La saison des courses du premier semestre est presque terminée. Je vais en profiter pour faire une série sur les salles de fitness. Du low-cost en passant par le très haut de gamme, j’en profiterai pour dire ce que j’en pense.

Je commence donc par le réseau Keepcool. Avec un réseau de 125 salles en Province, ils décident de s’attaquer à Paris avec une salle tout d’abord. Celle de la rue de Clery, il y a deux ans. Puis dans le 18eme et bientôt deux autres salles dans le 16eme Victor Hugo et rue du petit-musc dans le 4ème.

J’étais persuadée que c’était un réseau de salles low-cost type Fitness Park avec beaucoup de monde partout. Eh bien je me trompais.

J’ai pu vérifier certaines choses par moi-même. L’accueil tout d’abord. Je ne me suis pas présentée comme VIP  » Cool, je suis une blogueuse sport!  » Ce n’est pas mon genre. Je ne suis pas arrivée non plus comme une fille bombasse en espérant devenir encore plus bonne que la plus bonne de tes copines. J’étais simple et pas m’as-tu-vu.

Et c’est ce qui se dégage de la salle dans le Sentier. Un accueil sympathique avec un badge à passer si vous venez à des horaires décalés. C’est idéal pour venir 7j/7 et de 6h à 23h.

Le Sport Bonheur est leur crédo et ils affichent un sport sans haltères ni miroir. Allez oust, pas d’adeptes de « J’aime mes muscles et je les montre ».

Là, aussi, je pensais voir une petite salle avec cardio et puis quelques tapis. J’étais agréablement surprise par les équipements et l’espace. Au premier étage, on retrouve l’espace cardio avec tapis de course et elliptique, avec les écrans et de la luminosité.

Je descends. Et je me retrouve dans une multitude de petits espaces diverses pour ne pas s’ennuyer. La coach Megane est présente pour encourager et créer l’émulation auprès de ses adhérents.

Une zone de circuit-training, une zone de renforcement et une zone Lady pour les femmes. Mais bon j’ai envie de dire, est-ce bien nécessaire? Un peu trop rose à mon goût. Néanmoins, toutes les machines sont neuves et très bien entretenues.

Des zones avec des cours interactifs m’interpellent. C’est assez nouveau dans un club de gym. Si on m’en avait parlé auparavant, j’aurais été dubitative. Et finalement, en y regardant de plus, je dirais oui. Car le fitness a changé et les salles sont en concurrence avec les applications et les vidéos sur Youtube ou autre. Il fait alors s’adapter et Keepcool l’a fait.

Il a déployé dans ses salles des écrans avec des cours diverses et créés par leur propre équipe. « Je veux travailler mes abdos » :  je choisis mon programme sur l’écran et je m’installe tranquillement dans la salle.

La vidéo est alors lancée sur grand écran et c’est parti pour la séance d’abdos. Vous pouvez être à deux ou trois personnes dans la même salle. Les explications sont clairs. Il faut savoir être autonome dans ce cas. Idem pour le RPM et le Trek avec cours interactifs.

 

On choisit sa vidéo et on se retrouve à parcourir des chemins en Province de façon ludique. Les cours leur sont propres et réalisés par les coachs de Keepcool.

Keepcool ne souhaite pas juste gagner des adhérents mais veut aussi créer une communauté de gens fidèles. Si le nombre est trop élevé, ils vont bloquer les inscriptions et mettre une liste d’attente. Cela paraît aberrant mais finalement, ils veulent respecter les clients en évitant le côté : j’attends derrière le tapis de course. Comme je l’ai déjà constaté un soir d’hiver dans un autre club.

Pas de frime, les gens sont simples. Certains débutent et d’autres sont sportifs mais ne cherchent pas à se montrer de façon « I’m sexy and I know it ».

Mégane, la coach diplômé et certifié, propose aussi de sortir de la salle pour un programme outdoor, en petit groupe courir et du renforcement musculaire. Elle a envie de créer une petite communauté pour créer une émulation en participant aux courses. Comme la So Mad ou Odyssea. Idéal pour ceux qui débutent en course et ne veulent pas intégrer trop vite les grosses communautés de running ou se lancer sur un marathon derechef.

Les douches et les vestiaires sont propres. Et surtout individuels.

Enfin, on peut garder son intimité corporelle! C’est un vrai bon point! Et le sauna est parfait pour la détente et la récupération. Il est ouvert que lorsque le coach est présent pour des mesures de sécurité. Ce qui est sincèrement compréhensible.

 

J’ai aimé :

  • L’espace divisée en micro-espaces.
  • Les machines neuves et fonctionnelles : idéal pour tout commencer.
  • Les douches et vestiaires individuels
  • Les cours interactifs avec une multitude d’options des cours.
  • La bienveillance des coachs pour t’aider les premiers mois (et par la suite si besoin).

J’ai moins aimé : 

  • Pas de cours en live
  • Frais de dossier chers mais justifiés par un bilan et 3 rendez-vous à un, deux et 3 mois. Ensuite, ce sera 36,90 euros par mois pour l’option cool.
  • La zone Lady : c’est très perso. Mais je préfère faire la même chose que les gars. Surtout que finalement dans la salle, les personnes sont là pour faire du sport. Aucun regard lubrique à l’horizon.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à visiter leur site.

À très bientôt,

Nadia