IMG_0671

La campagne de publicité internationale connaît actuellement un succès notable : Better For It. Ce nouveau mantra va certainement  détrôner le Just Do It . Plus positive, Better For It donne envie aux femmes d’aller se dépasser. Tout comme la campagne anglaise qui a connu un grand succès This Girl Can. Ce qui explique en partie l’offensive en communication de la marque au swoosh. En effet, Nike compte bien enfoncer le clou avec cette course féminine qui aura lieu à Paris le 7 juin. Nike à donc si intégrer tous les éléments permettant la recette d’un succès durable.

Alors lundi dernier ce fut une journée bien sportive. Ainsi Nike a voulu marquer le coup en proposant deux sessions au Carreau du Temple. Ce qui signifie environ 2000 filles prêtent à transpirer intensément.  S’en suivra une semaine remplie de runs sur les ponts, des séances de shopping, des sessions à l’ Hôtel de Ville. Nike dévoile une liste  de lieux différents qui en impressionneront plus d’une.

Alors quelle est donc la recette d’un tel engouement de la part des filles? 

  •  Les coachs 

On peut dire ce qu’on veut. La marque a su créer une proximité grâce à ses coachs voire une connivence. Cindy, Gady et récemment Jimmy, Damien et Juan sont The French Master Trainers, comme on dit dans le jargon de l’équipementier. On retrouve les même Master Trainers aux Us et en Europe. Une vraie mine d’or.

Copyright Studio White

Nike a donc réussi à les transformer en véritables égéries sportives. Ils sont accessibles, proches des participantes et surtout professionnels. Ils réussissent à faire bouger les filles sans soucis. Ils ont un succès incroyable et on peut les comparer à des rockstars sur leur podium. Il suffit de regarder la queue pour se prendre en photo avec eux. Ils font le show.

Le seul hic lors de ces séances aux mille participantes : le manque de correction au niveau des positions. Ce qui est normal vu le nombre grandissant de participantes. J’avais déjà assisté à des sessions avec moins de personnes et les coachs étaient plus proches et prêts à nous corriger.

Bref, les coachs sont véritablement une valeur ajoutée. 

  • Les photos 

Les photos sont distillées sur la page FB telles des bijoux rares. En effet, les photographes mitraillent toutes les sessions. Nike joue la rareté sur les photos : ils

n’en diffusent que quelques photos et nous laissent frustrées de ne pas avoir plus.

Copyright Studio White

Surtout quand l’équipe de photographes de Cyril Masson – Studio White font un excellent travail. Cyril et ses acolytes savent mettre en valeur ces filles! Bon

évidemment, on ne verra que les filles jeunes, minces et belles choisies par Nike mais quand même. J’apprécie le travail de ces photographes et de leur couverture unique qui participe aussi à la notoriété de l’événement.

Ces photos sont lumineuses et magnifiques. On aimerait les garder en souvenir de moments passés. En toute simplicité.

  • Les réseaux sociaux

Et oui, créer le buzz, hashtaguer, développer la notoriété sont les objectifs de communication de la marque. Imaginez toutes les participantes qui ont dû créer un compte Nike plus pour s’inscrire. Elles ont un compte Facebook forcément pour être au courant des premières sessions. Et pour s’inscrire aux sessions, il faut passer par le compte Nike plus. Et puis comme on est super contente d’avoir être prise, on postera sur twitter, sur Instagram. Je m’arrêterais là. Et tous ces hashtags sont forcément de

la communication gratuite.

Sur twitter, le CM (Community Manager = celui qui s’occupe des comptes des réseaux sociaux)) vous proposera une photo personnalisée pour vous féliciter de votre session. Bref, ils sont bons.

Et rebelote, cela créé de la proximité avec la marque et les autres filles de la communauté.

  •  Les crews

Le crew signifie la team = ton équipe. Bref, toutes vos copines.

Courir n’est plus un sport individuel. On se motive et on va aux sessions entre copines. On rencontre les autres crews. Et les copines de mes copines sont mes copines. Et c’est à ce moment que les invitations FB fusent! Bref, même si tu vas seule à un entraînement, tu partiras avec des sourires et des échanges de RS (lire Réseaux Sociaux). À tagguer sur les photos à volonté. Ça fait plaisir de voir autant de filles qui dégagent une telle énergie. On oublie l’inertie du canapé.

Attention aussi à la superficialité des relations, n’allez pas croire que vous allez rencontrer votre « best friends forever ».

  • Les lieux de folie

Les lieux sont souvent l’occasion de découverte. Palais Brogniart, Piscine Molitor, Tour Eiffel et Hôtel de Ville prochainement. Pour les runs, ce sera pareil. On pense qu’on aura vite fait le tour de Paris. Et il va falloir ruser pour trouver de nouveaux lieux tendances ou pas pour nous en mettre plein la vue.

Partir en bus à Versailles, un run en forêt? Je les laisse nous surprendre.

  • Le testing chaussures et le merchandising.

Pour avoir de belles photos, il faut des beaux endroits mais aussi de beaux modèles qui auront les dernières Free. Ainsi nous les verrons en valeur sur les vidéos et les photos.

À chaque session, les filles ont la possibilité d’essayer les chaussures en échange d’une carte d’identité ou d’un pass navigo. Ainsi, elles pourront aussi donner leurs ressentis.

Par ailleurs une mini vitrine est installée avec les produits sympas et basiques pour votre garde-robe de runneuse. Et comme tu es avec tes copines qui te poussent à l’achat et bien tu craques.

  • Les cadeaux 

Les précédentes sessions NTC (Nike Training Club) étaient une mise en bouche : le petit sac en tissu avec le mantra de Better For It et ses goodies.

Pour la course, le package sera toujours aussi sympa : le tshirt original à l’effigie de Paris. C’est le genre de tshirt que l’on reportera facilement par la suite.

Et en guise de dessert, les hôtes masculins offriront sur la ligne d’arrivée le petit bijou. Eh oui, la médaille classique restera au placard. Internationalisation oblige, chaque course de la Nike Women’s race aura son bijou personnalisé. En gros, à chaque capitale son bijou. Et ils sont forts car ils essaient de fidéliser la donzelle. Je veux toutes les médailles-bijoux, je vais courir chaque course partout dans le monde, ou en Europe si le budget est plus restrictif. Un peu comme les runs Disney aux USA.

  • Le changement de parcours.

Il existe pléthore de courses de 10km à Paris. Et afin de ne pas lasser les fidèles des deux précédentes éditions, Nike a décidé de créer un 15km, distance plus rare. Ce qui illustre parfaitement la volonté de Nike de challenger ses filles. Better for it, vous vous rappelez?

 » Si tu peux courir 10km, tu peux courir 15km », tel est leur credo.

Ainsi, des filles motivées et passionnées courront ensemble jusqu’à Notre Dame de Paris le 7 juin prochain. Cette course féminine sera pour certaines leur objectif de fin de saison.  Finalement les filles débuteront avec La Parisienne et n’hésiteront pas à aller jusqu’à 15km avec Nike. Les spectateurs seront nombreux à acclamer, à soutenir et à photographier les coureuses sur vitaminées. Et il ne faut pas longtemps pour comprendre que la 4ème édition sera incontournable, tel un rendez-vous annuel que l’on ne raterait sous aucun prétexte.

 

Alors, ready to rock your race!

Excellente journée à tous,

Nadia