Assu 2000 conforte sa place dans le sport-santé et a lancé depuis mars dernier le Fitchallenge Assu 2000.
Cela consiste à coacher un groupe de coureurs débutants ou pas par des champions d’athlétisme partout en France (Paris, Lille, Strasbourg, Lyon, Nice, Toulouse, Nantes et Rennes).
Vous les aviez admirés et vous aviez jubilé de les voir remporter des médailles. Et bien ils sont présents en toute humilité pour vous aider à être en forme et à progresser.

Crédit photo  fitchallenge Assu2000

Retour sur la séance parisienne. Rv devant le Parc Montsouris. Le temps est clément et agréable pour une soirée de printemps. Il n’y a pas de vestiaire mais un camion pour déposer vos sacs. Les coachs nous attendent. Marc Raquil est présent accompagné de deux entraîneurs du club de Joinville.
Une majorité de filles est présente. On sent que les filles veulent se mettre à la course à pied ou tout simplement  s’occuper de leur santé. On attend les retardataires et on part doucement pour 10 mn d’échauffement dans le parc. On descend, on remonte doucement. Nous restons groupés et j’en profite pour poser mes questions à un des entraîneurs pour Marseille-Cassis, en octobre prochain. Il connaît bien cette course et donne beaucoup de conseils pour bien travailler en côtes. Une vraie mine d’or.
On fait les gammes : montées de genoux, talons-fesses, jambes tendues.
Ma reprise se fait pour l’instant sans douleur. Ma genouillère tient bon. J’ai bu beaucoup d’eau dans la journée. Je croise les doigts.20140410-223544.jpg

On s’installe tranquillement au centre du parc pour travailler le renforcement musculaire. Pendant une minute, nous avons droit à du cardio, une minute de gainage planche, puis une minute dabdos crunchs, une minute de reverse crunchs pour bien travailler le bas des abdos (vous savez, le petit truc mou!), et là je découvre l’exercice de la mort. Je n’avais jamais vu çela et pourtant j’en ai fait des exercices. On se met à genou, position équerre à 90•, on lève légèrement les genoux et on tient pendant une minute ensuite jambes tendues pendant une minute, et rebelote. Tout le corps travaille et tu sens bien tes abdos brûler, sans compter tes bras. 20140410-223602.jpg

On repart pour le sprint en côte. 6 fois pour les plus forts et vers les côtés plus difficiles. J’en ai fait 5 et j’étais bien contente.
On repart en courant pour récupérer et on s’installe dans le parc de jeux vides (normal il est presque 20h) et on profite pour travailler les pompes, les cuisses et les triceps. Et c’est là que je m’aperçois de l’importance des coachs, qui te corrigent et te montrent la bonne position. Apparemment, je ne le faisais pas si bien que cela. C’est bon à savoir.

20140410-223613.jpg20140410-223531.jpg

Le parc va bientôt fermer et il reste une série de fractionnés des 30/30. Les sifflets des gardiens se font entendre; de plus en plus intense. On traverse le parc et on fait mine de ne pas écouter. On a encore 2 séries à faire. Les sifflets s’approchent et on accélère pour ne pas se faire prendre. Quel rigolade! On essaie de les esquiver.
C’est épuisant mais efficace. On récupère et on retourne vers le camion. La pause ravitaillement est la bienvenue, on échange entre nous. Une petite photo de groupe avant de dire au-revoir à Marc qui doit repartir dans le sud. On remercie les coachs, l’ambiance est studieuse, tranquille et j’ai besoin de cela en ce moment.

Le lendemain, quelques courbatures et pourtant je fais mon renforcement régulièrement. Allez, je vais m’auto-masser avec mon « foam roller »! Je vais l’optimiser!

Le prochain : 11 mai avec Christine Aron.

Nadia

 

 

20140410-223644.jpg