JETLAG – PARIS A L’HEURE DE COPENHAGUE
Vous connaissez les week-end Pop In The City? Ils encadrent plus d’une centaine de filles pour participer à un raid urbain avec des surprises et des énigmes. Il faudra donc faire fonctionner la tête et les jambes.

Et bien jai participé à la version courte : le jet lag, un jeu de piste à travers le quartier du Marais.

Le rendez-vous est à l’heure scandinave : 19h précis devant la mairie du IIIème arrondissement. Pas de retard possible.

Le dress-code : rouge et blanc

Normalement, nous partons par binôme. Je ne connais ma binôme et j’espérais qu’elle soit sympa.

Sac à dos et  bonnes baskets sont de rigueur.  C’est bon je suis prête à réfléchir et à marcher malgré ma fatigue. Il fait froid et j’avais vraiment envie de rester chez moi. Mais je savais que j’allais m’amuser un peu et ça fait du bien.

J’arrive devant la mairie du 3ème arrondissement. Et on me présente à une équipe pour que je puisse m’intégrer. Ce sera donc avec Christelle et Delphine que je partirai. Elles connaissent bien le concept. Elles ont l’habitude et leurs techniques, ça promet.

Et voilà la distribution de la feuille de route. C’est parti.

On se pose un instant et on réfléchit pour faire l’itinéraire : où, comment, quand? On numérote les énigmes selon notre passage. On répond aux questions et on se prépare.  Le brainstorming est rapidement fini. Nous sommes prêtes à user nos baskets et bottines.

On doit aller vers le Marché des Enfants Rouges pour photographier des . des choux rouges, patates et aneth. Sur l’énigme, c’est écrit en Danois. Je maîtrise cinq langues mais pas le danois. Google est alors notre ami et nous repérons rapidement les maraichers. Et en prime, une petite salade qui ressemble à un chou rouge. Ni vu, ni connu, on photographie. Mais avant, nous passons chez le gentil maraîcher a qui nous demandons une amande et aussi une photo.

Mais pourquoi donc? Eh bien sûr une des énigmes a la petite histoire de la reine Margreth. Et il fallait trouver notre prince consort.

On repart vite pour faire une vidéo avec un motard fort sympathique. À croire que tous les parisiens sont sympas. On lui demande une vidéo de Barbie girl avec Delphine et Christelle en chanteuse. Hop, hop, hop, c’est parti pour le reste. Nous devons retourner au bar du Carreau du Temple.

Nous sommes accueillis par deux charmantes dames Annette et Lotte qui nous montrent comment faire des petits paniers tressés pour Noël. Elles nous font goûter du réglisse salé. Pas terrible! Heureusement que le biscuit sucré offert ensuite efface le goût du réglisse.

IMG_5815  Pop in the city

En tant que maîtresse, j’en profite pour récupérer la feuille technique. Ça peut toujours servir.

Une autre énigme concerne la bière! C’est pas gagné pour moi. Heureusement que Christelle se dévoue gentiment à boire « La montagne de Carl » autrement dit la Carlsberg. En attendant, je m’occupe de son panier, car finalement elle n’est pas douée cette petite. 😉 Mais elles sont vraiment drôles. J’ai eu de la chance de tomber sur elles.

On court vite vers la rue Charlotte avec la Maison Barthouil. Et c’est dans cette boutique aux produits irrésistibles que nous allons apprendre des choses sur le saumon fumé. Nous patientons un peu et pour éviter de perdre du temps, nous en profitons pour faire la photo de la sirène. Oui encore un autre défi.

IMG_5822-0

C’est Christelle qui se dévoue encore pour la bonne cause :  pari réussi!

Après quelques informations sur le saumon (intéressantes à ressortir lors des dîners en ville), une petite dégustation s’impose. Et on sent que ce sont des produits de qualité.

Direction Filles du Calvaire pour aller rendre visite au Paris Bicycle Store. Il faut gonfler le pneu le plus rapidement possible. Heureusement que Delphine se prépare. Et elle sort même première  féminine du gonflage de pneu! On mise toujours sur des gagnantes.

On repart dans l’autre sens pour aller découvrir la boutique Nordik Market. Une énigme est posée. Il faut trouver dans la boutique le château d’Amalienborg. Je tourne la tête et je le reconnais tout de suite. Sur une petite assiette.

Des participants présents dans la boutique  qui cherchaient depuis un moment me remercient aussi. Le propriétaire nous offre quelques spécialités danoises et un cocktail revigorant. Mais c’est encore Christelle qui s’y colle.

Delphine prend la relève pour courir et c’est en sprint que nous repartons vers Châtelet. Et oui, toutes nos énigmes ont été résolues et il est l’heure de passer à la finale. Course dans le métro puis dans la rue.

Nous arrivons dans le PoP-up Store Cabaïa dans une ambiance festive . Nous sommes arrivées premières avec brio. On profite pour prendre une pause et customiser nos jolis bonnets offerts par la maison. J’adore le mien.

 

J’aurai aimé rester plus longtemps mais ce n’est pas possible. J’ai passé une super soirée. Je suis arrivée seule et finalement jai pu rencontrer des gens sympathiques et apprendre beaucoup sur le Danemark. Ça donnerait même envie d’y aller.

Rendez-vous au prochain JETLAG de Pop in The City!

A bientôt,

Nadia