Marathon

 

Avant un premier marathon, on se pose beaucoup de questions. Le travail de préparation est normalement fait. Mais les doutes de la première course et surtout du premier marathon apparaissent. Suite aux nombreuses questions des copines qui se lancent sur un premier marathon, voici quelques conseils de base mais ô combien utiles. Cela pourra aussi servir de rappel pour les autres.

Avant la course

1. Éviter de piétiner au salon du Running  la veille du marathon : c’est repos absolu.

2. Préparer sa to-do-list et biffer au fur et à mesure pour ne rien oublier.

3. Préparer sa tenue la veille, dossard compris. C’est un stress en moins pour le matin.

4. Boire beaucoup d’eau les 3 jours qui précédent la course et éviter ainsi les multiples blessures possibles telles que les tendinites, la déshydratation etc.

5. Avant le départ, se badigeonner de la crème type Nok ou Biafine sur les pieds mais aussi sur l’intérieur des cuisses et sous la brassière pour éviter les frottements. Ce serait dommage de finir avec des brûlures dues au frottement.

6. Bien attacher ses lacets au départ, quitte à faire un triple tour. C’est bête mais on l’oublie souvent.

7. Pour les filles, un peu de laque ou de gel pour éviter les cheveux sur le visage. Surtout quand on court.

8. Manger 3 à 4 heures avant le départ.

9. Penser à sa stratégie de ravitaillement : ai-je mes propres gels ou dois-je prendre du sucre au ravitaillement? N’hésitez pas à demander aux organisateurs quels types de produits distribuent-ils? Ça peut-être utile. Et aussi s’arrêter à chaque ravitaillement.

10. Connaître le parcours. Ainsi mentalement vous saurez où se trouvent les dénivelés, les difficultés et aussi les moments de relâchement, les ravitaillements et les toilettes.

11. Faire floquer son tshirt avec son prénom pour recevoir les encouragements du public.

12. Ne pas s’habiller trop chaudement. Très rapidement, nous avons chaud. Et  c’est gênant de se retrouver avec des couches de vêtements autour de la taille.

13. Ne jamais essayer quelque chose de nouveau lors d’une course : une paire de chaussure, une brassière, un nouveau. Tout doit être testé avant.

Pendant la course

14. Sourire. Même si parfois c’est dur, mentalement ça compte.

15. Ne pas partir trop vite non plus. Visualiser sa course et découper le marathon en plusieurs morceaux. Quitte à dédier chaque kilomètre à quelqu’un. Et puis si vous n’avez pas 42 personnes à qui penser, 10 suffiront et renouvelez.

16. Vous allez certainement avoir envie de faire pipi. C’est normal avec le stress pré-course.

17. Un vieux sweat shirt ou un sac poubelle troué vous protégera du froid ou de la pluie lors de l’attente dans les sas. Mais pensez à les jeter sur les côtés dans les poubelles appropriés et non sur le parcours.

18. Respectez l’étiquette : regarder derrière vous si vous avez envie de cracher et éviter de le faire sur les autres coureurs qui n’ont rien demandé.

19. Au ravitaillement, ne vous précipitez pas sur la première table. Profitez pour marcher le long du ravitaillement et boire normalement. Je n’ai pas dit non plusde s’arrêter et papoter avec les bénévoles.

20. Se trouver des mantras ou des phrases positives que vous apprendrez pour les moments difficiles : je suis forte etc. Je vais finir cette course. C’est une préparation mentale qui vous soutiendra.

21. Connaître ses temps de passage avec un bracelet que l’on donne lors du salon du Running. Ou alors le faire soi-même en calculant.

22. Profiter de l’énergie du public. Prendre chaque encouragement pour soi.

23. Demandez à des amis de courir une portion du parcours avec vous pour vous tenir compagnie, vous donner un coup de boost voire de s’occuper d’aller chercher vos ravitaillements ou de vous porter une bouteille. Dans ce cas, prévoyez bien à quel kilomètre. Et choisissez un ami qui vous veut du bien et qui ne se plaindra pas. On opte pour le copain ou la copine qui évitera les « oh, ma pauvre, dans quelle galère t’es tu mise? » Mais plutôt « Allez! Tu es une championne, tu tiens jusqu’au bout. » Mais point trop n’en faut.

24. Suivre la ligne bleue du marathon pour éviter les mètres inutiles et autres zigzags.

Après la course

25. Se faire plaisir et se récompenser.

26. Remercier tous ceux qui ont été présents, encouragé et qui ont cru en vous.

27. Se reposer et récupérer correctement au moins pendant 10 jours.

28. Être fier de son accomplissement quelque soit le temps mis et ne pas se comparer aux autres. Vous l’avez fait!

29. Boire beaucoup d’eau après aussi.

Profitez bien de votre course!

Nadia