Challenge Avirose accepté et gagné !

Je suis très course à pied mais cela ne m’empêche pas d’être curieuse et de pratiquer d’autres sports. Et ce week-end, j’ai pu participer à un challenge qui se tenait pour la première à l’occasion des championnats internationaux d’aviron indoor. C’était le challenge Avirose porté par Jocelyne Rolland et la fédération sportive d’Aviron.

Un beau challenge qui met en valeur le sport et le sport santé en particulier. Et ce, sans tomber dans le pathos.

Pour ceux qui ne me suivent pas dans les réseaux sociaux, nous sommes parties sur le relais à quatre filles, nous sommes arrivées 6ème du classe du classement mixte et surtout 1ère féminine du challenge Avirose.

Quelle fierté pour nous !

Qu’est-ce que le challenge Avirose ?

C’est une course qui s’effectue par équipe de 4 femmes dont au moins une opérée d’un cancer du sein. Un relais 4 x 500 mètres permettra de concourir pour le titre d’équipe championne pour le challenge Avirose.

Et nous avons gagné ce beau titre !

J’avais déjà écrit que je n’aimais pas Octobre Rose dans ce billet. Je préfère qu’on parle de prévention ou du postcancer tout au long de l’année. En tant que sportive et anciennement malade, je peux montrer que le sport est un véritable soutien psychologiquement et physiquement. Le sport comme moyen d’exister, tout simplement.

J’avais été contactée pour partager ce moment mais en même temps, j’avais aussi envie de dire : « oui, je suis prête à parler de mon cancer ». Ce n’est pas une honte. J’ai de la chance d’être très entourée par ma famille et je la remercie sincèrement. J’ai pu me tenir durant cette période de d’opération, de chimiothérapie, de radiothérapie et d’hormonothérapie et surtout me reconstruire grâce au sport.

Vraiment. Le sport fut vital pour moi.

Et il doit l’être pour toutes ces femmes. Et c’est pour cela que j’aspire à inciter les femmes qui sont ou ont été atteintes d’un cancer du sein à bouger, à oser pratiquer un sport.

Et l’aviron ? Quand j’ai été opérée d’une tumeur, j’ai eu du mal à utiliser mon bras droit. Je continue à avoir des séances de kinésithérapie pour remettre tout cela en ordre. Jamais je n’aurais pensé que ramer pourrait être à ma portée.

On me disait que c’était possible. L’aviron est un véritable vecteur de bienfaits en termes de sport santé. C’est cardio mais en même temps, on gère son rythme. C’est physique mais ce n’est pas que les bras. L’utilisation des jambes est tout aussi importante.

Il est important pour les femmes atteintes d’un cancer ou ayant été atteintes de pouvoir avoir des objectifs sportifs et de se sentir fière d’elles. Elles peuvent être énormément grâce au sport et leur reconstruction physique et mentale est primordiale.

Je vous raconte ce magnifique moment.

Nous avions rendez à Charlety. Notre équipe Les blogueuses étaient composées de la journaliste Clarisse Nenard, de Marie et Allison du blog Hotsteppers (superbe blog sportif). Je connaissais déjà Marie et Alison pour avoir déjà fait des événements ensemble. Nous découvrions Clarisse pour la première fois.

Nous étions venues en avance pour prendre le pouls de cette compétition. C’était impressionnant, et je peux vous dire que l’excitation et le stress se faisait ressentir. C’était mon premier challenge sur rameur et ma première fois aussi. C’est toujours comme cela quand on ne connaît pas. Enfin, pour moi, je prends quelques respirations profondes. Entre Alison qui reste super zen (et c’est une athlète de haut niveau), et Marie qui est un peu comme moi, j’essaie de prendre sur moi. C’est impressionnant de voir tout ce monde autour de vous et qui hurle pour encourager.

Ivonig, le coach de la Fédération Française d’Aviron, nous délivre quelques conseils sur la posture et les mouvements. Très vite, il nous explique nos positions : Clarisse en première, moi, Marie et pour cartonner à la fin Allison.

Il avait du flair car il nous a dit que nous avions du potentiel.

Lors de cette competition, j’ai pu observer des femmes de tout âge. Et une belle ambiance de partage et de joie se lisait sur les visages.

C’est le départ. Nous sommes en compétition et forcément, on donne tout. Comme en course à pied, j’avais envie de me dépasser. Quand Clarisse me passe le relais, j’y vais. Mon cardio monte vite. En très peu de temps, il va falloir accélérer. Ma gorge est très sèche. Je respire. Je suis vraiment concentrée et même le sourire aux lèvres parfois.

Notre objectif était de participer tout simplement à la compétition. Je termine avec joie et je passe le relais à Marie. Je titube en sortant du rameur. Étrange sensation. Et là, nous encourageons frénétiquement Marie ! Le stress est à son comble. Je jette un coup d’œil sur le tableau et je vois que nous sommes 10. Je suis super contente.

Le relais avec Allison est lancé. C’est une vraie athlète qui a un mental hallucinant. Rien ne transperce. Elle est hyper zen. Sur le ramer, sa force est décuplée et c’est impressionnant. J’alterne les coups d’œil entre le rameur d’Allison et le tableau. Nous progressons. 8ème puis 7ème pour arriver au classement finale 6ème scratch.

Nous sommes super fières de nous. Nous nous félicitons. Et je fais remarquer aux filles que les cinq premiers sont des clubs d’aviron. Cela nous rend encore plus fières.

Ivonig, le coach vient nous voir et nous déclare que nous sommes 1ères féminines (car les cinq premiers avaient des hommes dans leurs équipes). Et là, quelle excitation ! Je n’en crois pas mes oreilles ! Nous sommes venus pour partager un magnifique moment et nous repartons avec un bonus : être premières !

La remise des médailles a lieu et nous arrivons avec un grand sourire. Ce sont ces moments de bonheur qui nous donnent le sourire pour longtemps. Nous accueillons Jocelyne Roland, grâce à qui nous pouvons faire ce challenge Avirose.

Avirose est un programme de rééducation par l’aviron pour les femmes après leurs cancer du sein. Les femmes peuvent reprendre le sport avec l’aide d’un Kiné pour leur montrer les bons gestes que rameur et pouvoir en faire dans un club d’aviron ou en salle de fitness. C’est une façon aussi de prendre soin de soi et de se réapproprier son corps.

Et pourquoi l’Aviron indoor ? Les bienfaits sont nombreux et surtout pour remuscler ce corps parfois abimé par la chimio. Cela permet de renforcer tout le corps et pas simplement que les bras.

Où se renseigner?

Avirose

Fédération Française d’Aviron

Et rendez-vous l’année prochaine certainement !

À bientôt,

Nadia

Publié par

Runneuse, hyperactive et parisienne, je profite de la vie comme il se doit! J'adore partager mes aventures sportives et parfois moins sportives.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s