit! J'adore partager mes aventures sportives et parfois moins sportives.

4 commentaires sur « J’ai testé le casque audio sans fil AfterShokz Trekz Air »

    1. Merci pour ton retour ! Et j’imagine que le père Noël t’offrira de beaux cadeaux running. Mais si tu me suis sur Instagram, le mois de décembre sera l’occasion pour moi de jouer la Mère Noel. 😜💫

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s