J’ai participé au run mensuel de Jogging International de mardi dernier. Celui-ci avait pour thème Halloween. Dès l’annonce de l’événement, ce fut déjà la folie dans les commentaires et la réflexion des déguisements.

En général, je ne suis pas fan des courses en déguisement mais je savais que Jogging International savait justement créer des surprises.

Le rendez-vous est sous l’arcade du Pont de Nevers. Les équipes du magazine sont présentes : Marie, Annie, Caroline et leurs acolytes. Caroline remplit bien son rôle de mariée transcendée et échappée d’un film d’horreur.
Je retrouve les fidèles des courses avec qui j’avais sympathisé lors de la dernière chasse au trésor. Je retrouve les amis aussi prêts à se surpasser. Certains déguisements sont surprenants. Caroline possède certes un talent d’actrice (ultra surprenante quand on voit cette petite brune discrète) mais elle possède aussi un talent de maquilleuse. Elle maîtrise à la perfection les araignées.

IMG_5974.JPG

Après la divine intervention d’Annie pour la préparation des équipes, je me retrouve chez les verts avec Omayra, Elodie, Alex, Alain, Leïla, Anna, Carole, Aurélia, Sonia et Anis. La belle équipe.

Objectif : trouver les indices sur les lieux des défis.

Le départ est donné près du Pont Neuf, sous la statue d’Henri IV.

IMG_5975.JPG

Nous partons vers le premier indice qui nous mènera à l’île de la Cité. Nous retrouvons une dame qui agite son panneau en nous voyant arrivés. J’ai l’impression qu’elle va nous faire bosser. Ah oui, je précise que nous sommes attachés par un ruban à deux ou à trois. Hum, hum…
Nous avons un défi à relever : faire la planche pendant une minute. Facile! Or je rappelle que nous sommes attachés. Et voilà. Maintenant il faut faire la planche sur le côté. Je maudis les organisatrices à ce moment! Gnarff, gnarff, gnarff! Je suis attachée à Omayra qui avait oublié qu’il n’y avait pas de vestiaire et se retrouve avec 2 gros sacs. La belle affaire. Heureusement Anis lui en prend un. Et pour la planche? Un désastre. Je me reçois un coup de Sonia avec ses grandes jambes et je crois que la dame se moque de nous en prenant les photos de nous dans des positions de planches improbables.
Nous rions tellement de cette situation de n’importe quoi! Finalement, elle nous donne une enveloppe contenant un indice et des bonbons…

Selon la deuxième étape, nous devions aller directement vers Le théâtre de l’Odéon. Et encore nous avons failli éviter le drame de nous retrouver à la Comédie Française, près du Louvre. L’équipe des bleus, elle, malheureusement, est tombée dans le piège. En effet, l’indice était trompeur.

Or vers Notre-Dame, une autre charmante dame nous arrête en nous proposant un autre indice, ce n’est pas grave. Nous prenons tout. Et là notre défi sera de trouver un touriste et de se faire prendre en photo avec lui. Ça c’est fait. Les touristes sont surpris mais jouent le jeu. Nous repartons vers le théâtre de l’Odéon.

IMG_5977.JPG

Nous passons par le boulevard St Germain et nous sentons le regard amusé ou parfois dépité des badauds.
Alain avait trouvé la statue devant le métro Odéon. Mais non, Alain, celle-ci est celle de Danton. On veut celle de Racine!
Bref, nous arrivons devant ce fameux théâtre. Un nouveau défi : 3 membres de notre équipe de choc devra deviner la texture qui se trouve dans un pot les yeux bandés. Ça c’est fait aussi! Allez il faut aller vite car il fait froid, j’ai faim.

IMG_5976.JPG

Direction, la Tour St Jacques. Toute l’équipe repart de plus belle vers St Germain pour retrouver une jeune femme qui nous annonce le nouveau défi : faire le tour du square en moins de 1h30. Ça râle dans l’équipe (moi la première) « non, ça va trop vite, non je ne peux pas ». Finalement, l’émulation aidant, nous nous lançons dans le défi. Je vois Anis filer comme une fusée avec, dans ses traces, Leïla et Alex. Je reste prudente derrière et finalement nous arrivons presqu’ensemble.
Nous en profitons pour vider le sac de bonbons de la jeune dame. Cette dernière nous donne alors une enveloppe avec comme indice  » les lettres, les langues et les civilisations ». Direction La Sorbonne.
Nous repartons ensemble à refaire le monde en peu de temps, à se raconter nos courses et Anis nous livre plein de bons conseils pour nos prochains marathons. Nous écoutons d’une oreille attentive pendant que nos jambes pensent à être déjà ailleurs.
Nous rencontrerons devant La Sorbonne Sébastien, le manager du Nike Store St Michel, assez surpris. On lui raconte. Il a l’habitude de voir des coureurs fous.
Deux personnes nous attendent pour le prochain défi : déguiser en momie un membre de notre équipe. Allez au hasard Omayra! Et voilà je prenne le rouge à lèvre et que je te maquille comme une … voiture volée. Et je te rajoute du papier aluminium. Omayra est vraiment de bonne composition, elle ajoute avec son accent espagnol ultra chantant : allez, encore il faut ajouter du plastique ».

IMG_5954-0.JPG

J’avoue qu’à ce moment, ce fut un grand moment… de honte. Encore une fois, je maudissais gentiment les G.O de cet événement.

Le dernier indice nous menait directement vers l’Institut du Monde Arabe. Nous croisons Laetitia qui repart chez elle à la cool. Et là youpi, tout le tralala, nous sommes arrivés! Bref, nous ne sommes pas premier. Nous pensons être les derniers même. Et là avec étonnement, nous apprenons que l’équipe Bleue n’est pas présente. Ils ne tarderont pas mais j’ai bien ri quand ils ont raconté qu’ils étaient partis jusqu’à la Comédie Française.

Et bien j’étais bien fière de notre équipe, car chacun avec des niveaux différents, nous avons su profiter de cette course.
Merci Jogging International pour l’organisation de cette course. Merci à tous les participants pour leurs rires et sourires.

Pour la vidéo, c’est ici!