Le Collant RY 400de Skins

Effet de mode ou pas, la tendance est aux manchons ou collants pour courir. Beaucoup sont sceptiques : « ça  ne marche pas », « mais ils ne font que des manchons pour courir pas pour la récupération ». Certains penseront au confort, d’autres à l’amélioration de la performance. Néanmoins, quelque soit le niveau, la compression va pouvoir aider tous les coureurs à entrer dans un cercle vertueux et prendre du plaisir à se reposer. 

Skins est une marque de vêtements techniques de compression sportive. Elle existe depuis 20 ans en Australie. Une marque qui travaille dans la durée.

La compression, qu’est-ce que c’est?

Elle applique une pression sur les muscles ce qui réduit leur volume, accélère la circulation  sanguine et force cette dernière en direction du coeur.

Qu’est-ce qu’on y gagne? 

  • Meilleur apport en oxygène dans les tissus musculaires.
  • Meilleure absorption d’oxygène dans les muscles.
  • Amélioration de la puissance.
  • Amélioration de la performance et de l’endurance.
  • Réduction de la douleur musculaire.
  • Réduction des gonflements surtout dans les exercices à haute intensité ou prolongés.
  • Évacuation de l’acide lactique après l’exercice.

Pourquoi la compression en récupération? 

Naturellement, nous récupérons trois jours après un effort important voire plus pour un marathon ou un trail. Et porter un collant de récupération va accélérer le phénomène et permettra de vous remettre sur pied plus rapidement. Ce qui est appréciable quand on a plusieurs séances dans la semaine et qu’il faut repartir de plus belle dans un entrainement intensif. Bon, déjà, il ne faut pas confondre contention (tissu non élastique) et compression (tissu élastique qui comprime les muscles et les tissus).

De plus, il faut choisir le bon niveau de compression (de I à IV). Effectivement, si nous avons peu de compression, cela s’avérera peu efficace. Et si la compression est forte, ce sera un effet de garrot. D’où l’importance de bien choisir. Elle impacte aussi les performances : volume sanguin fixe, amélioration de la circulation et améliore donc la performance. La maille skin Dry absorbe la transpiration.

Composition du tissu Skins tricoté en Wrap Knit (mailles jetées) et utilisent plusieurs fibres de haute qualité. On ajoute à ces tissus de l’élasthane pour donner plus de durabilité, de robustesse et d’élasticité au tissu. Donc, un collant solide et avec une évacuation rapide de la transpiration. Les coutures agissent comme des points d’ancrage pour un soutien ciblé et une amélioration de la proprioception. Et évite ainsi la vibration musculaire et une diminution des lésions.


Les conditions de test

Je suis en préparation marathon et j’ai  augmenté le volume de mon kilomètrage très régulièrement. Et surtout pour les sorties longues. L’effet seconde peau est notable et agréable. Je le porte après mes sorties ou mes séances nécessitant des gros efforts. Je ne pourrais pas dire que ce collant impacte sur mes performances mais je pense que le RY 400 apporte un réel confort en termes de récupération. Evidemment, on a vite envie de se débarrasser de ces toxines alors on tente tout, l’arnica, le foam roller, l’electro-stimulation et aussi le collant de récupération.

J’ai même testé uniquement que le collant en récupération. La compression est sensible et je le porte même très longtemps. Cela n’empêche pas ma liberté de mouvements. Et j’y tiens. J’ai aussi pu le tester pendant une séance de yoga juste après un run. J’ai ressenti une grande liberté de mouvements. Et honnêtement en noir, les coutures sur certains emplacements sont presque invisibles.

Par ailleurs, je l’ai pris dernièrement lors de mon voyage à Miami. Et pour une récupération rapide après un vol longue distance, j’ai réellement apprécié le confort et la récupération.

Pour enfiler le collant, il faut une petite mise en route mais après c’est facile. J’ai senti une compression dès le premier enfilage mais sans être trop serrée non plus.

Pour bien choisir son collant, le tableau de taille est affiché sur les emballages et sur le site. Pour l’entretien, la lavage à la main plutôt mais en machine nickel aussi (en évitant le sèche-linge).

En conclusion, l’effet de récupération est plus rapide surtout après une grosse séance avec des chevilles moins gonflés et moins de douleurs dans les cuisses.  J’ai trouvé que ce collant répond totalement à mes besoins en récupération.

A bientôt,,

Nadia