Cette fois-ci, je vais m’attarder sur deux huiles essentielles spécifiques : l’estragon et l’hélichryse.

(N’oubliez pas de lire mon billet sur les huiles essentielles pour connaitre les bases, les utilisations et les contre-indications éventuelles).

Les huiles essentielles d’hélichryse et d’estragon apportent un regard supplémentaire sur les maux des coureurs. En général, quand on se retrouve face à un bleu ou à une entorse, on préfère mettre une crème déjà toute prête ou alors laisser l’hématome ainsi et ne rien faire. Moi, qui suis une fervente des huiles essentielles, je recherche vraiment des produits de qualité pour éviter au mieux tout ce qui est chimique.

L’huile essentielle d’hélichryse : l’immortelle 

Cette huile est rare et chère et les bénéfices de cette plante, l’immortelle, sont vraiment importantes. Elle est aussi très active et sera indispensable dans votre salle de bains. Selon mon guide des huiles essentielles (Aromathérapie, d’Isabelle Pacchioni), on la retrouve souvent dans le bassin méditerranéen, en Italie, Grèce ou en Croatie. Les propriétés sont multiples et surtout c’est une plante qui nous sera bien utile pour les bobos des coureurs et pas que pour supprimer les rides. Je vous donnerai même la formule magique pour les hémorroïdes, ne riez pas (je l’intègre aussi dans les bobos des coureurs).

J’ai appris que cette plante méditerranéenne apaisait aussi les ressentiments et la colère. Je crois que je vais en offrir à certains pour voir si cela fonctionne vraiment. Cette huile essentielle pourrait modifier l’état de nos émotions et apporter du positive dans notre tête. Et rien que pour cela, je dis Oui.

Source : Aromatherapia – Isabelle Pacchioni

Les bénéfices de l’huile d’hélichryse 

  • Anti-inflammatoire : très efficace pour les coupures ou les infections.
  • Antalgique
  • Antispasmodique : pour soulager les maux de tête et les migraines.
  • Antihématomes : pour apaiser la douleur et aider les hématomes à disparaître.
  • Cicatrisante : répare les cicatrices et même aide à faire disparaître les boutons.
  • Apporte un bienfait décontractant et permet de supprimer les idées noires et d’être positif.

L’huile essentielle d’hélichryse pour les coureurs 

Pour les hématomes, c’est efficace. Je mets 1 à 2 gouttes pures sur le bleu et si c’est un gros gros hématome, je mélange les deux gouttes avec de l’huile végétale (huile de macadamia pour moi). Et je me masse 3 fois par jour.

Hémorroïdes : 10 gouttes de cyprès, 10 gouttes helichryse, 10 gouttes de Niaouli et 30 mm d’huile végétale. Vous massez avec deux fois par jour.
Pour les entorses ou en cas de choc, 2 gouttes d’hélichryse dans 20 gouttes d’huile végétale de macadamia. Et massez 3 fois par jour.

Pour les crevasses, comme l’huile essentielle d’hélichryse est une huile régénérante, elle permet d’améliorer la peau. 2 gouttes pour 10 gouttes huile végétale suffisent.  Vous masserez vos pieds avec le mélange et vous verrez rapidement les bienfaits.


Où l’acheter : chez Olyaris, un jeune site qui vient de se lancer avec des prix pas chers et des produits bien sympathiques.

Et l’huile d’estragon ? 

Estragon vient du latin « dracunculus » qui signifie dragon. Cette plante a une  puissance médicinale qui avait bien aidé à nos anciens de soigner.

Cette huile, qui fait partie de la famille des Astéracées, comme l’hélichryse agit principalement sur le système digestif.

Les bénéfices de l’huile d’estragon  

  • Antispasmodique  : surtout pour les crampes et les contractions musculaires si fréquentes dans nos vies de sportifs. Et même certains spasmes.
  • Anti-inflammatoire : très efficace pour les coupures ou les infections.
  • Antiallergique

Mais j’utilise cette huile essentielle plus souvent pour les crampes ou les contractions. Cela m’arrive plus souvent en natation qu’en course à pied. Dans ce cas, je mets 2 gouttes sur un morceau de pain ou un comprimé neutre.


De plus, comme je traîne ma bouteille d’eau citronnée toute la journée, je rajoute 2 gouttes d’estragon pour aider à la digestion. Mais une goutte peut suffire.

Source : Aromatherapia – Isabelle Pacchioni
Où trouver cette huile ? En parapharmacie, en magasins bio, pharmacies ? 

Surtout, il faut veiller à choisir correctement ses huiles. Et en cas de doutes, n’hésitez pas à en parler à son pharmacien. N’oubliez pas que les huiles essentielles sont vraiment puissantes. Et ce n’est pas parce que c’est naturel que cela n’est pas dangereux.

Encore un rappel : interdit aux femmes enceintes, aux épileptiques et aux enfants de moins 7 ans environ

A bientôt,

Nadia

Source : Aromathérapie, d’Isabelle Pacchioni)

Merci à Olyaris et à Ladrôme pour les huiles essentielles