Comme New Balance est partenaire de cette course et que je cours tous les samedis avec la team de la marque,  il était donc normal pour moi de courir la Elle  Run New Balance. J’avais déjà couru la Elle Run l’année dernière et j’avais été agréablement surprise. Comme on me proposait le dossard, je me suis dit : « pourquoi pas ?  » Certes, j’avais une sortie longue de prévu mais j’avais sincèrement envie de courir cette course. Alors, j’ai concilié ma sortie longue et ce 10km.

Et comme j’avais la possibilité de faire la course en duo, j’ai décidé de la faire avec ma copine Sonia, comme d’habitude. Je lui ai dit :  » en mode sortie longue pour moi », pas de pression ni de chrono. Ma binôme avait bien évidemment accepté. On s’entend très bien et il n’y avait pas de soucis de compréhension.

Un temps sublime. Un endroit sublimé par l’été indien. Oui, le Bois de Boulogne est un endroit appréciable et joli. Même si je n’ose jamais aller courir seule dans cette partie là.

Je partais donc de façon matinale en direction de chez Sonia. Une façon de faire 10km comme cela à la cool. Beaucoup de silence et de fraîcheur. J’en profite pour passer devant le Champs de Mars et voir la Tour Eiffel. Peu de monde un dimanche matin. Je remarque aussi beaucoup de monde avec des rollers. Je devais d’ailleurs participer au Marathon en Roller mais impossible d’y aller. Avec ces modifications d’horaire, je n’étais plus disponible pour la faire. Et pourtant, c’était prévu. Ce sera pour une autre fois.

Et puis, je retrouve Sonia en bas de chez elle pour repartir vers la Porte d’Auteuil pour rejoindre le bois de ce côté là. On y va en courant pour continuer la sortie. Je savais qu’on irait pépère. Dès la Porte d’Auteuil, le flux de coureurs se dirige vers le Bois de Boulogne.

Après avoir passé la sécurité, une vraie sécurité, on avance vers l’intérieur. Je remarque que les gens sont plus nombreux que l’année dernière. Certainement grâce à la course de 10 kilomètres qui fait son apparition pour la première fois sur la Elle Run New Balance. Et c’est une excellente idée. Alors que la course Paris Centre 10km bat son plein dans le cœur de Paris, je m’en vais vers le Bois de Boulogne. Je rappelle que c’est une course mixte et j’ai pu observer de nombreux couples qui se soutenaient pour finir les 10K. Justement, ce n’est pas parce qu’elle s’appelle la Elle Run New Balance que c’est une course féminine.

Un sac goodies bien fourni

J’arrivais au stand New Balance où Margaux nous attendait pour nous remettre les dossards et laisser nos affaires. J’en profite pour discuter avec Tess, de New Balance que j’avais rencontrée lors du week-end de la Rochambelle. Audrey est là. Sichen nous rejoint aussi. Nous attendons Marion qui a eu un peu de mal à venir. Elle nous rejoindra dans le sas. J’avoue que Margaux s’est occupée de tout et on se retrouve avec des bracelets noirs. On ne sait pas pourquoi on doit les porter mais on les porte.

Je ne veux pas me refroidir et je voulais courir un peu. C’était sans compter sur l’ouverture des sas pour les bracelets noirs. Ah oui, ok. Il s’agit donc des sas préférentiels. Enfin, du 1er sas. On en rigole car ce ne sont pas vraiment des sas préférentiels et que surtout nous n’avons pas le niveau. On se glisse vers la droite. Marion enfin nous retrouve enfin. C’est son premier 10k. Elle stresse un peu mais je sais qu’elle va y arriver. Même avec un entraînement pas semaine, elle le finira haut la main. J’essaie de m’échauffer mais après déjà que j’ai une heure de course dans les jambes, je peux dire que l’échauffement est fait.

Le départ est donné par la directrice de Elle, Constance Baqué. Sans pression sans stress, nous avançons tous vers l’intérieur du Bois de Boulogne. Je reste vers la droite pour ne pas gêner les coureurs. Marion s’élance mais je la perds vite avec ce monde. Avec Sonia, nous continuons. On fait hyper gaffe aux éventuels racines qui pourraient nous faire chuter, les pierres qui pourraient nous offrir une entorse.

C’est vraiment un parcours agréable dans le Bois de Boulogne. Il fait super bon dans les sous-bois et c’est appréciable. En général, je ne cours jamais seule dans le Bois de Boulogne. Oui, je sais, je suis une peureuse et je préfère y aller accompagnée.

J’ai trouvé l’ambiance très conviviale et super sympa. Certes, il y avait des compétiteurs et des compétitrices mais la course était plus abordable et pour tous. Sur le parcours, les bénévoles nous encourageaient. J’avais l’impression de faire ma sortie longue entre amis.

À un moment donné, des femmes sont derrières nous et papotent sur les enfants ou adolescents. J’écoute car j’adore les conversations de course. Elles se lâchent sur leurs enfants. Et puis, je vois que Sonia est vite saoulée par leurs blablas surtout quand ces femmes parlent de rallye au Planches. Hop, on les dépasse et on rejoint le monde silencieux du bois.

Entre temps, je rencontre Clémence qui est dans mon groupe Facebook IGRUNNEUSES. C’est elle qui me reconnaît et que j’encourage sur sa course ! Je partage la course avec une journaliste Nathalie que je croise souvent dans les événements. C’est cela qui me plait. Tu es seule dans ta course mais en même temps, tu observes les autres, tu imagines leurs histoires, leurs vies.

On arrive vers l’arrivée et on passe la ligne ensemble. J’ai adoré revoir le regard des filles qui terminent et qui s’embrassent de joie ! Certes c’est une course mixte mais la récompense est un beau collier. Les garçons les offriront à leurs mères, filles ou amies.Avec plusieurs filles, nous sommes agréablement surprises de ce joli cadeau. J’en connais une qui sera heureuse à la maison.

Je retrouve aussi Fanny avec qui nous échangeons quelques mots. On se suit sur Instagram. Mais il n’y a pas photo, les rencontres IRL sont tellement plus sympas.

Nous retrouvons le stand New Balance. Tess et Margaux nous demandent comment s’est passée la course. On a super faim. Surtout que je suis partie faire ma sortie sans avoir eu le temps de manger. Et que j’avais laissé ma barre dans mon sac, laissé à la consigne. Mais comme je pensais qu’il y aurait un ravitaillement sur les 10km. Je n’y ai pas pensé. Mais surprise, pas de ravitaillement. Je me suis dit que j’espère que je n’allais pas tomber dans les pommes. Bref. Rien de mal eu lieu. On se dirigeait vers l’Espace Elle car nous étions invités au brunch. J’avoue que c’était sympa. Je retrouvais Thomas, un ex membre de la team New Balance avec qui nous avions fait la DDay Race il y a quelques temps. C’était sympa de le revoir.

En somme, je viens de faire ma sortie longue en profitant d’une organisation au point et d’une belle mentalité entre coureurs. C’est vraiment appréciable. Je l’avais faite l’année dernière et je pense que je continuerai à la faire.

À bientôt,

Nadia