Le magnésium dans tous ses états

En pleine préparation, je fais hyper attention à ce que je mange. J’en profite pour aller au marché, acheter mes fruits et légumes et passer dans un magasin bio pour acheter mes différentes graines et autres féculents. 

Oui, j’aime bien manger et je me fais plaisir. Je recherche en particulier les aliments riches en vitamines et minéraux et les super aliments. Je recherche ceux qui me donneront assez d’énergie pour continuer ma préparation marathon en toute sérénité.

Et là, je me suis rendue compte que je faisais attention au sucre ajouté, au sel ou à son manque mais rarement au manque de magnésium.

Récemment, j’ai fait des analyses de sang. Pas de soucis, tout va bien. J’ai reçu les analyses et je n’ai qu’une petite anémie et un manque de magnésium. Pourtant, je mange vraiment sainement. Mais apparemment, il y a des nutriments que je ne garde pas dans le corps.

En discutant avec le médecin, je découvre que le manque de magnésium peut être source de blessures ou de désagréments pour les coureurs. Il m’explique que le magnésium est utile à la synthèse de certains antioxydants et aide à assimiler le calcium, le potassium et le sodium.

Les symptômes du manque de magnésium sont multiples :

  1. Des crampes.

On a tous vécu un épisode de crampe qui nous assaillent notamment lors d’une course. Parfois, cela arrive ponctuellement et malheureusement pour certains, très régulièrement. Le magnésium joue un rôle important dans le système neuromusculaire. Parfois, nous nous retrouvons avec le syndrome de la jambe qui bouge sans cesse, les muscles sont contractés et franchement, cela reste désagréable.

2. Les douleurs musculaires surtout après une séance intensive de sport.

3. De l’anxiété, de l’irritabilité, le système nerveux est mis à l’épreuve.

4. Des insomnies sont malheureusement possibles.

5. Du diabète type II : comme c’est héréditaire chez moi, je fais hyper attention et je contrôle régulièrement mon taux de glycémie.

6. La fatigue chronique ou pas

7. La migraine. Migraineuse depuis toute petite, j’ai arrêté les bêtabloquants pour essayer d’autres façons d’éviter les crises. Et la prise de magnésium en fait partie.

Bien évidemment, comme j’écoute mon corps, je suis allée voir mon médecin. Et c’est vraiment ce que je vous conseille de faire en priorité.

Comment atténuer ou faire disparaître ces symptômes ?

  • Manger des produits avec un taux élevé de magnésium.
  • Prendre un complément alimentaire.

Personnellement, je fais les deux.

Je fais des cures de magnésium très régulièrement depuis des années. Même si je mange de façon équilibré, apparemment selon les analyses, j’avais besoin de renouveler ma cure. Effectivement, j’ai vécu un mois de février assez anxieux et j’éprouvais de la fatigue. J’étais nerveuse et j’avais du mal à m’endormir. Et pourtant, je pratiquais quotidiennement la méditation pleine conscience et/ou le yoga. Je pensais que cette fatigue était plus physiologique que psychologique.

J’ai donc repris ma cure MagneCal D (magnésium, calcium et vitamine D) et depuis, je ressens comme un renouveau dans mon corps. Je prends deux comprimés quotidiennement de préférence le matin.

USANA MagneCal D contribue au développement et au maintien des os, des dents ainsi qu’au bon fonctionnement neuromusculaire pour un corps plus robuste.

Bref, le combo parfait pour tenir ma préparation marathon.

En complément d’un bon régime alimentaire et d’exercice régulier, MagneCal D peut aider à prévenir la perte osseuse et l’ostéoporose. Il faut penser à notre avenir même si nous sommes encore jeunes et en forme.

En consommant le MagneCal d’Usana, voici ce que j’ai ressenti :

  • Plus d’énergie
  • Meilleure qualité de sommeil
  • Je me sentais plus calme et plus posée.
  • Je ne ressentais aucune douleur musculaire même après ce fameux Ecotrail 30 km ou le marathon de Paris. Je pouvais gambader à nouveau dès le lendemain. Aucune crampe ne s’est faite sentir.
  •  Je n’ai pas eu une seule migraine. Associée à une pratique régulière de la méditation, l’utilisation du magnésium a aussi joué un rôle dans la diminution du nombre de migraine.

Pour trouver les sources naturelles de magnésium, choisissez ces aliments sains.

  • Les épinards
  • Les haricots noirs
  • Les amandes
  • Les graines de courge
  • Les choux de Bruxelles
  • Le brocoli

Bien évidemment, vous trouverez d’autres aliments riches en magnésium, mais les précédents sont mes préférés.

D’ailleurs, voici une recette de pesto de brocoli, hyper facile à faire et surtout pleine de magnésium.

  • 1 brocoli
  • 2 gousses d’ail
  • 1⁄3 tasse d’amandes ou de pignons
  • 3 c. à soupe huile d’olive
  • 1⁄4 tasse de basilic frais haché ou 1 c. à table de basilic séché
  • ⅓ tasse de parmesan
  1. Faites cuire le brocoli. Égouttez. Laissez refroidir.
  2. Mixez le reste des ingrédients sauf le fromage.
  3. Hachez grossièrement puis ajoutez le fromage et le brocoli.
  4. Mixez.

À bientôt,

Nadia

Post sponsorisé par Usana et écrit librement.

Publié par

Runneuse, hyperactive et parisienne, je profite de la vie comme il se doit! J'adore partager mes aventures sportives et parfois moins sportives.

2 commentaires sur « Le magnésium dans tous ses états »

  1. Ces derniers temps, j’ai trop de migraine, de fatigue musclaire et je suis trop fatigué. Je me disais que c’est à cause du travail, mais grâce à ton article, je vois en fait que j’avais tord. Eh bien il faut que je commence à prendre les complements alimentaires ohh!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s