Cet été, j’ai pu profiter du soleil et des vacances tout en restant active et en testant le Fitbit Charge 2.

Retour au classique Charge avec un modèle qui possède beaucoup plus de fonctionnalités que la version 1, comme la respiration guidée, un écran plus large et un bracelet interchangeable. Moins cher que la nouvelle Alta HR et la Blaze, ce bracelet connecté se retrouve comme un modèle plus abordable.

Par rapport à la Blaze, considérée comme une vraie montre, la Charge 2 est un mix entre le bracelet connecté et la montre connectée. J’ai pu donc l’utiliser pendant trois mois et voici donc mon analyse sur la Fitbit Charge.

Le design et le confort

Toujours avec ce look reconnaissable avec une signature propre aux Fitbit. Néanmoins, il existe quelques améliorations concernant le design et le confort.

  • Le bracelet, plus fin que les autres versions, reste agréable à porter toute la journée. Néanmoins, lorsque l’on le ferme, je remarque que le bracelet pourrait être optimisé car il faut souvent le rentrer dans le fermoir. De plus, quand je fais une activité plus intense, je me retrouve avec beaucoup de transpiration en été sous le bracelet. Il faudra changer de bracelet et prendre celui spécifiquement prévu pour le sport pour gagner en respirabilité. Malgré cela, le système de fermeture est pratique.
Bracelet interchangeable – Sport

On pourra aussi opter pour des bracelets plus chics pour la vie de tous les jours, en gold ou  en cuir.

  • Un écran OLED plus grandque les précédentes versions pour pouvoir lire de façon plus agréable les informations dont vous avez besoin. C’est clair et efficace en termes de lisibilité.
  • Le côté métallisé donne un petit côté chic, épuré et plus tendance.

Ce que je pense de la FitBit Charge 2

J’ai trouvé et apprécié que le Fitbit Charge 2 gardait de la sobriété tout en restant looké.

Au début, je l’ai trouvé plus complexe à utiliser, moins intuitive que d’autres bracelets connectés. Il suffisait juste taper sur l’écran ou appuyer longuement sur un bouton. Par la suite, on s’habitue. Même si je préférerais « scroller » plutôt que de taper surtout pour retourner sur l’écran précédent. Certes, il n’y a pas beaucoup d’écrans à passer mais cela peut devenir embêtant.

Normalement, l’écran s’éteint quand on ne l’utilise pas. Et quand on tourne le poignet vers soi, elle devrait se rallumer. Or, il arrive parfois que cela ne fonctionne pas trop bien sauf quand on bouge vraiment son poignet.

  • Suivi continu de la fréquence cardiaque PurePulse®. Pour que la Fréquence Cardiaque (Heart Rate)  fonctionne correctement, il faut ajuster précisément le bracelet sur le poignet, plutôt derrière l’os.

En termes d’étanchéité, il est water résistant mais pas waterproof, et ce qui est vraiment vraiment dommage. Et ce contrairement à la Flex 2 qui  peut aller dans l’eau. Et pourtant, on envie d’emmener la Charge 2 dans l’eau et de faire de belles séances de natation surtout pendant les vacances à la mer. Finalement, je le mettais de côté voire je l’oubliais de le prendre car je savais (inconsciemment) que je ne pourrais pas l’utiliser dans l’eau. De plus, j’avais tellement peur de l’abîmer que je ne le prenais même pas sous la douche.

Les multiples fonctionnalités

En pressant le bouton doit, on peut noter différentes fonctionnalités :

  •  Choisir le type d’activités (et c’est très vaste). On peut le faire manuellement ou sur l’application.
  • Le SmartTrack qui reconnaît rapidement le type d’activités : course à pied, cycling, fitness.
  • Le suivi du sommeil qui se détecte automatiquement. Le tracker de sommeil est plus approfondi avec de conseils et de technologies. Il est plus précis même si ce n’est pas totalement parfait, peu de bracelets connectés ont cette précision. La première remarque concerne la différence entre se lever et se réveiller face au tracking de sommeil. Parfois, je ne dors pas et je reste allongée dans mon lit.Le tracker ne fait pas la différence entre rester allongée et dormir. Fitbit utilisé le cardio HR pour mesurer le tracking sommeil et reste tout de même précis surtout pour les cycles de sommeil. Et c’est ce qui m’intéressait le plus.
  • Les minutes actives
  • Le nombre de pas. La Charge 2 compte plus de pas par rapport à la Polar M400. Il manque parfois quelques marche d’escaliers ou d’étages.
  • Pas de système GPS alors qu’on le retrouve dans d’autres montres Fitbit. En revanche, connecté à votre smartphone, vous pourrez retrouver le GPS. Mais cela implique
  • Ce qui change par rapport aux bracelets précédents : la VO2max et le petit guide pour mieux respirer. La VO2max reste utile pour définir le niveau cardiaque quand on fait une activité intense. Ceci est déterminé en fonction de plusieurs critères comme l’âge, le poids.

Pour accéder à la fonctionnalité Jogging, il faut appuyer plus longuement sur le bouton.

  • Le Bluetooth est rapide à installer. D’ailleurs, si le Bluetooth ne fonctionne pas, un petit logo est lisible pour vous montrer que le téléphone n’est pas connecté.

Quand on court, on peut appuyer sur pause si besoin. Si vous appuyez plus longuement, un message apparaît avec le recap de heure et distance et le nombre de pas.

  • Le chronomètre: on a toujours besoin d’un chronomètre lorsqu’on est sportive. Et  quand vous faites des séries d’abdos ou de burpess, cela peut-être utile.
  • Relax : Si on appuie plus longuement, on peut avoir un programme de relaxation de 2 mn ou de 5 mn. Cela peut paraître peu mais c’est déjà longtemps. Bougez, inspirez – expirez. Il suffit de fermer les yeux et de se laisser aller. Les vibrations du bracelet vous aideront à vous concentrer sur la respiration. J’aurais vraiment aimé un programme de 10 – 15 mn pour vraiment déconnecter.
  • Notifications on et off pour lire les messages rapidement sur l’écran plus grand.
  • La batterie dure environ 5 jours et c’est bien pratique. En revanche, comme le nouveau chargeur est différent de la Blaze ou de la Flex, cela vous oblige à avoir encore un autre chargeur dans votre sac. En cas d’oubli au bureau ou à la maison, vous vous retrouverez sans rien pour la charger.

  • L’application Fitbit est vraiment une réussite, claire, motivante et intuitive. La Charge HR 2 vous permettra de connaître l’évolution de votre activité quotidienne sur une journée, une semaine, des mois.

En bref, sur  le premier écran affiché, nous retrouvons l’heure, la date, le nombre de pas. La base sur un écran plus grand et lisible. En appuyant sur le bouton, nous retrouvons la fréquence cardiaque.

Un test mitigé pour la Charge HR 2. Autant j’ai adoré le design et la fréquence cardiaque qui me permettait d’analyser mes activités, autant j’ai été déçu par le upgrade du bracelet. Je m’attendais à beaucoup plus d’améliorations. Il manque le GPS et l’étanchéité du bracelet pour que je l’utilise plus régulièrement. Finalement, mon coup de cœur va vers la Fitbit Blaze, plus globale.

Pour qui ? Plutôt pour les  coureurs / sportifs occasionnels ou ceux qui veulent atteindre des objectifs quotidiens sans être dans la performance.

Combien? 160€ (voire moins en réduction).

Vous avez un FITBIT CHARGE 2 ? Qu’en pensez-vous ? 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer