J’ai testé la veste Running Evolutiv de Kalenji

Avant de partir en vacances en Normandie, je venais de recevoir la veste Kalenji Running ainsi que le t-shirt manches longues. Ça tombait à pic car avec le temps froid et venteux qui s’annonçait, je n’allais tout de même pas renonçer à mes sorties. Bien au contraire, j’étais déterminée à continuer ma préparation et à courir quelque soit le temps.

A part le jour de la tempête Bruno (j’ai tout de même couru sur le tapis), j’ai tout le temps couru dehors. Bien équipée, je confirme que j’adore être dehors pour prendre l’air. Tout simplement.

Et c’est dans ces conditions que j’ai pu tester la veste de running Evolutiv Kalenji.

1. Le look

Épurée, la veste ne retient que l’essentiel. Stylée, elle nous donne un look sympa pour courir tout en se sentant bien. La veste aux deux matières nous propose deux couleurs : grise métallisée/jaune fluorescent et noire/orange.

Au debut, j’avais opté pour la noire/orange plus discrète et qui se fond partout mais finalement la grise métallisée/jaune fut un coup de cœur en la voyant en vrai. Certes, elle est plus flashy mais elle claque, comme on dit.

La taille S me convenait même si j’avais pris du poids dernièrement. La taille M aurait été trop large mais pour celles qui font un 38, la taille S est parfaite.

Le système d’aération derrière apparaît comme des griffes ayant lacéré le tissu. Et forcément, cela donne un petit truc plus fun.

2. Les spécificités techniques

Elles sont nombreuses et rendent cette veste attrayante tant au nouveau design qu’au niveau sportif. L’équipe de Kalenji Running a pu observer la cartographie thermique d’un coureur et, de ce fait, savait où nous transpirions le plus et ce dont nous avions le plus besoin.

Un rapport qualité – prix avec ces spécificités :

  • Technologie
  • Respirabililité
  • Évacuation de la transpiration
  • Tissu isolant pour garder de la chaleur
  • Imperméabilité

3. Mon avis

Le côté coupe-vent sera confirmé par la technologie Softshell Stratermic. Derrière ces mots anglophones se cachent tout simplement des tissus spécifiques qui permettront au vent de ne pas venir nous refroidir. D’où le nom coupe-vent. 😉

Mais surtout elle est super quand il fait froid. J’ai testé le trail running par tous les temps et des basses températures. J’ai pu essayer la veste Evolutiv de Kalenji avec des températures entre 0 et 15 degré.

Entre 0 et 5 degré, je m’habillais avec la fameuse règle des trois couches : t-shirt technique respirant manches courtes et t-shirt respirant manches longues. Ces trois couches me suffisaient pour ne pas avoir froid. J’ajoutais les gants et le buff pour la tête. Pour couvrir mon visage et mon cou, j’avais le buff intégré et ma foi, c’était bien pratique. Les matières sont isolantes et protègent bien du froid.

Entre 5 et 15 degré, un t-shirt manches longues me suffisait sous la veste. Mais là aussi, cela dépend de la sensibilité de chacun.

L’évacuation de la transpiration est efficace grâce à la technologie Equarea sur les zones qui ont l’habitude d’être trempées. Nous sommes tous humains et quand nous transpirons, cela intervient surtout dans le dos et les bras. Mais bon, personnellement, je transpire de partout.

L’imperméabilité est à préciser. Certes la veste est déperlante mais ce n’est pas une veste de pluie. Elle est utile quand il pleut des petites gouttes fines et qu’il fait froid. S’il pleut des averses, choisissez une autre veste plus adaptée.

En tout cas, quand je cours avec une pluie fine, rien aucun soucis. Les perles de pluie sont prêtes à s’en aller.

Les belles perles de pluie

Quant à la ventilation, je peux vous dire que les progrès ont été faits sur cette veste. Quand je la regardais, je me demandais mais pourquoi tous ces zips étaient présents devant et sur les bras. C’est uniquement en courant que je m’aperçus des bienfaits de ces zips : la ventilation du corps. Et il suffit de courir avec en ouvrant et en fermant les zips pour le savoir. Deux zips latéraux avant et deux zips sur les bras accompagnés d’une maille plus fine sous les bras et devant, nous pouvions courir sans avoir cette sensation d’inconfort.

J’ai apprécié la casquette aussi. On me voit rarement sur les réseaux sociaux avec une casquette sur la tête. J’ai du mal avec les casquettes. Je porte plutôt des buffs et je dois en avoir une collection. Néanmoins, elles s’avèrent bien pratiques surtout quand il pleut et/ou que nous portions des lunettes mais aussi pour nous protéger. Le système de réglage derrière permettent de bien ajuster la casquette à notre taille. Et en plus, elle ne sent pas derrière. La visière sera notre meilleure alliée pour éviter d’avoir de la pluie dans les yeux et de garder notre mascara au sec.

Quand vous portez une frontale, il ne faudra pas hésiter à bien ajuster la visière de façon à ce que la lampe frontale ne glisse pas ou ne laisse pas d’ouverture dans le cou.

Un bémol : une seule poche. Et malheureusement, elle ne peut pas supporter des smartphones trop grands. Elle peut contenir des cartes et des mouchoirs et c’est tout. Après, il faudra opter pour le sac de trail running pour porter vos ravitos et pour retirer la couche supplémentaire en cas de surchauffe.

Et les gants ?

Pour ne pas avoir froid aux extrémités, il est nécessaire de les protéger avec des gants. Mais le passage des pouces permettra de donner une couche thermique supplémentaire à la main et en toute liberté de mouvement. On peut bouger librement et la préhension des objets est facile.

Lorsque je l’ai portée pour la première fois, j’étais ravie. Je pouvais me mouvoir en toute liberté sans me sentir engoncée dans cette veste. Le style est agréable à regarder et le confort présent.

Après plusieurs courses avec, il était important de reconnaître que cette veste fait partie de mes « best  » accessoires de running de l’année.

Je vais aussi la tester lors de mes prochaines compétitions trails ou route.

Un indispensable de la garde-robe Running de la saison autome-hiver-printemps.

Vous la connaissez ? Qu’est-ce que vous en pensez?

A bientôt,

Nadia

Publié par

Runneuse, hyperactive et parisienne, je profite de la vie comme il se doit! J'adore partager mes aventures sportives et parfois moins sportives.

4 commentaires sur « J’ai testé la veste Running Evolutiv de Kalenji »

  1. Je l’ai aussi, et même si je l’utilise peu depuis que je suis rentrée dans le Sud (en même temps, je suis au repos forcé depuis une semaine à cause d’une fichue entorse), les fois où j’ai pu l’utiliser sur Paris, je l’ai adorée ! Très pratique, qui se fait oublier tout en tenant suffisamment chaud ! Même si je dois avouer que j’ai du mal avec la visière intégrée à la capuche… Et c’est vrai aussi qu’une seule poche, ce n’est pas vraiment suffisant !
    Belle journée à toi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s