Tout le monde a déjà tenu une raquette de ping-pong, en club ou en plein air, dans un parc ou dans son jardin. Restons dans la démarche sport-santé, dont l’objectif est de proposer une activité physique pour tous afin de lutter contre la sédentarité. La Fédération Française de Tennis de Table – FFTT propose alors un nouveau concept : découvrir le tennis de table de façon ludique, dépenser  de l’énergie avec des exercices de renforcement musculaire et séduire un public féminin. Alors on ose et on teste le Fit Ping Pong

 

J’ai rendez-vous au Pavillon de l’Arsenal. Les tables de ping-pong sont prêtes à nous accueillir. Je me mets à l’aise en tenue de sport. Les coachs nous briefent sur lune séance type d’environ d’1h30.

1/ Un échauffement dynamique de type fitness classique pendant 15 mn avec des squats, des extensions, talons-fesses, sautillements.

On enchaîne sur deux ateliers : technique Ping et renforcement musculaire en alternance pendant 40mn.

2/ La technique Ping : plusieurs exercices pour acquérir une certaine technique pour pouvoir battre les enfants lors d’une session estivale. Quelques exemples

  • Les jonglages : la coach montre cet exercice, je pensais que cela serait bien facile. Un mot d’ordre : concentration. Je commence mes petits jonglages, ce n’est finalement pas si facile que cela.Je dois améliorer ma concentration. Je travaille alors mon équilibre et mon gainage, mine de rien. Pour augmenter la difficulté, je me mets face à ma partenaire et on s’échange les balles en évitant qu’elle tombe. Sinon, ce n’est pas drôle.
  • Jouer sur un swiss ball : vous connaissez les gros ballons qui vous achèvent dans les salles de gym? On les utilise aussi dans le Fit Ping Tonic. On s’assoit tranquillement sur le Swiss Ball, et on recommence les jonglages seule puis avec la partenaire, sans déplacement. Je sens que mes abdos travaillent beaucoup plus et les quadris aussi. Sans compter, l’acuité visuelle car je dois garder les yeux sur la balle et garder l’équilibre aussi.

20140610-203542-74142294.jpg

  • Retour sur la table de ping-pong : Déplacements latéraux. Cela ressemble déjà un peu plus au travail classique dans un club. La coach me distribue les balles sans effet dans le coup droit puis des revers. Et de plus en plus en rapide.

20140610-203541-74141570.jpg

  • Jeu libre de ping-pong : après la technique, place à la pratique avec votre partenaire.

3/ Renforcement musculaire

Même séance de renforcement que pour les coureurs, nous travaillons donc les abdos, les fessiers, le gainage, les bras en petit groupe. Le coach nous explique chaque mouvement et nous corrige si besoin et nous encourage.

20140610-203700-74220639.jpg

4/ Etirements/relaxation

Terminer par la relaxation pour un retour au calme me semble une très bonne idée. Et là, petite astuce :  allongez-vous votre partenaire va rouler une balle moyenne (plus grande que celle de ping-pong et plus petite qu’une balle de tennis) sur le dos et les cuisses. Relâchement assuré.

20140610-203542-74142689.jpg

Quelle dépense énergétique? Entre 350 et 500 calories selon l’intensité de la séance.

Pour qui? Pour tous. La FFTT cible particulièrement les femmes de n’importe quel âge, l’animateur s’adaptera en fonction des personnes, les groupes musculaires à travailler etc.

Pour l’instant, une centaine de clubs proposent l’activité à leurs adhérents, mais on compte sur l’émulation féminine pour augmenter le nombre d’adhérentes rapidement.

On aime : le côté peu coûteux, ludique, dynamique et qui fait bien transpirer. J’ajouterai l’aspect convivialité aussi car les séances se font sans pression, dans la bonne humeur et sans compétition.

Pour des renseignements, n’hésitez pas à consulter le site de la Fédération Française de Tennis de Table.

 

Nadia