J'ai testé La Brassière ZSPORT

Oups, j’avais prévu de publier ce billet depuis longtemps en continuité avec la série « je teste les brassières et soutiens-gorges de sport ».

Alors, je reviens avec la brassière Zport. 

Conditions du test

Comme d’habitude, j’ai testé la brassière lors de mes entrainements, de mes courses et aussi lors de mes séances de fitness. Donc dans des conditions diverses.

Je vérifie toujours 5 points :

  • L’élastique du bas qui maintiendra de façon plus que correcte les bonnets.
  • Les bonnets enveloppent bien les seins sans que ça dépasse de partout ou que les bonnets soient trop grands. Cela doit aller parfaitement.
  • Les bretelles sont-elles assez confortables sans laisser de marques. L’ajustement des bretelles est aussi important.
  • Le test du trampoline : j’exagère. Dès la première fois, je saute avec, je fais les gestes de la course juste pour vérifier que cela tient bien.
  • L’essayer avec un t-shirt juste pour voir si cela fait une belle poitrine. Car les brassières et soutiens-gorges ne vont pas à tous les types de poitrine. Et rien de pire que de se sentir mal en tenue de sport.

Et si les 5 points sont ok pour moi, j’achète.

J’avais des préjugés quand à la fermeture éclair. Il y a très longtemps, j’avais testé une brassière avec la fermeture mais malheureusement elle s’ouvrait tout le temps. C’est donc pour cela que je n’achetais jamais ce type de brassières.

Quand j’ai ouvert la boîte, je pensais que la fermeture s’ouvrirait au premier emploi. Aucun soucis à ce niveau-là surtout qu’il y a une petite sécurité qui évite les ouvertures malencontreuses.

Les larges bretelles en mousse sont larges et sont bien pratiques : on peut les régler facilement. Je pourrais ajouter confortables aussi. Je n’ai ressenti aucun problème d’irritation.

J’ai aimé 

J’ai apprécié cette brassière et je l’ai trouvé confortable, facile à mettre et d’un maintien honnête. Étant habituée au Dynamix d’Anita, ce n’est pas facile d’adopter une nouvelle brassière. Et pourtant, la brassière Zsport fera l’affaire pour les séances de fitness et de running même à fort impact.

Cette brassière est notée niveau 5/5 pour un maintien optimal. 

J’ai pu courir avec aisance et le maintien est réel. Alors s’il vous plaît, les filles, ne me faites pas le coup de mettre deux soutiens-gorges normaux au lieu d’un vrai soutien-gorge de sport. Le maintien horizontal (les seins bouchent de gauche à droite ou vice-versa) est optimal. Le maintien vertical (de haut en bas donc) est bien et pourrait encore maintenant un tout petit plus pour être parfait. En revanche, je ne me suis jamais sentie à l’étroit et j’étais libre de tous mes mouvements.

Effectivement, le dos nageur permettait cette aisance au niveau des bras.

Côté évacuation de la transpiration, pas de soucis.  Lors de la séance, la thermorégulation se fait de façon immédiate. La haute technologie de ce tissu est visible.

N’oubliez pas de laver votre brassière après chaque séance et jamais au sèche-linge. La brassière est très résistante même après plusieurs lavages.

J’ai moins aimé

  • Je ne suis pas une fan des fermetures éclairs. J’ai toujours peur que ça s’ouvre ou alors que ça  rouille. Oui, je sais c’est bête de penser cela mais je n’ai pas envie de focaliser sur cela.

Toujours est-il que mes peurs n’avaient pas lieu d’être car pas de soucis à ce niveau là.

  • Côté couleur, peu de choix et c’est dommage car on fait une séance en débardeur, c’est toujours sympa de d’avoir  des sous-vêtements de couleur.
  • Côté design, le look mériterait d’être rajeuni mais finalement ça me convient. Je préfère la technicité au look, vue que je ne cours jamais en brassière.

En conclusion, un soutien-gorge qui vaut la peine

Le prix 49 euros. Attendre les soldes au pire. Mais indispensable comme investissement. En ce moment, à 37 euros chez Sport Diffusion. 

Taille : de 85 B à 110 E

A très bientôt,

Nadia