Tester une paire de chaussures, c’est certes donner son avis. (Surtout après avoir partagé une partie de mon temps libre à courir et à déceler le moindre détail). Mais c’est aussi trouver toutes les adéquations possibles entre la distance, le confort, le dynamisme, la vitesse. Bref, tout ce qu’il faut pour aller vers un seul objectif : être bien physiquement dans ses baskets et les oublier. On veut être au mieux et ce pour chaque distance, je cherche ce qu’il y a de mieux pour moi.

C’est à ce moment-là que je teste les Skechers Performance.

Au début, j’ai eu un peu de mal avec l’écriture du nom de la marque. Pouvez-vous me l’épeler s’il vous plait?

S.K.E.C.H.E.R.S 

La marque américaine a décidé de conquérir le marché français des chaussures de course, il y a quelques années. Peu connu du public, Skechers mérite que l’on s’y attarde.

La promesse : la Go Run 4

Elle a été produite pour la vitesse avec des innovations techniques. Elle promeut aussi l’attaque médio-pied pour plus de réactivité et de confort. Tout en protégeant des impacts.

Vaste programme.

Cette chaussure spécialement désignée pour le vainqueur du Marathon de Boston Meb Keflezighi. Moralité, il a véritablement donné son avis et son empreinte aussi en apportant une valeur ajoutée à sa chaussure susnommée. Certes, je mets plus de deux fois son temps au marathon, donc pour mon utilisation perso, ce sera 20km max.

Aussi, quand j’ai ouvert le paquet pour la première, j’étais agréablement surprise par les couleurs fraîches et acidulées, idéales pour l’été.

Les conditions de test

Après le marathon de Paris, je décidais de privilégier les  petites distances jusqu’à 15km. Pour les fractionnés voire pour le cross du Figaro, sous la pluie et les sessions de fitness et de renforcement.

Le look 

Joli style épuré sentant la fraîcheur de l’été. Les couleurs sont variées et il y en a pour tous les goûts. J’ai choisi celles-ci car plus punchy mais aussi à cause de mes t-shirts de la même couleur. Mode sportive oblige.

Au niveau technique

  • Drop de 4mm (en retirant la semelle de propreté).
  • Technologies M-Strike et Go Impulse por plus de dynamisme et de confort de la voûte plantaire.
  • Poids : 147gr.
  • Pour foulées universelles.
  • Toutes distances.
  • Pour coureuses de moins de 65kg.

Mon test : mes sensations 

Je dirais que c’est finalement une chaussure polyvalente que l’on emmènera partout. Légèreté surprenante : quand je les ai eus en mains la première fois, je m’attendais à quelque chose de plus lourd.

Ce qui, combiné avec les technologies, donne un dynamisme suprenant et une réactivité optimale. Le drop de 4 mm donne cette sensation de courir minimaliste. Et malgré cela, le confort est prédominant. Il faudra juste s’habituer à l’attaque médio-pied. J’ai commencé par marcher avec puis courir 5km progressivement le temps de m’habituer. Le temps d’adaptation est court et éviter ainsi les mollets qui auront bien travaillé. Les Go Run 4 ont eu raison de ma TFL (Tendinite du Fascia-Lata). Bon après, j’ai aussi d’autres facteurs anti-TFL. Mais toujours est-il que je n’ai jamais eu aucune douleur au niveau des jambes ou des genoux. C’est plutôt un bon signe.

La semelle intérieure peut-être retirée. J’ai même couru pieds nus avec lors d’une course et j’avais oublié mes chaussettes. Et je précise que je n’ai aucune ampoule.

C’est une chaussure routière idéale pour les pavés parisiens et le goudron, excellente en fractionnés et même en endurance fondamentale. J’avais aussi testé la Skechers Run 4 sur le Cross du Figaro en me disant que finalement ça pourrait aller. Je n’avais pas de chaussures de trail à l’époque. Et pourtant, j’ai galopé comme un cabri pour arriver.

Points forts 

  • Légèreté
  • Confort
  • Flexibilité
  • Attaque médio-pied

Points d’améliorations

  • Le devant de la chaussure s’avère parfois trop large. J’ai l’impression de nager dedans. Ce qui peut-être bien pour ne pas être trop serré. Mais finalement, je ne me sentais pas mon pied enveloppé.

En conclusion, la Skechers Go Run 4 est une multifonction efficace

Belle journée,

Nadia