Souvenez-vous, je vous avais parlé du lancement de l’opération Qui Court Donne de Kinder Sport France. Ce sont des challenges proposés par des athlètes engagés auprès de Kinder et du Secours Populaire. Il suffisait de courir pour transformer nos kilomètres en vacances pour des enfants issus de milieux défavorisés. Des enfants qui n’ont pas la chance de partir en vacances ou de faire des archivistes sportives. Ces kilomètres se sont concrétisés sur le Village Kinder, au Temple-Sur-Lot, dans le Lot effectivement.

Il y a une semaine environ, j’ai eu la chance de visiter ce Village Kinder  et de rencontrer des enfants heureux d’être là, vous comprenez.

Je partais avec Laurianne, de Running et Talons Hauts et de ma fille Olivia, âgée de 9 ans. Nous avions rendez-vous à l’aéroport d’Orly. J’avoue que je n’avais pas l’habitude de prendre des petits avions et nous n’étions pas très nombreux. Mais en 1h, nous étions déjà arrivées. Un taxi nous attendait. Nous étions prêtes à découvrir la région, enfin une petite partie. Très volubile, le chauffeur nous expliquait ici et là, les anecdotes du coin, sur les pruneaux, Tony Parker venu dans le coin, les tournesols. Bref, ces 30 mn furent rapides. Nous rejoignons aussi Cristal de CristalGourmandiz avec son fils du même âge que ma fille.

Le Village Kinder

C’est un centre réservé aux sportifs avant tout ouvert toute l’année pour les athlètes de haut niveau ou stagiaires profitant des infrastructures sportives. Les enfants arrivent de toute la France le dimanche soir et restent une semaine pour découvrir pléthore de sports : natation, canöé, kayak, tennis, Hip-Hop, paddle, rugby, judo et des activités de temps calmes aussi et des jeux collectifs. Et ce fut avec grand plaisir que je retrouvais des enfants souriants et enthousiastes. Moi qui suis maitresse, j’étais ravie de retrouver ces enfants avec un regard moins pédagogique mais tout aussi agréable.

 

Nous avons pu visiter le centre, dîner et participer à la veille. Ici, on se couche tôt et malgré les activités sportives de la journée, les enfants sont inépuisables !

Nous avions un programme à suivre pour le lendemain, le temps de s’organiser.

Compte-tenue de ma préparation triathlon, je devais me lever tôt pour une course de 5km dans la nature. Pas un bruit, pas une voiture, je redécouvrais la sensation de liberté de courir tôt! Quel bonheur!

De retour dans la chambre, une douche et un bon petit-déjeuner et nous étions répartis à 9h pour le début des activités. Il faisait super beau et chaud et ce fut le temps idéal pour notre initiation au paddle. Nous avons pu intégrer un groupe d’enfants qui débutaient comme nous. Nous étions bien attentifs aux consignes de sécurité, gilet de sauvetage etc.

Pour les enfants qui ne savent pas nager, il y a une véritable prise en charge des animateurs et prof de natation qui leur apprendront les bases de la natation en une semaine. C’est court mais super efficace pour leur redonner confiance et d’avoir une notion. Et vous verrez leur fierté de pouvoir nager sans ceinture et ce grâce aux maitres-nageurs patients et passionnés par leur travail.

Bref, pour le paddle, il faut trouver son équilibre. Après, quelques tours de bases dans le bassin, nous étions partis vers la belle promenade dans le Lot. Le moniteur fut d’une pédagogie exceptionnelle et honnêtement les enfants étaient très à l’aise. Et la baignade du Lot était parfaite pour se rafraîchir! Le paddle, cest physique et quand je voyais certains qui se débrouillaient très bien, à se chamailler, en se lancer de l’eau ou à tomber exprès juste pour l’envie d’être dans l’eau que sur l’eau et bien, cela fait vraiment plaisir à voir.

Pendant ce temps-là, l’équipe de France de kayak paralympique s’entraînait activement en vue des J.O de septembre. Le cadre naturel était propice à la méditation sur paddle. Nous étions d’une concentration extrême et surtout à se répéter :  » qu’est-ce qu’on est bien ».

 

Personnellement, j’ai eu un vrai coup de cœur pour le paddle. J’avais des appréhensions mais en réalité il suffit d’un peu d’équilibre. Quel superbe moment passé!

Il était temps d’aller déjeuner à la cantine et de partager des moments de partages et de rires. On méritait bien nos frites!

Après la pause, il était temps de découvrir notre deuxième activité : le canöé et le kayak. Guillaume, notre moniteur avait déjà eu ce groupe d’enfants la veille. Ces derniers répondaient avec enthousiasme aux questions! Ils connaissaient plus de choses que moi.

Très rapidement, nous voici à l’eau et à pagayer gauche, droite pour garder une ligne droite quand on pouvons. Nous repartions ensuite dans le Lot pour pouvoir profiter de cette vue splendide. Après quelques petits jeux, on sentait que les enfants avaient bien envie de plonger et de se rafraîchir. Chaque chute était un moment de rire et de gentils moqueries. Ça fait du bien de voir ces enfants rire et profiter de l’instant présent!

img_4567

Nous avons dû écourter la séance car nous devions repartir en taxi en direction de l’aéroport. Nous n’avions vraiment pas envie de partir, nous étions bien. Mais toute bonne chose a une fin et le temps de faire un dernier coucou aux enfants et au village!

 

Merci à Kinder Sport pour votre accueil et votre implication auprès de ces enfants.

Pour les vidéos, c’est ici :

Belle journée!

Nadia