Comme je l’ai annoncé il y a quelques jours, je suis une préparation Marathon de New York depuis quelques temps.

Repartir à New York est un de mes plus grands rêves. Bien évidemment, je peaufine la récupération et mon bien-être. Et à force d’être dans ma préparation, j’avais envie de vous donner mes conseils concernant appréhender le stress du marathon avec les huiles essentielles.

J’avais déjà écrit sur les huiles que j’utilise en course à pied. Mais j’avais envie de préciser mes petites huiles qui font du bien. Physiquement et moralement aussi.

Même si ce sera mon huitième marathon, je stresse à l’idée de le faire. Un stress qui parfois me donne des insomnies et des migraines. Et pour anticiper au mieux, je me soigne aux plantes et huiles essentielles.

Ravinstara spécial pour booster mon immunité. Je ne veux pas être malade alors je me fais mes petites inhalations et j’en mets 3 x par jour sur mes poignets, coudes et sternum. Je suis fan de cette huile et en la respirant plusieurs fois par jour, cela me procure une détente rapide.

Pour être zen et calme, quelques gouttes de lavande me permet de mieux respirer.

Et pour détendre les muscles, l’essentiel est vraiment de se masser régulièrement après les sorties qu’elles soient courtes ou longues avec une huile d’arnica et de gaulthérie. Très souvent avant une sortie, je me met la lotion friction avant et après. Bien utile pour relancer la machine ou la détendre.

Préparer un marathon passe aussi par le sommeil. Et pour cela, je prépare ma chambre avec un spray relaxant à base d’huile essentielle de lavande. Une pulvérisation de lavande sur mon oreiller ou dans la pièce suffit. J’apprécie l’odeur qui après quelques longues respirations me permet d’être plus sereine au coucher.

L’Ylang Ylang est un sédatif cardiaque qui permet de lutter contre les difficultés d’endormissement aussi ou les cauchemars. Si vous êtes d’une nature anxieuse, cette huile essentielle pourrait vous apporter un peu plus de dynamisme et de sérénité. Et comme elle est légèrement euphorisante, on ne dit pas non non plus.  2 gouttes sur les poignets et le plexus pour vous aider.

L’huile essentielle de Romarin en diffusion dans une pièce permettra de donner un coup de fouet au mental. Si vous mélangez 2/3 gouttes dans de l’huile de coco ou d’olive, vous pourrez vous massez le ventre pour apaiser une digestion difficile. J’ajouterai que le romarin, en infusion (dans toutes les herboristeries) et le matin, vous donnera de la vitalité et boosters votre immunité.

Une petite astuce aussi pour la transpiration excessive (à tester avant sur une peau sèche) : l’utilisation de l’huile essentielle de palmarosa. Quelques gouttes de cette huile essentielle mélangées dans de l’huile végétale comme le jojoba sur les zones concernées pour une peau moins moite.  En plus, cette huile exerce une action stimulante sur la peau.img_1841

Le petit grain bigarade est une huile essentielle puissante avec de multiples vertus mais je vous parlerai en priorité du rééquilibrage nerveux. 1 goutte de he + 1 goutte d’huile végétale permettra de calmer les angoisses, l’anxiété mais aussi de soulager les crampes.

img_1830

Décontractez vos épaules avec l’huile essentielle de gaulthérie  et de l’huile végétale de calophylle. Selon les conseils d’Isabelle Pacchioni, créatrice de Puressentiel, placez vos doigts à la base du crâne et effectuez des mouvements circulaires en descendant dans le cou jusqu’aux puis faites pianoter vos doigts sur celles-ci.

À bientôt après le marathon pour des conseils et découvrir d’autres huiles essentielles.

Nadia

Sources : Aromathérapie, tout sur les huiles essentielles d’I. Pacchioni et Guide de l’aromathérapie de D. Festy