Kundalini yoga

Pour moi, ce fut une découverte. Lors de mes précédents séjours grecs, je m’étais renseignée pour savoir où je pouvais faire du yoga. On me donnait l’adresse de cette dame avec une vue sur la mer. Et pas loin du lieu où je séjournais. C’était pratique et agréable. Je m’étais dit qu’en plus de la course à pied, je pourrais profiter de cours de yoga.

Pourquoi essayer le Kundalini Yoga?

Cet été, je reprenais donc les cours de Kundalini Yoga en plus de mon rituel quotidien du programme 30 days of Yoga.

La première fois, je m’attendais à un cours classique de Hatha Yoga. Et ce fut bien une surprise de découvrir ma prof de yoga habillée et enturbannée de blanc. Premier abord mystique mais pas si impressionnant. Je n’en tiens pas rigueur.

Yoga face à la mer. Un luxe simple.

Elle me rassure en quelques mots :

  • La paix intérieure, tu trouveras.
  • Ton stress, tu évacueras.
  • Ton énergie, tu retrouveras.

(En vrai, elle parlait normalement en anglais, mais elle me faisait penser à Maître Yoda, dans sa façon de parler).

Donc le Kundalini Yoga combine la méditation, les mantras (les chants), l’exercice physique et les techniques de respiration pour une session très dynamique.

Un peu d’histoire,

Pendant de longues années, le Kundalini était transmis oralement. Puis en 1969, aux États-Unis, des écoles commencèrent à en parler pour le transmettre de façon plus empirique et plus structuré.

Comment cela se passe? Plusieurs étapes :

1/ La mise en place

  • On s’assoit paisiblement et on trouve sa respiration et son calme.
  • On commence par mettre les mains près du buste et de se connecter avec Adi Mantra (chant introductif). Dans une posture de méditation, on ferme les yeux, le dos bien droit et on commence à respirer longuement les yeux fermés. La prof me dit de regarder le troisième œil. ( Ça fait juste un peu mystique).  Et on change ONG NA MO pendant l’expiration.

Cela peut paraître bizarre mais on ressentait vraiment les vibrations du ONG dans la gorge, la tête et le nez. J’essayais vraiment de me concentrer et ne pas rire comme la première fois. La prof évoque (pas invoque) alors ce chant et nous explique qu’il nous protège et sert à nous connecter, faire partir l’obscurité et faire entrer la lumière. (Non, on ne rigole pas).

  • S’en suit alors un GURUV DEV NAMO profond. On le répète deux ou trois fois voire plus parfois. J’avoue, je baille déjà. Et on vient juste de commencer.

2/ Pranayam

Cela équivaut à un échauffement avec différent types de respiration. Pranayam signifie contrôler la force vitale. Et ce n’est pas si facile que cela. Quand on est nerveux, on a bien tendance à avoir une respiration erratique. C’est le lien entre le Body, le Mind, Esprit. C’est alors que je réapprends à mieux respirer avec plusieurs techniques.

3/ Kriya : mais qu’est-ce donc?

C’est une série d’exercices divers plus ou moins dynamiques et énergiques avec des mouvements proches du Pilates. Le Kriya fait intervenir plusieurs techniques de respiration dont la respiration de feu.

Par exemple, on tend les bras, on ferme les yeux et on regarde le 3ème œil. On respire à gauche, on respire à droite tout en tournant de droite à gauche pendant 3 minutes.

4/ Relaxation

On s’allonge tranquillement à écouter la mer et à rester zen même quand un moustique vous pique le pied.

5/ Méditation

En position assise, on se focalise sur la respiration et on évite les mauvaises pensées qui nous envahissent. Plus facile à dire qu’à faire. Cela nécessite beaucoup de concentration.

Après avoir travaillé le corps avec les Krias, le mental avec le début de concentration avec la relaxation, la méditation est plus facile. Nos chakras sont ouverts!

6/ Chant de clôture

Nous terminerons par une chanson dite de bénédiction. Sans signe de religion, juste de la gratitude envers soi et envers les autres. « Le soleil brille sur toi. » Bon il ne faut pas le prendre en tant que tel mais plutôt comme une conclusion de bien-être.

Les bénéfices sont multiples et le Kundalini ne peut nous faire que du bien.

  • On travaille beaucoup les glandes endocrinales.
  • On retrouve sa vitalité (si, si..)
  • On renforce et assouplit ses muscles.
  • On améliore sa concentration.
  • On améliore la confiance en soi.
  • On renforce le système digestif, on renforce son cœur.

Honnêtement, j’apprécie ce type yoga car il arrive aussi à me calmer très rapidement. J’arrive maintenant à déconnecter en moins de 45 minutes.

J’aimerais sincèrement pratiquement plus souvent à Paris pour moi. Quand je suis rentrée de Grèce, j’ai pratiqué une fois par semaine. J’espère trouver un cours à Paris qui me convienne.

Il suffit de venir avec son tapis, une bouteille d’eau et voilà.

J’espère que vous aurez l’occasion de trouver un cours de Kundalini près de chez vous, car j’ai été conquise.

Belle journée,
Nadia