Courir implique une répétition du mouvement et nous subissons des microchocs. Courir peut entraîner des blessures anodines et parfois très embêtantes. Jusqu’ici rien de nouveau. Et  on me demande souvent pourquoi je suis rarement blessée malgré tout le sport que je pratique. Je croise les doigts et j’espère que je n’aurais pas le mauvais œil.

Je réponds facilement que j’ai été blessée lors de ma première année de course à pied. J’avais alors une TFL ou le fameux syndrome de l’essuie-glace.  J’étais alors inconsciente et je faisais n’importe quoi. Ou plutôt, je faisais ce que je voulais. Je faisais fi des conseils de mes amis expérimentés. Quand cela arrive, il ne te reste que tes yeux pour pleurer.

Heureusement, j’ai eu l’intelligence de me remettre en cause et d’adopter le yoga dans mes entraînements. C’était dur au début, je n’étais pas du tout souple. Tout est rentré dans l’ordre avec un entraînement adapté, une alimentation saine et surtout des séances régulières de yoga. Je retrouvais certaines postures chez mon kinésithérapeute et mon podologue et ils souhaitaient que je les reproduise à la maison.

Ce sont des postures que je retrouvais facilement aussi dans mes cours de Bodybalance.

Et je vous livre mes postures favorites pour vous aider à travailler l’équilibre, la respiration et la proprioception. Trois points fondamentaux pour ne pas être blessé et améliorer ses performances. Sans compter que le yoga est indispensable pour le mental.

Les spécificités de ces postures 

Le yoga est adapté à tous mais attention certaines postures ne sont pas terribles si vous avez une douleur au genou par exemple. On n’est pas là pour faire des acrobaties ou des headstands. De toutes les façons, je ne sais pas faire. L’essentiel est de prévenir les blessures du coureur et de les soulager efficacement éventuellement.

Si vous sentez qu’une posture vous gêne, n’hésitez pas à arrêter et à faire au plus simple.

Si vous avez la chance d’avoir une copine prof de yoga, c’est super sinon n’hésitez pas à voir une vraie prof qui vous conseillera comme il le faut. Et souvent, des cours gratuits sont proposés à Paris mais aussi en Province, donc aucune hésitation.

Vous êtes prêt(e)(s) ? 

  • Une tenue confortable : les yoga pants sont très tendances alors pourquoi s’en priver ? Vous en trouverez de très sympa sur Zalando . Et si vous avez un peu plus de budget, passez chez Anima Athletica. Vous aimez les couleurs, optez pour Sirun
  • Un tapis : on pourrait s’en passer mais honnêtement c’est la base pour poser ses pieds ou genoux sans se faire mal. Vous pourrez le trouver dans vos magasins de sport préférés comme chez  Tayrona Life ou chez Domyos.
  • Un bloc  ou une brique : ça peut aider à maintenir des postures sans vous faire mal.
  • Une bouteille d’eau : le manque d’hydratation est à la base de certaines blessures.

Ce sont des postures que l’on peut faire avant une séance de running histoire de déverrouiller les hanches et faciliter la flexibilité 

  • La  grande fente ou Utthita Ashwa Sanchalanasana, Anjaneya-asana, sa version le genou au sol est également excellent pour le psoas. 

Idéal pour renforcer et allonger cuisses et bras, étirer le psoas, allonger sa colonne vertébrale et travailler son équilibre.

  • Le pigeon

Idéal pour détendre la bande du fascia lata, responsable de la TFL (tendinite du Fascia Lata), faciliter l’ouverture des hanches.

  • Posture chien tête en bas

Une posture qui soulagera toutes les parties du corps et qui vous redonnera de l’énergie. Si vous n’arrivez pas à toucher le sol, pas de soucis, allez-y tranquillement.

  • La planche 

Pour renforcer la ceinture abdominale, allonger la colonne vertébrale, les bras et les poignets.

img_3287

  • La chaise : un classique pour renforcer les cuisses et les chevilles, et renforcer le talon d’Achille.
  • Le chien tête en haut : ouverture de la poitrine et du coeur et amélioration de la colonne vertébrale.

 

img_5423

  • La posture de l’enfant pour la détente et la relaxation

img_4601

Pour garder de la souplesse et de la flexibilité au niveau des hanches et la fameuse bande du fascia-lata.

Comme dirait Scott Jurek, célèbre ultracoureur vegan, « you have to stay humble » et le yoga est vraiment l’école de l’humilité. Prenez une pause/pose yoga et vous verrez les changements notoires : de l’équilibre, de la force et du bien-être.

A intégrer d’office dans nos plans d’entraînements !

Bonne séance,

Position du lotus à proscrire pour ceux qui ont des douleurs aux genoux
Nadia