Mon prochain défi : l’ Ultra Mirage 100km El Djerid 2018

Je me souviens qu’après le marathon de New-York, j’étais encore sous les endorphines qui me transportaient. Les émotions se multipliaient dans ma tête. Et en même temps, je me demandais comment je pourrais à nouveau ressentir les mêmes émotions post-course.

Le marathon de Paris ne fut pas déclencheur de ces ressentis. J’étais bien, j’étais heureuse mais il me manquait quelque chose. Ce petit truc qui vous donne envie de vous lever vous entraîner. La motivation, tout simplement.

Quand je suis revenue de Genève, j’ai ressenti vraiment le moment présent. J’avais retrouvé ce plaisir sur le parcours. Le week-end à l’étranger me donnait des ailes. Le soleil aussi d’ailleurs. J’étais bien tout simplement.

L’idée d’aller courir un 100 km me trottait dans la tête depuis un certain moment. Mais j’avais des barrières dans la tête. Vous savez, cette petite voix qui nous hante pour nous dire : « Mais c’est énorme, tu ne peux pas te lancer sur cette distance ! ». Et d’un autre côté, j’avais vraiment envie. Je me retrouvais dans le même état qu’avant mon premier marathon. L’excitation, ce sentiment qui donne envie de tout dépasser.

Et puis, j’en avais discuté avec mon amie Fadwa. Elle me parlait depuis quelques temps de la première édition de l’Ultra Mirage 100km. J’avais liké la page Facebook, je les suivais sur les réseaux sociaux. En fait, ça trottait dans ma tête. Inconsciemment.

Je regardais la vidéo de l’année dernière avec intérêt et envie. Je commençais à m’imprégner ce désert, de ces images. C’était impressionnant et surtout j’étais surprise de voir autant d’émotion. Dans ma tête, tout se bousculait. Je me disais intérieurement que je le ferai plus tard. Mais quand ?

Je me souviens lors d’une conversation avec une amie d’une phrase : « Oui, mais si tu attends que tes enfants grandissent, si tu attends que tu sois disponible, tu attendras longtemps. »

Aujourd’hui, je me sentais assez mûre pour me lancer sur ce 100km.

Le contact avec l’organisation était hyper positif. Elle était chaleureuse et surtout rassurante. Et rien que pour ça, j’ai dit oui. J’ai accepté de me lancer sur un défi fou. Tout simplement pour me sentir vivante mais aussi inspirer d’autres femmes et de me dire que je peux faire énormément de projets.

Je sais que ce sera difficile, que les cinq prochains mois seront intenses physiquement et moralement. J’ai reçu beaucoup de messages positifs et je vous remercie. Cela me conforte dans cette idée. Mon entourage familial est moins fan car ils sont anxieux et ont peur. Je les comprends d’un côté. Je suis très à l’écoute de mon corps et je sais ce que je suis capable de faire.

Grâce à Raya qui s’occupe de l’organisation et Facebook, j’ai déjà pu rencontrer deux athlètes tunisiens qui se lanceront sur ce beau projet Adel et Dalila. Ils connaissent le terrain car ils étaient déjà présents l’année dernière pour la première édition. Une séance de running avec eux et les questions fusaient. C’était vraiment intéressant d’écouter leurs anecdotes et surtout leurs conseils. Et ce n’est pas fini, je sais que j’aurais beaucoup de questions à leur poser. D’ailleurs, je fais partie du groupe privé sur Facebook Ultra Mirage 100km El Djerid et ce sera l’occasion de pouvoir s’entraider et trouver des réponses à nos questions. Et je pense que j’aurais énormément.

L’Ultra Mirage 100km El Djerid

La seconde édition qui aura lieu le 29-30 septembre prochains à Tozeur en Tunisie. Souvenez-vous de Tataouine, de Star Wars ou du Patient Anglais. C’est dans ce magnifique cadre du désert que j’irai courir.

La course se résume en une seule étape de 100km en moins de 20 heures. J’espère sincèrement que la finirai.

Une très belle présence féminine et l’égalité Homme/Femme comme principe de la course ont réussi à me convaincre de m’inscrire. D’ailleurs, le même montant de prix sera remis aussi bien à la première femme qu’au premier homme.

Autre point qui a réussi à me convaincre est que je pourrais avoir des points UTMB®. C’est une course quiest officiellement qualifiée et soutenue par des organismes français : l’International Trail Running Association qui a certifié la course de 4 points ITRA et l’Ultra Trail du Mont Blanc qui a également attribué à la course 4 points UTMB® .

Cela donne une vraie légitimité à la course et c’est rassurant pour une débutante comme moi.

Si vous avez envie de vous évader et accessoirement venir m’accompagner parce que je me sens un peu seule sur ce coup. N’hésitez pas ! En général, quand je propose les courses aux copines, on me dit :  » 10km, ok !  » mais là pour un 100km c’est énorme. J’ai des copines et copains qui pourraient se lancer.

Voici le documentaire que je ne cesse de visionner pour me donner envie et montrer à mon entourage mon nouveau défi !

À bientôt,

Nadia

Publié par

Runneuse, hyperactive et parisienne, je profite de la vie comme il se doit! J'adore partager mes aventures sportives et parfois moins sportives.

4 commentaires sur « Mon prochain défi : l’ Ultra Mirage 100km El Djerid 2018 »

  1. Merci, je viens de voir le film qui est si émouvant!! L’endroit est superbe. ça donne envie d’y aller rien que pour les vacances. Peut-être à la Toussaint? Encore bravo pour ton courage!! perso j’ai déjà eu tant de mal à finir un marathon alors 100 km ça fait tentaculaire. Mais c’est tellement génial de se lancer ce genre de défi. J’espère plus tard. En tous cas, la bonne nouvelle, d’après le livre Born to Run: The Hidden Tribe, the Ultra-Runners, and the Greatest Race the World Has Never Seen : d’une part, l’homo sapiens est fait pour courir et d’autre part, selon l’auteur, on serait plus performant à partir de 70 ans. Ce qui laisse plein de temps pour s’entraîner!!

    1. C’est génial comme projet. C’est réfléchi aussi. Mais je suis certaine qu’avec le temps, tu pourras atteindre tes objectifs. Born to run est tellement culte !

      À bientôt, Nadia

  2. Bravo Nadia pour ton énergie contagieuse, tu es une inspiration pour nous toutes ! Je me réjouis de t’accueillir en septembre prochain à Tozeur et toute l’équipe sera avec toi pour que tu puisses prendre du plaisir à ces 100km ! Sois la bienvenue ! Raya et toute l’équipe d’Ultra Mirage :*

  3. Quelle excellente idée! J’ai commencé la course justement pour courir un jour un 100 km, du coup j’ai hâte de lire tes prochains billets sur le sujet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s