La course des princesses 2016
Quatrième année pour cette course. Je cours d’habitude la course des princesses avec ma copine Omayra qui traîne ses guêtres quelque part en Europe avec ses élèves. Je retrouverais tout de même beaucoup d’amis et de connaissances sur cette course.

J’ai préféré choisir celle de 8km pour des raisons de sommeil. Je me lève très tôt en semaine et j’avais besoin d’une heure de plus pour bien récupérer de ma semaine intensive tant au niveau sportif que professionnel. Le yoga de la veille fut très bénéfique.

Comme je m’entraîne pour les 10km du Summer Run Festival du 2 juillet, je savais que la course Go Sport Running Tour Versailles serait l’occasion de se tester. Je poste moins mes entraînements running mais cela ne signifie pas que je ne m’entraîne pas.

Bref. J’ai rendez-vous avec Sichen, la créatrice des vêtements Sirun. Depuis le marathon de Florence fait ensemble, elle n’avait pas pris de dossard. Et j’étais ravie de courir avec elle. J’en profite pour parler de ses projets, de mes projets. J’aime ces échanges fructueux où les idées fusent.

la course des princesses 2016

Nous arrivons tranquillement sur place. J’ai rendez-vous à la tente Go Sport avec des copines et certaines de mes lectrices. Pareil, je fais de belles rencontres et j’apprécie sincèrement.

Le départ est proche. Il faut aller dans les sas.

La course  des princesses 2016

Steve Kondo est speaker officiel de la course et je ne vous raconte pas l’ambiance qu’il met. Avec Pierre Sedze, ce sont des speakers qui vous poussent bien et vous font sourire quoiqu’il arrive!

Plein de princesses autour de moi. Pour moi, cette course représente la course plaisir, sans prise de tête avec des copines qui s’éclatent et certaines veulent faire un chrono. Toujours mieux que les années précédentes. Celles qui accompagnent les débutantes : une course de copines. Nous retrouvons aussi l’adorable Dorothée,ambassadrice mademoiselle Run,  qui vient de venir son 15km.

courses des princesses 2016
Amadou Sow Style, notre ami photographe sera bien présent pour nous prendre en photo et ces photos sont juste pleines d’émotions et de générosité, comme lui.

Top départ, l’ambiance est super festive dans le sas. J’adore! Les filles sont de plus en plus nombreuses et en tenues colorées! Elles ont bien joué le jeu. Le départ est par vague.

La course des princesses 2016

Avec Sichen, Laetitia et Patricia nous attendons en prenant quelques photos. Nous discutons avec les autres filles. Notre cher speaker est motivé. 5, 4, 3, 2, 1 c’est parti.
Beaucoup de spectateurs sur les côtés qui nous applaudissent. On sent le Girl Power à fond!

La course des princesses

Je pars avec Sichen. Cest sa première course depuis le marathon de Florence et je tiens à l’accompagner, lui redonner envie de recourir et de prendre du plaisir sur une course. Les premiers kilomètres seront l’occasion de s’échauffer. Effectivement, nous n’avons pas eu le temps de le faire : trop de rencontres et de bavardages. Je n’aime pas les pavés des deux premiers kilomètres. Finalement, nous arrivons sur un chemin plus acceptable.

Pas pour longtemps car la pluie des jours précédents a fortement endommagé le terrain. C’est un mini-cross que nous faisons. Je crois que les coureuses entendues ne connaissent pas trop la boue. Certaines d’entre elles s’arrêtent de peur de glisser. Je regarde Sichen en lui disant : « on fait gaffe mais on continue« .

La course des princesses 2016

L’ambiance est bonne dans les rangs! Les filles s’entraident. D’ailleurs une femme courrait péniblement avec un gros sac à dos. Je lui propose de lui prendre un peu pour s’alléger. Elle a l’air de souffrir et pourtant nous ne sommes qu’au début. Elle a soif. Finalement un kilomètre plus tard, son amie arrive et prend le relais pour le sac à dos. Elle finira par alterner marche et course! Mais elle finira fière d’elle.

On passe par les allées du château et  cest vrai que c’est un coin sympa et pas trop loin de Paris.

J’avais oublié les faux plats d’ailleurs. On continue et je vois Sichen toute souriante! Je suis ravie pour sa course. Beaucoup de spectateurs nous attendent sur le dernier kilomètre. (Oui, oui je fais vite car je ne vais pas décrire km par km, on se comprend). Beaucoup d’ambiance sur cette fin. On se prend la main et on finit en sprint toutes les deux. C’est juste l’histoire de deux amies.

La médaille, la médaille

Entre les photos, je retrouve Gaëlle venue de Marseille et Agathe qui ne sent pas trop bien. Allez, une médaille et le ravitaillement et ça ira mieux. On repart avec le sac Leclerc, ultra chic mais précieux avec le ravitaillement et on retourne dans la tente. Patricia est déjà arrivée et Laetitia ne devrait pas tarder.

Je pars rejoindre les filles dans la tente Tom-Tom et récupérer nos sacs. Je revois notre gentille Cécilia aka CheekyBluerry et Muriel, une de mes followers à l’humour parfait. Ca me fait plaisir de rencontrer dans la vie réelle des lectrices.

La course des princesses 2016

On récupère notre photographe star Amadou et Sichen nous dépose à Paris. Pendant ce temps, appel de Laetitia pour aller finir chez Big Fernand. Je crois qu’elle mérite son burger car elle a fait le 15km et le 8km à la suite. Je sais, mes amies sont folles.

Pendant la route vers Paris, nous revivons la course et nous sommes heureuses d’être là.

La course des princesses 2016

Vous avez fait cette course? Vous me la racontez?

A bientôt!

Nadia