Vous avez pu tous le constater : le temps semi de dimanche dernier fut P.O.U.R.R.I. Et ma foi, j’avais failli de ne pas venir.

Mais ma passion de la course à pied a pris le dessus.Forcèment. En plus, j’avais mon dossard (et ceux de mes frères accessoirement) et je voulais soutenir mes copines Sonia et Marieke. Je voulais courir pour elles.

Je ne vais pas vous faire le compte-rendu classique sur les kilomètres, le parcours etc. Vous le trouverez certainement sur d’autres blogs.

Aujourd’hui, je vous parlerai chiffon. Ou plutôt plastique. 

Plic Ploc 
Eh oui ! Cette année, la star était le poncho ! Cette fameuse cape qui nous sert bien en cas de pluie ou de vent. Même si dimanche dernier, on avait plus besoin d’un poncho intégral.

Alors, oui, le parcours était bien. Personnellement, je l’ai trouvé mieux que les années précédentes. Oui, c’était fluide et bien organisé. Et surtout un grand bravo aux bénévoles qui sont restés sous la pluie et dans le froid.

Bon, pour les ravitos, ce n’était pas totalement cela. Un peu minimaliste, comme le sac contenant ton dossard et t-shirt. Mais tu ne viens pas pour faire un pique-nique, n’est-ce pas?

Bref, voici les tenues les plus fraîches, les plus tendances !

Et surtout les plus adéquates pour tenir le coup lors de ce dernier Fitbit Semi-Marathon de Paris. On s’en souviendra, c’est sûr. Au début, j’avais prévu cela. 

Avec mes Skechers, mes écouteurs Imonster et juste un t-shirt.

1/ La mienne d’abord : avec un vert bien saillant ! Tenue bien sexy qui me rappelle ma tenue pré-Marathon de New York. Mais là, le look importe peu.

img_7774-1
#jesuisgelée
Je vous avoue que j’ai attendu 5 kilomètres pour me réchauffer et enlever mon poncho. Et 10km pour ne plus avoir les pieds gelés.

2/ En version transparente …

3. Ou en version bleue, le poncho est l’élément essentiel. 

Tout cela pour dire qu’il a fait le Marathon de Paris. (Non, je plaisante).

4. Le parapluie mérite aussi d’être mis en valeur. Je pensais même qu’ils allaient courir avec.

5. One, two, three ….

6. Le plus classique : la version DIY avec le sac-poubelle-tu-fais-trois-trous. Neutre ou à message.

 

6. Version combinaison. Je suis désolée pour la photo floue mais je trouvais bien pratique cette combinaison intégrale blanche.

        Note pour plus tard : en trouver une car ce sera le hit des courses pluies. 

C’est vrai que quand tu le portes, tu te ne vois pas spécialement. Bon au pire, je n’aurais pas mes photos Maindru. Pas grave, dans ces moments là, tu évites d’avoir des dossiers.

Si vous avez d’autres photos, n’hésitez pas à me les envoyer, je les mettrais dans cet article avec vos commentaires. ✌🏼️


J’ai vraiment apprécié courir ce Fitbit Semi-Marathon de Paris parce que j’étais en famille et entre amis. Je ne sais pas si j’ai le record de la plus grande fratrie mais nous étions 5. Et c’était vraiment sympa de faire venir mes frères surtout ceux qui ne courent pas depuis longtemps ou qui ont la papate (version familiale de : je suis blessé).

Je vous souhaite une belle journée à toutes, ensoleillée ? Euh, ce n’est pas encore cela.

A bientôt,

Nadia

P.S : cher A.S.O.,  pensez à nos chers néophytes de la course à pied et offrez ce fameux poncho dans notre sac, histoire d’alourdir ce dernier et d’éviter les regards tristes de nos chers camarades.