C’est mon histoire 

nadiarunsparis
Enfant, j’étais déjà sportive entre le football pratiqué avec mes frères et la boxe américain, ma passion cachée et la danse. L’université, mon arrivée dans le monde du travail puis la maternité m’imposeront une pause dans ma pratique  du sport. 

Et à un moment de ma vie, mes enfants étaient un peu plus grands, je m’étais qu’il serait temps de penser à moi. D’avoir du « me-time « comme les Américains. Ma fille et mon fils pratiquaient le football pendant que j’attendais que les gradins. Finalement, au bout de plusieurs sessions, je décidais de marcher autour du stade, puis de courir et enfin de prendre un dossard pour La Parisienne. Une course qui me paraissait insurmontable a l’époque. S’en est alors suivie d’une passion véritable pour la course à pied, du 10km au marathon. 

Le sport fut vital pour moi. 

Effectivement, après avoir fini mon marathon Nice-Cannes en 2013, on m’annonçait un cancer du sein. Je n’ai jamais accepté et de décider de me battre comme je pouvais et de continuer ma pratique du sport. Pendant cette période difficile avec une petite opération, la chimio et ma radiothérapie, je continuais de bouger, d’être assistante coach pour La Parisienne, de pratiquer du yoga et de courir évidemment. J’ai même fait trois courses de 10k à mon rythme accompagnée de mes super copines, toujours prêtes à m’aider. 

nadiarunsparis
Deux mois après la fin des traitements, je finissais mon marathon de Florence, telle une renaissance. J’avais tellement envie de tourner la page. Depuis, tout va super bien et je multiplie les activités, les courses et je croque la vie à pleine dents. 

Mes plus beaux souvenirs de course

Le marathon de NYC  et le Raid des Alizes à la Martinique en novembre dernier. Après avoir terminé ces deux épreuves, je me suis sentie vivante et j’ai adore ces deux expériences. J’adorerais continuer à voyager pour découvrir d’autres contrées et partager ma passion pour la course à pied. 

Des pauses? 

Uniquement en cas de blessures. Je suis en perpétuel mouvement et il faut me suivre! 

Mes parcours préférés à Paris

Les Champs de Mars et la Tour Eiffel sont mes terrains de jeux. C’est une vraie carte postale.  Et lorsque je prolonge pour une sortie longue, j’en profite pour aller vers les quais et partir en direction du Bois de Boulogne pour un peu de verdure. 

Comment concilier vie pro, famille et sport? 

Je m’organise comme je peux et je me réveille tôt pour aller courir ou méditer, faire du yoga et m’occuper de ma famille. J’adore mon métier de professeur des écoles et mes élèves suivent mes exploits surtout quand ils sont à l’étranger. Je rentre de l’école en courant pour gagner du temps et en profiter pour ma famille et por le blog, très chronophage aussi. 

J’emmène mes enfants faire du sport avec moi, courir mais aussi yoga ou tout simplement marcher. 

nadiarunsparis

Où trouve-je toute mon énergie? 

Je suis une adepte de la naturopathie et je suis fan de toutes les plantes. Je bois beaucoup de tisanes de thym et de romarin pour booster mon immunité. Mon geste matinal Ayurvedique : un verre d’eau tiède avec 1/2 cuillère à café de curcuma, 1/2 cuillère à café de gingembre moulu et 1/2 cuillère à café de miel. Le jus de citron est optionnel. Et croyez-moi, aucun rhume ou baisse d’énergie depuis un moment. 

Mes indispensables pour la course! 

Le soutien-gorge de sport. Il faut vraiment bien le choisir, le tester selon le sport. Pour la course à pied, il doit avoir un maintien très fort pour éviter d’abîmer la poitrine. 

Publié par

Runneuse, hyperactive et parisienne, je profite de la vie comme il se doit! J'adore partager mes aventures sportives et parfois moins sportives.

8 commentaires sur « C’est mon histoire  »

  1. belle force d’esprit! Mais c’est vrai que le sport est une source d’énergie et de bien être importante. Je fais de la boxe française depuis 2 ans et là je dois arrêter pendant quelques mois à cause d’une blessure et c’est clairement pas évident!
    Rien à voir avec ton histoire mais comme quoi le sport est vraiment un besoin maintenant.
    Bel article
    Bisous

    1. Merci Hélène! 😊 J’essaie de profiter de chaque instant et du moment présent. J’écarte le négatif autour de moi et j’apprends à accepter les choses. La vie est si précieuse. Bisous

  2. Ravi de lire ton parcours. Je te dis chapeau bas et je n’arrive pas à imaginer l’état psychologique dans lequel a du te faire plonger ton cancer.

    1. Merci pour le message. Justement le sport fut vital et j’ai pu m’en sortir psychologiquement grâce à la course à pied. Et c’est comme cela que j’ai commencé mon blog. Depuis, je profite de la vie et j’avance. 😊

  3. En plus de ce qe vs faites Nadia ,essayez de voyager pr rencontrer d’autres gens,d’autres cultures et surtout d’autres façons de voir et concevoir le monde ..cela permet de tout relativiser …tr tr enrichissant et tr tr thérapeutique …

    1. Bonjour Yahya, c’est exactement ce que je fais. J’ai de la chance de parler 5 langues, d’avoir deux nationalités, d’avoir étudier les civilisations étrangères. De plus, je travaille pour voyager et rester toujours curieuse. N’est-ce pas là l’essentiel ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s