Test de la Go Run 6 de Skechers Performances

J’avais reçu bien avant les grandes vacances une paire de Go Run 6. Étant en préparation pour l’Ultra Mirage 100km, je m’étais plutôt concentrée sur d’autres chaussures de running pour mes sorties longues. Néanmoins, pour mes sorties plus courtes et fractionnés, j’en profitais pour les utiliser.

Je connaissais déjà la Go Run 4, puis la version 5, testée une première fois sur un marathon directement et qui était un bijou !

Du coup, quand j’ai essayé pour la première la Go Run 6, je m’attendais à la même chaussure un peu plus confortable. Et c’est là que Skechers continue de nous surprendre avec une chaussure toujours aussi confortable, plus légère et dynamique. Skechers Performance reste pour une marque liée au confort et même surtout que les longues distances.

D’ailleurs, même mon frère qui porte les Skechers depuis un an a couru trois marathons New-York, Berlin et Chicago dernièrement. C’est le temps de changer pour lui et je pense qu’une paire de Go Run 6 pourrait l’intéresser. A moi de lui prouver cela. Et c’est ce que je vais vous proposer par la suite.

1. Le design

Stylées ! Elles le sont avec un look très moderne et unique. Finalement, elles sont aussi jolies quand tu cours avec que quand tu marches avec. Et en voyage, nickel même quand les pieds se gonflent, tu peux toujours les remettre sans avoir besoin de tirer dessus pour les enfiler.

J’ai vraiment l’impression que chaque nouvelle version semble plus épurée. Tant mieux !

Les semelles

La semelle intermédiaire

Elle reste identique aux précédentes avec la technologie Fight Gen™️ qui promet un amorti réactiver ultra léger. Et je l’ai bien ressenti sur les différentes séances de course. Le déroulé du pied se fait aussi avec la zone d’attaque médio-pied pour une foulée plus efficace. C’est grâce à la technologie MStrike que nous avions déjà retrouvée sur les autres modèles de Skechers.

Autant pour les versions précédentes,car la foulée était différente avec une attaque médiopied, je devais absolument faire des séances d’adaptation autant pour la Go Run 6 , je n’avais qu’à courir comme d’habitude. Chaque foulée est plus dynamique certes mais pas j’aurais souhaité un peu plus de relance pour les fractionnés. L’amorti est bien présent et j’ai tendance à me reposer sur lui. Je n’ai pas ressenti l’effet balle rebondissante.

img_9393

La semelle intérieure peut se retirer facilement et apporte un confort supplémentaire.

La semelle extérieure est faite pour une adhérence aux différences surfaces. J’ai pu courir avec sur piste ou sur des sentiers, elle est résistante et flexible. Ce qui est déjà beaucoup sur une chaussure ultra légère.

Le maintien

Le pied est intégralement maintenu dans le chaussant. Le contrefort est moulé pour finaliser l’ajustement du pied.Et sincèrement, la chaussure-chaussette est la bonne idée. J’avais vraiment l’impression de porter des chaussettes tellement elles étaient confortables. L’empeigne en maille de compression n’est pas là que pour faire joli. Elle apporte un maintien mais aussi un ajustement. « Ça fit bien ! » pourrais-je m’écrier. Et si nous y regardons de plus près, nous pouvons observer et analyser les différentes types de tissage. Ce qui expliquera les différents niveaux de maintien au niveau du pied.

img_9397

Même après plusieurs centaines de kilomètres, le tissu ne s’abîme pas et reste identique.

Les lacets ne sont pas que décoratifs. Certes, il n’y a plus ce problème de languette qui part dans tous les côtés mais les lacets permettent un dernier réglage avant la séance.

Avec les éléments réfléchissants de la Go Run 6, vous pouvez courir en étant vu à la tombée de la nuit. Évidemment, vous partirez avec une lampe. Il n’y a pas encore l’option sur cette paire. 😉

Drop : 4mm

Poids : environ 180g

Prix: environ 100€

Où les acheter : en magasin agrée Skechers Performances ou sur Amazon.

En conclusion, la Go Run 6 est vraiment la chaussure polyvalente, légère et avec de l’amorti. Et surtout, elle est confortable. C’est ce que je recherche en priorité pour mes chaussures de course et éviter de me sentir gênée. Là encore, Skechers Performances a frappé fort.

A bientôt,

Nadia

Publié par

Runneuse, hyperactive et parisienne, je profite de la vie comme il se doit! J'adore partager mes aventures sportives et parfois moins sportives.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s