triathlon de Chantilly
© Triathlon de Chantilly
Avant de vous raconter mon aventure épique du Tri de Chantilly, je tenais à remercier sincèrement Muriel et Isabelle qui ont su me rassurer quant à ce premier tri. Ainsi qu’à Thomas, qui m’a prêté sa trifonction alors que je n’avais rien. Et puis comme Muriel me proposait une version plus girly, j’ai accepté.

J’avoue, pour ce tri, je n’avais pas le matériel adéquat. Et pourtant il y avait une liste, d’où ma course la veille pour récupérer le vélo d’Isabelle et ses précieux conseils. Elle a même pensé au casque. Ouf! C’était déjà un poids en moins. C’est fou comme les premières fois sont très impressionnantes.

Et pourtant je n’ai pas pris la distance classique, bien au contraire, j’ai pris le Découverte. Pas folle la guêpe! On me dit initiation, je prends initiation.

Donc j’ai un peu fait la touriste avant ce triathlon surtout au niveau matériel. Côté vélo, euh comment dire, aucun entraînement. J’ai plus travaillé la natation, vacances à la mer oblige et la course à pied (mon domaine).

Je m’étais dit : « Advienne que pourra. Les dès sont jetés. Il n’y a plus qu’à!  » Heureusement, les paroles réconfortantes de Muriel et Isabelle furent effectives. La veille, je me sentais bien.

Pas de voiture pour moi. Mais comment vais-je faire? Bref, le lendemain allait être une longue journée. J’avais rendez-vous avec Athaa à 6h à la Gare du Nord. C’est tôt! Pourquoi me suis-je mis dans cette galère! Et pourtant, j’en avais secrètement envie. J’avais dit que je testerai un jour le tri. Et sincèrement le Castle Triathlon Séries était l’opportunité de le faire. J’étais excitée, j’avais hâte. 

Sauf que…

Tout ne s’est pas passé comme prévu. Je n’ai pas entendu le réveil. Athaa m’appelle à 6h30 pour le rendez sur le quai. Je réponds les yeux fermés que je dors. Et au lieu de me lever subrepticement. Je me rendors jusqu’à tard. Surtout que j’étais toute seule à la maison sans personne pour me réveiller.

End of the story. J’ai raté mon tri. Cela ne m’était jamais arrivée de rater une course. Et pourtant tout était prêt dans le salon même la Go Pro.

Vous me connaissez. Ce n’est que partie remise et je me fais la promesse de faire le tri de Chantilly l’année prochaine et pas que le découverte.

Parce que j’aime bien cette médaille.

 

triathlon de Chantilly
© Triathlon de Chantilly
Et surtout en prenant une chambre sur place pour éviter toute panne de réveil possible. Et surtout en ayant mon propre matériel et éviter de courir à la dernière minute.

Belle journée à vous!

Nadia