Hello, Comme je l’avais annoncé il y a un mois, je suis partenaire d’Usana, marque américaine de compléments nutritionnels de haute qualité. Cela fait plus d’un mois que je teste la gamme MySmartFoods et j’aimerais vous apporter mon avis.Durant les vacances, j’ai beaucoup bougé : du vélo, du running, du yoga, de la natation et du renforcement musculaire. Même si l’appel des restaurants et la découverte culinaire grecque et turque me faisaient envie, j’ai fait attention à mon alimentation.

Néanmoins, je devais apporter des protéines à mes repas du midi et du soir. Et j’avoue que je n’avais pas forcément envie de boulettes (délicieuses) ou des cuisses de poulet qui baignaient dans l’huile. J’avais anticipé en apportant avec moi des sachets de la gamme MySmartsFoods d’Usana et des compléments alimentaires.

Comme je vous l’ai dit précédemment, mon préféré reste le Shake MySmart™Foods Végétal.

Pourquoi avoir besoin de protéines végétales ?

Lors de mon rendez-vous avec mon médecin nutritionniste, elle m’avait clairement dit qu’avec tout le sport que je faisais, j’avais besoin de prendre davantage de protéines. Mes muscles allaient souffrir si je continuais ainsi et que les protéines végétales en poudre pourraient me convenir. Dans ma tête, je m’imaginais déjà avec des gros muscles et hyper bodybuildée comme certains athlètes. Et puis, les temps changent et j’ai accepté d’en prendre pour voir la différence. J’étais rassurée par les partenariats d’Usana avec de grandes sportives, de tennis telles que Samantha Stosur, Eugénie Bouchard ou Allison Pineau, médaillée olympique à Rio, élue meilleure joueuse de hand au monde.

Cette gamme de shakes permet d’apporter les protéines, glucides et lipides nécessaires lorsqu’une alimentation classique ne permet pas de couvrir tous nos besoins. Surtout si nous sommes sportifs ou sujets à des régimes particuliers.

Les shakes en poudre peuvent être une source facile et pratique d’apport en protéines. Mais surtout, veillez à choisir des protéines d’excellente qualité.

Avec tout ce qu’on entend sur le marché, il faut être vigilant.

J’ai opté pour MySmartShake Végétal parmi d’autres (le lactosérum ou le soja) tout en gardant une alimentation équilibrée et variée. Certains athlètes n’en prennent pas ou bien uniquement lors des périodes nécessitant un supplément en protéines.

Quand utiliser les protéines végétales alors ?

En général, quand on grandit, quand on débute un sport, en début de préparation de compétition ou quand on est vegan ou végétarien. On a besoin de trouver d’autres sources pour que notre organisme fonctionne bien, et en fonction de notre style de vie aussi. En ce moment, je suis au début de ma préparation pour un marathon. Les séances deviennent de plus en plus exigeantes. Mon corps aura besoin de plus en plus de protéines si je veux tenir le coup.

Si vous vous sentez parfois fatigué(e) ou en petite forme lors des entraînements, il s’agit éventuellement d’un manque de protéines ou d’une anémie. Toujours est-il qu’il va falloir faire attention et trouver la ou les solutions pour éviter cet état de fatigue. Personnellement, il survient régulièrement vers la fin de mes entraînements. Et ce serait dommage que mon prochain marathon fasse les frais de ma fatigue.

Je veux être au top. Comme ce sera un beau voyage, j’ai vraiment envie de mettre toutes les chances de mon côté : entraînement, nutrition et méditation pour appréhender cette course comme il se doit.

Je consomme aussi d’autres sources de protéines végétales ou animales mais il est vrai que c’était plus pratique pour moi de verser une cuillère de protéines en poudre dans le shaker et voilà ! C’est fini. On peut le prendre avant, pendant ou après la séance. Personnellement, je préfère le prendre avant sinon j’ai l’impression que c’est difficile à digérer.

Après une séance, j’opte pour la boisson de récupération :lait, protéine, purée d’amandes et un fruit. Le tout me donne un délicieux smoothie velouté.

Dernièrement, j’ai réalisé un shake aux herbes aromatiques :

  • Des feuilles de basilic
  • Des feuilles de menthe
  • Des feuilles de persil plat
  • 1/3 de concombre
  • 25 cl de lait d’amande
  • 2 cuillères de MySmartFoods

Mixez.

Dégustez. J’ai vraiment apprécié car c’est frais et onctueux et plein de protéines et des minéraux.

Mon avis concernant MySmartShake

Ce que j’ai aimé :

Après avoir calculé vos besoins en protéines, il va falloir bien choisir.

  • Ce sont des protéines de qualité supérieure. Je n’avais pas envie de tomber sur n’importe quoi.
  • C’est une excellente source de fibres pour mieux digérer. Et je l’apprécie d’autant plus que je carbure aux infusions de mélisse et au thym pour ma digestion. D’ailleurs, c’est aussi sans œuf, sans gluten pour ceux qui sont intolérants ou qui veulent en diminuer leurs apports.
  • Les ingrédients sont simples.
  • L’indice glycémique est faible. Etant donné que je dois faire attention à mon apport en sucre, ça me convient parfaitement. Quand on regarde de plus près, l’édulcorant est un édulcorant naturel à base de stevia.
  • Des extraits d’huile de coco fournissent du bon gras.

Ce que j’ai moins aimé : Le goût plus fade de certains shakes mais que j’ai pu modifier avec l’optimiseur de goût au cappuccino. C’est mon petit pêché mignon de la journée.

  • Le côté peu pratique de la fermeture du sachet, ce qui me posait un problème de conservation. Je voulais éviter que la poudre ne s’échappe. Ma solution : je bloque avec un petit fermoir pour les sacs congélation que l’on trouve chez Ikea. Maintenant, la poudre ne s’échappe pas.

Attention, néanmoins à l’utilisation excessive des protéines. Certains auront tendance à remplacer tous les repas par un shake. C’est à éviter. Il faut vraiment que cela reste dans le cadre d’une alimentation équilibrée et plaisir.

Enfin, pour les séances plus intenses, voici une petite astuce : j’ajoute une cuillère de MySmartShake avec le booster Protéines plus qui contient 10g de concentré de lactosérum.

Je vous souhaite des belles séances sportives,

À bientôt,

Nadia