Pluie, vent et orage devaient être au rendez-vous. La veille, un beau soleil nous narguait et on croisait les doigts pour pouvoir avoir le même.


J’étais prête à courir même avec un vent terrible. J’avais déjà couru le Marathon de Nice-Cannes avec des rafales à plus de 70km/h alors un semi. Toujours est-il que j’avais ma tenue de rechange dans mon sac à dos. Une averse est si vite arrivée et rentrer trempée n’est pas du plus agréable.

Je partais tôt car nous avions rendez-vous à 8h30 devant le métro. Juliette s’était occupée de récupérer nos dossards.C’était sympa car cela m’évitait de venir deux fois à Boulogne. La musique dans les oreilles, j’étais pensive dans le métro.

On retrouvait rapidement le reste de la Team New Balance.

On avait reçu nos chaussures les Vazee Rush 15 jours avant et durant cette période, je les ai portées à chaque séance longue ou fractionnés, fitness et pour aller à l’école. Je voulais qu' »elles se fassent » avant le semi. Habituellement, je prends mon temps pour les utiliser mais finalement cela me convenait aussi.

Le temps de faire le tour des barrières de contrôle, on se retrouvait vite à l’hôtel de Ville. On déposait nos sacs et on papotait. Sonia m’appelle. Elle est en face de moi mais les barrières l’empêchent de passer. Un sourire et ça passe. Je lui temps le bracelet VIP qui ne sert à rien d’autre que d’aller à la mairie sinon on est comme les autres. (J’anticipe les mauvaises langues 😊)

Nous nous dirigeons vers les sas mais pas de personne pour vérifier nos dossards ni nos sas. Bon, on rentre et on patiente. Il ne fait pas chaud. Et je regrette mon coupe-vent laissé à la maison.

Le temps de rigoler un peu avec Sonia à propos des brassières de sport dans les sas et on part. Je ne sais pas mais je ne sens pas cette course. Honnêtement, je n’avais pas la tête à faire la fête et j’avais l’impression de faire ma sortie longue et basta. Sonia était un peu fatiguée cette semaine et je la sentais aussi ailleurs. Finalement, on se dit puisqu’on y est on finit et on va chercher la médaille.

Le parcours est monotone et le temps n’aide pas non plus. Pas trop d’ambiance. À croire que les gens sont vraiment venus pour performer.

Et quand tu vois les Kényans arrivaient de l’autre côté en te disant que dans 10 mn, ils terminent. Eh bien, c’est déprimant! Finalement, on arrive dans le Bois de Boulogne et je préfère cet endroit. Je croise Kawol et Fatoumata qui me font un coucou. J’adore ces filles, toujours déterminées et positives !

Sauf que là je sens que Sonia n’est pas à l’aise. Je la vois transpirer et je me suis bof. Son cardio est élévé. On ralentit. Et puis je la rassure. De toute façon, pour moi c’est Courir pour le plaisir et non pas perdre la santé.

Finalement, les bénévoles sont très présents et ultra sympas à nous encourager et à hurler pour nous motiver. J’aime cet esprit.

Et puis quand tu es loin derrière les Kényans voire le dernier tiers, et bien j’ai bien aimé. Nous avons rencontré la gentille Anaïs qui court son premier semi.

A un croisement, sa famille l’encourage et c’est comme cela que nous découvrons son prénom. Et puis elle marche. Sonia et moi l’encourageons. Et finalement, nous resterons ensemble jusqu’à la fin. Le temps de s’encourager et se présenter. Une belle rencontre ! Et je lui souhaite sincèrement de faire d’autres courses. Elle va adorer !

Friends make the good times better and the hard times easier.

A un moment, un jeune homme barbu s’arrête et marche épuisé. Quelques mots de Sonia et il repart. On arrive presque ensemble. Deux filles avancent tranquillement et arrivent triomphalement accueillis par leurs nombreux amis. Elles sourient et c’est ce que j’apprécie. Finir en souriant !

Nous arrivons toutes les trois et nous nous félicitons. Ce n’est pas ma course préférée mais voila le travail est fait. La médaille est prête et je repars voir la Team New Balance qui m’attend. J’étais contente de retrouver Eléonore et Fanny. On avait déjà fait plusieurs courses ensemble et j’étais ravie de pouvoir les revoir. Anne-Laure, Philippe et Frédéric étaient déjà partis. Je retrouvais donc Juliette, sa stagiaire (désolée, j’ai oublié ton prénom), Michael et Elise.

Mon compte-rendu est plus court et moins enthousiaste que d’habitude et cela arrive. Je n’étais pas trop inspirée ce jour.

Mon vlog résume bien la course ➡️

A bientôt,
Nadia