Ou l’histoire d’une parisienne à NYC. Bientôt.

En 2014, allongée et à bout de force,  j’avais dit à mon entourage : « un jour, je ferai le Marathon de NYC ». Tout d’abord parce que j’adore cette ville et l’énergie qu’elle dégage, voir et revoir la famille et les amis. Aussi parce que j’aime courir les marathons. J’avais envie de retrouver cette énergie débordante pour y puiser à nouveau la mienne.

Certes pour certains râleurs, c’est une course commerciale et gnan gnan gnan. Mais je ne les écouterai pas. J’adore voyager et découvrir des nouveautés. J’étais à NYC il y a 5 ans, ça fait trop longtemps. Cette ville me manque.

Et puis il y a quelques semaines, je recevais un email des Relations Presse/Guests de la NYRR. J’avoue que j’étais assez surprise et puis j’ouvre cette email.
Bien évidemment, j’ai répondu immédiatement. Mais je n’ai rien dit autour de moi. Car tant que ce n’était pas confirmé, je ne pouvais pas le crier autour de moi.

J’envoie ma réponse, folle de joie. Et je patiente. Et c’est long un jour à patienter et à attendre la nouvelle.

Le soir, je travaillais sur mon ordinateur, ma fille était près de moi. Je regarde le site et je vois une alerte! Ma fille lit le message avec moi et danse de la joie sur le lit. Mon fils qui s’étonnait de voir tout ce remue-ménage vient danser avec nous.

Je relis plusieurs fois le message et je me dis : quelle chanceuse!

J’envoie un email à mon cousin. Et un message à Tami pour lui demander si elle fera ce marathon. Elle me confirme immédiatement que oui et Lesli l’accompagnera. Je lui annonce la nouvelle. Et là, elle me dit qu’il faut absolument que je m’inscrive à la course du samedi matin Run to the Dash, rien que pour l’ambiance. J’essaie de joindre Laetitia avec qui j’ai partagé plusieurs marathons.

Je prends mes billets et j’annonce à mes petits qu’ils ne partiront pas avec moi. Ils rêvaient de partir à NYC en famille. Ce ne sera pas possible financièrement. Même si je logerais chez mon cousin.

I am so happy!

Comme ce sont les vacances scolaires, j’en profite pour prendre les jours précédents. J’ai des amis qui s’occuperont des enfants pendant que je serai à NYC et c’est vraiment appréciable. Ils savent à quel point c’est important pour moi.

Je n’arrive pas à y croire! Et je sens que ma Go Pro et mon Mac vont fonctionner sans limite. Je veux profiter de chaque moment et de pouvoir partager cela avec vous. En toute humilité. Je n’irai pas pour faire un temps de malade. Je n’en aurai pas la force ni les capacités. J‘irai pour prendre du plaisir et pour profiter de chaque seconde. Pour me sentir encore une fois vivante.

Je vais devoir m’organiser pour bosser et préparer mes cours pour être tranquille dès la rentrée.

Bref, je sens je vais en parler pendant longtemps de ce voyage!

Je remercie sincèrement tout ceux qui m’ont soutenue pendant les périodes difficiles et qui continuent à le faire pendant les périodes plus fastes.

Bonne journée,

Nadia