En tant que fille active et adepte du running et du fitness, je me devais de tester ce tracker d’activité de Polar : la A360. Dans ma journée, je peux prévoir plusieurs séances actives avec mes 15 mn au réveil, ma séance de course à pied, de BodyAttack ou de zumba. Et aussi lors de mes déplacements à pied, j’en profite pour mesurer mon activité physique.

La nouveauté reste le Heart Monitor (moniteur fréquence cardiaque). Et ça,c’est  bien pratique, plus besoin de ceinture! Il suffit de garder son bracelet au poignet et de le refermer à sa taille. Le concurrent Garmin avait déjà introduit la VivoSmart HR mais je ne la connais pas donc malheureusement je ne pourrais pas faire la comparaison.
Donc ce tracker propose de suivre votre activité quotidienne  avec des notifications sur le smartphone avec l’application Polar Flow.

Le design

Côté look, le bracelet en plastique m’avait causée des soucis au début. Je n’arrivais pas le fermer totalement. Mais après explication, on me dit qu’il faut appuyer fort pour le système d’attache fonctionne. Comme je n’avais pas osé le faire de peur de l’abimer, j’étais rassurée. Finalement, il faut avoir le coup pour fermer.

Le bracelet est joli et facile à nettoyer. Les couleurs sont multiples et vous permettront de changer de bracelets au gré de vos humeurs et de vos tenues.

Les fonctionnalités

Il est très facile et intuitif de mettre en route les activités. Vous glissez votre doigt sur l’écran et appuyez sur Training. Et là vous pouvez choisir sur courir, cyclisme, marche etc (selon vos choix lors de votre première synchronisation sur l’ordinateur).

A la fin de chaque activité, vous pourrez avoir le bilan en termes de calories. Il vous informe aussi du taux du rythme cardiaque durant votre séance de sport ainsi que le maximum. C’est intéressant de voir cela et je note sur mon cahier d’entrainement pour vérifier que tout va bien.

Alors que je courrais sur un tapis, je voulais vérifier le rythme cardiaque et voir si cela correspondait bien à celui de la Polar A360. Effectivement, cela correspondait.

Il m’est aussi arrivée aussi de vérifier mon rythme cardiaque allongée, assise par curiosité.

Les points positifs

  • Garantie de deux ans au lieu d’un an.
  • Utilisation intuitive
  • Bracelet confortable et on l’oublie facilement sur les poignets.

Les points d’amélioration

  • Comme je le portais régulièrement et même la nuit pour voir l’activité de mon sommeil, une chose me gênait. Comme je bouge beaucoup quand je dors, la montre s’allumait régulièrement car l’écran était touché. Et cela me réveillait à plusieurs reprises. Pas de soucis quand je suis dans une chambre avec un peu de lumière mais en revanche dans une chambre totalement noire, cela peut être perturbant.
  • Le risque de casser l’écran peut être aussi perturbant. Avec tous les mouvements effectués pendant une séance de sport, j’avais peur d’abîmer la montre. On peut trouver des filtres permettant de protéger les écrans comme pour nos téléphones mobiles.
  • Le tracker qui se retire du bracelet. Au début, je pensais que le tracker était cassé et que je ne pouvais pas le remettre. Finalement on m’expliquait que justement pour changer les bracelets, on pouvait aussi le retirer et avec un clic le remettre. Donc, n’hésitez pas à forcer un peu.

Retrouvez le pour 199€ (un peu cher quand même) dans tous les bons magasins de sport.

Vous avez un tracker d’activités? Lequel? Pourquoi l’avez-acheté?

A bientôt,

Nadia

Ce test fait l’objet du prêt de ce tracker d’activités pendant 1 mois.